Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInkubus Sukkubus › Love poltergeist

Inkubus Sukkubus › Love poltergeist

cd • 10 titres

  • 1Love poltergeist
  • 2The hungry abyss
  • 3Lips of love
  • 4Evil men
  • 5Summerlands
  • 6Fae fire and sacred musk
  • 7At the heart of darkness
  • 8Do what thou wilt
  • 9To bast...
  • 10Nemesis

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Candia (chant, percussions), Tony McCormack (guitare, choeurs, clavier, programmation), Bob Gardener (basse)

remarques

chronique

Quand j'ai vu le film ‘Poltergeist’, j’étais un peu jeune et ne m’étais pas intéressé plus que ça à l’idée de ce que pouvait être un poltergeist trop captivé que j’étais par ce jouet-clown flippant planqué sous le lit, cet arbre aux branches noueuses qui pète la vitre et autres joyeusetés un brin datées, et puis la maman, elle était quand même bien sexy. Pellicule porte-malheur qui verra quand même deux de ses interprètes mourir, l’une à 12 ans, l’autre à 22 ans. Bref, le poltergeist, communément traduit par ‘esprit frappeur’ évoque plutôt la terreur que l’amour d’où une certaine curiosité de ma part pour ce skeud. Le titre lui-même en tout cas est très bon, mêlant le goth typique du groupe avec son entrée pour carillons, montée/descente à cinq notes, percussions sur laquelle se greffent la guitare, la batterie principale et des choeurs efficaces, recette que l’on retrouve en partie sur ‘Lips of love’, le réussi ‘Summerlands’ entre autres. Ce disque peut être classé parmi les gothiques du groupe, l’aspect folk étant certes présent mais sur peu de chansons complètes (plutôt en filigrane pour l'inspiration). Parmi celles-ci on citera ‘The hungy abyss’, dépouillé et acoustique, ‘To bast…’ et le délicat ‘Nemesis’ en guise de conclusion. Les beaux accords à la guitare sèche et la voix de Candia font mouche et terminent merveilleusement un album sans surprise (comme toujours chez presque chez Inkubus Sukkubus) mais particulièrement efficace niveau mélodies (‘Love poltergeist’, 'Evil men','Summerlands’, ‘Faefire and sacred musk’, ‘Do that thou wilt’, légèrement plus rock’n’roll dans son groove). Quant à choisir dans l’abondante discographie du combo, celui-ci figure parmi mes recommandations (dommage que la pochette soit si laide)

note       Publiée le lundi 16 novembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Love poltergeist".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love poltergeist".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love poltergeist".