Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLed Zeppelin › In through the out door

Led Zeppelin › In through the out door

lp • 7 titres

  • 1In the evening
  • 2South bound saurez
  • 3Fool in the rain
  • 4Hot dog
  • 5Carouselambra
  • 6All my love
  • 7I'm gonna crawl

enregistrement

Enregistré aux Polar Music Studios à Stockholm

line up

John Bonham (batterie), John Paul Jones (basse, claviers), Jimmy Page (guitare), Robert Plant (chant)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
hard rock

La lente descente aux enfers... Voilà ce qui aurait été un titre parfait pour cet album... La situation au sein du dirigeable est au plus bas (mais vraiment...), c'est à se demander comment ils ont pu l'enregistrer cet album... Ils sont même allés jusqu'en Suède pour le mettre en boîte ! Pour ce dernier opus, on peut remarquer que John Paul Jones a co-écrit 6 titres sur 7. Ce n'est donc pas étonnant si on retrouve son... clavier sur presque tous les titres, ce qui donne même une fausse atmosphère saloonesque-burlesque comme sur "South bound saurez" ou "Hot dog", à la limite du ridicule. La palme du ridicule justement arrive avec le titre "Carouselambra", pompeux et ennuyeux à mourir avec des claviers absolument horribles ! Il ne reste pas grand chose du grand Led Zeppelin. On a vraiment l'impression que Led Zeppelin singe Led Zeppelin... Vraiment pitoyable... Seuls les titres "In the evening" et, en étant très gentils, "All my love" entretiennent un semblant de flamme et évitent à l'album de se prendre un 1 qui, sinon, aurait été plus que mérité et obligatoire... La suite, tout le monde la connaît, en septembre 1980, après avoir ingurgité plus d'une quarantaine de vodkas, le batteur John Bonham n'allait jamais se réveiller... Le groupe, qui n'avait connu aucun changement de personnel, à part pour quelques concerts avec Jason Bonham, le fils de John (!), derrière les fûts, décida quelques semaines plus tard de cesser toute activité. Une fin bien tragique pour un groupe si légendaire !

note       Publiée le dimanche 21 juillet 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "In through the out door" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "In through the out door".

notes

Note moyenne        30 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "In through the out door".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "In through the out door".

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

(La pochette me semble significative, d'ailleurs : elle indique bien qu'ils l'ont torché, cet album).

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

De la pâte à water-closet, comparé au singulier Presence.

ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

et le mal aimé alors ?

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Led Zep = Bon (minimum)

Note donnée au disque :       
kranakov Envoyez un message privé àkranakov

Finalement acheté cette semaine - à l'aveugle pour ainsi dire puisque toujours écouté des bribes, de ci de là, au hasard des compilations - avec l'agréable surprise de découvrir un LP qui se tient : cohérent, assumé et en fin de compte bien balancé. Le son des claviers est plutôt intéressant - quand ils fonctionnent en nappes, en tout cas - et l'audace ne manque pas ici... A commencer par un "Carouyselambra" grandiloquent mais pas si complaisant qui voit peut-être JPJ tenter de rivaliser avec les trois morceaux épiques de PAGE sur "PRESENCE". Bien sûr il y a des ratés - de taille : "Hot Dog" vraiment poussive et "Fool In The Rain" ridicule -, mais aussi du bon rock'n'roll ("South Bound Suarez" qui n'aurait pas dépareillé sur "PHYSICAL GRAFFITI"), un blues d'enfer ("I'm Gonna Crawl", zeppelinien en diable), du rock léthargique qui devient l'occasion de curieuses expérimentations en termes de production ("In The Evening") et une balade où LZ fait preuve d'une fragilité qu'on ne leur soupçonnait pas et qui est à mes oreilles un des sommets du groupe ("All My Love"). Et à l'écoute de "CODA" on comprend mieux le dessein poursuivi sur ce disque malade en écartant les trois pistes qui en constituaient les 3/4 de la seconde face. Cohérent, je vous dis - et presque raffiné, mais pour du LZ... Plutôt ballez pour un groupe en fin de course...

Note donnée au disque :