Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInquisition › Nefarious dismal orations

Inquisition › Nefarious dismal orations

9 titres - 46:19 min

  • 1/ Ancient monumental war hymn
  • 2/ Nocturnal gatherings and wicked rites
  • 3/ Strike of the morning star
  • 4/ Through the infinite sphere our majesty shall rise
  • 5/ Infernal evocation of torment
  • 6/ Where darkness is lord and death the beginning
  • 7/ Nefarious dismal orations
  • 8/ Enter the cult
  • 9/ Before the symbol of Satan we bow and praise

enregistrement

Enregistré au Noise Farm Studio du 17 au 20 novembre 2006

line up

Dagon (chant, guitares), Incubus (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal noir, très noir...

Ah Inquisition... Sur la scène black metal actuelle, il n'existe pas de groupes qui divisent plus que ce duo colombien installé aux USA. Les voilà qui nous sortent leur quatrième album. Je vais rassurer tout le monde, si vous êtes allergiques au chant de Dagon, pas la peine d'aller plus loin, il n'a pas changé, vous resterez dubitatifs devant cette nouvelle offrande. Pour les autres, que du bonheur ! J'ai découvert ce groupe avec le maléfique et excellent "Invoking the majestiv throne of Satan" que je trouvais d'une noirceur satanique (si, si !) rarement égalée. Sans aller jusqu'à être déçu par le précédent album, je le trouvais trop facile et possédant moins d'ambiance. Ici, il y a plusieurs choses qui changent, déjà l'atmosphère possédée et l'intensité sont de retour de bout en bout, un pur régal, les compos sont fortes avec des enchainements bien placés, justes et inspirés, ainsi qu'une symbiose totale. Le chant de Dagon est vindicatif et rapide, comme une grosse baffe dans la gueule. Enfin, et là, c'est ici que tient vraiment la réussite de l'album, en plus d'être une excellente surprise, Incubus a sorti l'artillerie lourde, ça blaste et ça bastonne comme jamais chez Inquisition. Une très grande réussite que cette fournée 2007, on a à la fois l'atmosphère blasphématoire spécifique au groupe ainsi qu'une puissance de frappe décuplée. La production n'est pas non plus en reste avec un son ample et lourd mettant bien en avant les spécificités du jeu du duo, surtout au niveau des guitares vu qu'il n'y a pas de basse. Je ne sais pas si on détient là l'album de l'année, mais on n'en est pas loin. Une note qui pourrait prendre une boule de plus si l'album tient la distance et l'épreuve du temps ! Hail Satan !!!

note       Publiée le mercredi 19 septembre 2007

partagez 'Nefarious dismal orations' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nefarious dismal orations"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nefarious dismal orations".

ajoutez une note sur : "Nefarious dismal orations"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nefarious dismal orations".

ajoutez un commentaire sur : "Nefarious dismal orations"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nefarious dismal orations".

Fryer › jeudi 17 octobre 2013 - 20:03  message privé !

Le petit dernier détrônera-t-il celui-ci ? *tintintin*

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 9 mars 2011 - 13:09  message privé !

Version vinyl dispo chez HHR, avec une version dans un packaging similaire à la reedition du premier album qui semble superbe !

Note donnée au disque :       
Eas › vendredi 14 janvier 2011 - 14:01  message privé !

Leur meilleur.

ericbaisons › dimanche 12 décembre 2010 - 20:38  message privé !

La voix est derangeanto-pop

Demonaz Vikernes › vendredi 10 décembre 2010 - 20:37  message privé !

Version vinyl du dernier dispo chez no Colours ! (en 4 couleurs differentes...je commence à atteindre les limites de mes finances). Magnificent à le droit à un nouveau pressage limité egalement.

Note donnée au disque :