Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInquisition › Magnificient Glorification of Lucifer

Inquisition › Magnificient Glorification of Lucifer

10 titres - 51:10 min

  • 1/ Baptized in black goat blood
  • 2/ Crush the jewish prophet
  • 3/ Under the black inverted pentagram
  • 4/ Blood and darkness we are born
  • 5/ Dark mutilation rites
  • 6/ Magnificent glorification of Lucifer
  • 7/ Impaled by the cryptic horns of Baphomet
  • 8/ We summon the winds of fire (For the burning of all holiness)
  • 9/ Eternal loyalty to our Lord satan
  • 10/ Outro

enregistrement

Enregistré et mixé entre Juin et Juillet 2004 à Seattle, Washington.

line up

Dagon (Voice of unholy sorrow, guitar of ancient melodies, black magic spells of doom...), Incubus (Pagan war drums, invocations of death...)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Le voilà enfin. Plus de deux ans après l'énorme "Invoking the majestic throne of Satan" qui se plaçait parfaitement dans la lignée du tout premier opus, revoilà les Americo-colombiens d'Inquisition de retour avec un nouvel album longue durée. Une chose est claire, la recette si efficace d'un Black Metal qui se veut le parfait mélange entre passage rapides, destructeurs et le mid tempo headbanguant à souhait n'a pas changé d'un iota. Dès lors on pourrait craindre que tout ça tourne en rond, que l'on ne fasse que réentendre ce qui a déjà été fait, mais il n'en est rien. Le groupe déborde tout simplement de créativité, car même si les ingrédients sont en tout et pour tout les mêmes, avec le même son de guitare, la même voix, des structures identiques, il n'en reste pas moins un opus qui parvient à s'élever encore au dessus des précédents. C'est simple, dès la première écoute j'ai été pris par ce "Magnificient Glorification of Lucifer" et je n'en ai toujours pas décrocher. L'ambiance a atteind un niveau encore supérieur, sombre sans aucun doute de par les guitares et leur texture (argh, ces harmonisations !!!), occulte également, surtout grâce à cette voix si spéciale qui peut choquer la première fois qu'on l'entend, mais qui finit toujours par envouter. Non vraiment, je ne trouverais rien à redire sur cet album qui se termine par une ghost track apocalyptique. Un chef d'oeuvre de l'Art Noir.

note       Publiée le lundi 3 janvier 2005

partagez 'Magnificient Glorification of Lucifer' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Magnificient Glorification of Lucifer"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Magnificient Glorification of Lucifer".

ajoutez une note sur : "Magnificient Glorification of Lucifer"

Note moyenne :        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Magnificient Glorification of Lucifer".

ajoutez un commentaire sur : "Magnificient Glorification of Lucifer"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Magnificient Glorification of Lucifer".

blub › mardi 17 mai 2016 - 03:38  message privé !

"cette voix si spéciale qui peut choquer la première fois qu'on l'entend, mais qui finit toujours par envouter" heu... c'est tellement répulsif dans le mauvais sens du terme que je ne pense pas avoir le courage pour une 2éme écoute... dans une autre vie peut-être!

vincenzo › dimanche 9 janvier 2011 - 00:13  message privé !

Crush !!!!

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 14 décembre 2009 - 23:51  message privé !

Bon relativement moins bon que les 2 precedents, je conseille vivement l'achat de la reedition sortie recemment qui sacrifie 10min de l'outro au profit de 2 inedits qui s'averent être 2 des meilleures pistes de l'album, le rendant nettement plus varié. 5/6 pour la version classique, 5,5/6 pour la réédition

Note donnée au disque :       
raspoutine › dimanche 5 juillet 2009 - 01:04  message privé !

Une haine sourde, pas ouvertement exprimée. Des riffs assassins. En un mot: effrayant.

vargounet › jeudi 6 septembre 2007 - 18:14  message privé !
Le tout dernier est en phase de devenir un de mes albums préferés en matière de Black Metal. Il éclate littéralement la concurrence ... Cet album -ci est la seule fausse note (et c'est relatif) d'inquisition à mon goût.
Note donnée au disque :