Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMGrachan Moncur III › New Africa

Grachan Moncur III › New Africa

  • 1969 • Byg 529320 • 1 LP 33 tours

cd • 4 titres • 47:19 min

  • 1New Africa17:34
  • 2Space Spy6:57
  • 3Exploration10:42
  • 4When12:06

enregistrement

Studios Davout, Paris, France, 11 août 1969

line up

Dave Burrell (piano), Andrew Cyrille (batterie), Roscoe Mitchell (flûte, saxophone alto), Grachan Moncur Iii (trombone), Archie Shepp (saxophone ténor), Alan Silva (contrebasse)

remarques

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
post bop > free jazz

Acteur de l'ombre, il n'est pas étonnant de retrouver l'impérial Grachan Moncur III sur le label BYG dans la série free jazz / avant-garde du désormais cultissime magazine Actuel. Embarqué lui aussi en juillet 1969 avec d'autres grandes figures du jazz américain au festival Pan africain d'Alger où il enregistra en compagnie d'Archie Shepp, le tromboniste tira lui aussi de cette expérience le besoin urgent de renouer avec ses racines et célébrer chaque aspect de l'art africain. Quand il fût à son tour assez rapidement contacté par Jean-Luc Young et Jean Georgakarakos dans la perspective d'enregistrer pour le label français, Moncur ne mit pas longtemps à saisir cette opportunité dans le but de suivre ce que son intime conviction lui dictait pour se retrouver très rapidement en studio à Paris, moins de deux semaines plus tard ! Dans une formule en quintette déjà bien rôdée, Moncur a cette fois pour partenaires quelques uns des solides habitués du label ; Roscoe Mitchell (Art Ensemble of Chicago), Dave Burrell, Andrew Cyrille, l'imposant Alan Silva, et pour un titre seulement (le swinguant "When"), Archie Shepp, qui vient, comme à son habitude, jeter le feu aux poudres. Derrière un travail d'écriture toujours mûrement réfléchi, la charpente de "New Africa" se veut malgré tout plus intuitive et laisse libre cours aux inflexions instinctives des solistes impliqués. C'est surtout vrai sur sa plage titre, en quatre mouvements, où flûte, trombone et piano allient leur force dans la mise en place d'une musique méditative, renouant avec cet aspect quasi mystique qui illuminait les compositions de John Coltrane. Alors que l'explicite "Exploration" fait la part belle aux exercices de funambulisme free, le funeste "Space Spy" démontre quant à lui que la part d'ombre et de doute qui ronge Moncur depuis toujours n'a jamais rien eu de factice. Moins déroutant que ses publications Blue Note, "New Africa" demeure malgré tout un excellent disque, mais aussi un précieux témoin de son temps.

note       Publiée le mardi 17 août 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "New Africa".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "New Africa".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "New Africa".

(N°6) › mercredi 1 avril 2020 - 16:44  message privé !
avatar

C'est vrai qu'il passe tout seul celui-là. C'est beau et limpide tout en restant complexe et free. "When" est irrésistible (cette rythmique portée par le piano !). (et la flûte de Roscoe !)

Note donnée au disque :       
SEN › samedi 27 février 2016 - 12:37  message privé !

Je monte ma note ! +1

Note donnée au disque :       
SEN › mercredi 30 septembre 2015 - 20:35  message privé !

Y'a un line up de fou quand même sur ce disque ! Trouvé en vinyle en double couplé avec "Aco dei de madrugada", j'adore le jazz de la fin des années 60 et cet album s'inscrit dans les très bon album de jazz sortie à cette période !

Note donnée au disque :