Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBardo Pond › Is There a Heaven?

Bardo Pond › Is There a Heaven?

cd • 2 titres • 26:44 min

  • 1In Every Dream Home a Heartache14:22 [reprise de Roxy Music]
  • 2Music Is the Healing Force of the Universe12:22 [reprise d’Albert Ayler]

enregistrement

Enregistré à la Lemur House. Produit par Michael Gibbons.

line up

John Gibbons (guitare), Michael Gibbons (guitare), Jason Kourkounis (batterie), Isobel Sollenberger (voix, flûte), Clint Takeda (basse)

remarques

L’édition CD créditée (de 2015) constitue en fait le disque 3 du coffret Record Day Trilogy de 2015, qui regroupe les trois volumes de reprises (deux titres par disque) sortis par le groupe à l’occasion du « Disquaire Day » entre 2013 et 2015.

chronique

Bardo Pond/Disquaire Day (et… je ne m’y fais toujours pas, à cette appellation bâtarde, mais ça va, on s’en fout)/Troisième. Le précédent finissait sur Eno. Celui-là s’allume sur Ferry. Sur Roxy, exactement – de l’époque où les Briyan y étaient encore tous les deux. Un beau renversement, encore, celle-là (In Every Dream Home…). Toute la tension névrotique, fétichiste-plastique de la version Roxy fondue dans la réverb, le vibrato des guitares ; la diction collée/engluante de l’Isobel ; l’inquiétante étrangeté, la vision parano/hédoniste de la chanson pourtant pas érodée par le traitement (le narrateur, là-dedans, adresse tout de même une supplique, une ode/laudes, une doléance à sa… poupée gonflable, OK). L’inversion est thermique, aussi : l’amniotique de l’intro soudain déferlé du flot brûlant des riffs enflés/empilés, enflammés, poissant la peau ; version ouvertement charnelle et lourdement psychotrope (… Bardo Pond, vous me direz…) là où l’originale se tenait dans sa concision glaciale, où l’explosion tout aussi impromptue (la guitare de Manzarena – psychédélique aussi en substance mais là aussi refroidie, solidifiée ; les textures/nappes translucides/aplats des claviers d’Eno) faisait vraiment rupture sans que la crispation parvienne à se soulager. Grandes versions – les deux, l’originelle et celle-là, dans leur quasi-symétrie de part et d’autre de l’axe déformant, du miroir dissolvant. Après ? Albert Ayler, qui (y) passe. De son époque terminale – quand la soul, le blues, le funk, le rhythm’n blues se mêlaient bruts à son free-jazz radical, rêche, essentiel. Quand ouvertement il s’était mis à louer le Grand Tout – Cosmos, Univers (…eh), appelez ça comme vous voudrez. Boucle bouclée, en quelque sorte, pour clore la trilogie (sur le premier des trois EP dont celui-ci constitue le dernier, le groupe reprenait Funkadelic puis Pharoah Sanders… Autres Great Black Cosmic Music). Music Is the Healing Force of the Universe – le son, sur celle-là, étonnamment mat pour du Bardo Pond ! La voix sonne directe, crue – pas coulée dans la réverbe, comme presque toujours. Le tempo là aussi ralenti mais tout sonnant très rêche – brut, décidément. L’égosillée de l’hymne pas redressée, pas floutée par les effets. Les guitares compactes, massives, elles non-plus pas éparpillées, d’autant plus écorchantes au toucher. La batterie sèche comme un stère qu’ils nous basculeraient – même pas au ralenti mais nous roulant pourtant sans fin sur le coin… Même l’inévitable dérapage – jam, oui, encore – au milieu de la piste, ne se délite pas. Il râpe l’entendement, insiste, accule. Méchants hippies, de nous lâcher comme ça sans prévenir un tel bloc dense, inextricable, opaque – sans se soucier, il semble bien, qu’on finisse là-dessous broyés, aplatis, concassés. Mais voilà : à la fin surviennent des sortes de cuivres (non-crédités). Et le riff qui se remet à planer seul ou presque, survolant, tout à coup apaisant. Le saxophone (c’en est bien un, il semble) qui maintenant se détache. Nous – et l’espace autour – rendu à l’équilibre, l’atmosphère libérée, limpide.

note       Publiée le jeudi 12 mars 2020

Dans le même esprit, Dioneo vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Is There a Heaven?".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Is There a Heaven?".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Is There a Heaven?".

Dioneo › vendredi 13 mars 2020 - 11:22  message privé !
avatar

Eh eh, oué, je ne sais plus moi-même comment j'étais tombé là-dessus. Je me appelle bien avoir commencé par le premier des trois EP, intrigué de voir ceux-là reprendre Maggot Brain (en me disant qu'il y avait une chance sur deux pour que ça prenne vraiment ou que ça foire par trop d'évidence grattes en fusion/drogues) mais alors plus du tout de ce qui m'avait mis au fait que ça existait, quoi... Et bonne pioche en tout cas, ouep, la triplette.

Note donnée au disque :       
saïmone › vendredi 13 mars 2020 - 11:16  message privé !
avatar

J'étais complètement passé à côté de cette série, les reprises sont inspirées, et très bonnes !

Dioneo › jeudi 12 mars 2020 - 22:37  message privé !
avatar

Oui. J'ai fini par le préférer au funkasanders même - bon, d'un iota hein (la solidité perçue sur le tard de celle d'Ayler ayant bien joué, donc).

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 12 mars 2020 - 21:23  message privé !

oui!

Note donnée au disque :