Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Tribute Albums › Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three

Compilations - Tribute Albums › Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three

cd | 24 titres | 55:25 min

  • 1 Chuck D. et Henry Rollins - Rise Above [02:11]
  • 2 Keith Morris - Nervous Breakdown [01:57]
  • 3 Iggy Pop - Fix Me [00:54]
  • 4 Neil Fallon - American Waste [01:32]
  • 5 Cedric Bixler Zavala - I've Had It [01:22]
  • 6 Jeff Moreira - I've Heard It Before [01:37]
  • 7 Corey Taylor - Room 13 [01:58]
  • 8 Exene Cervenka et Henry Rollins - Wasted [00:53]
  • 9 Nick Oliveri - Jealous Again [01:43]
  • 10 Henry Rollins - TV Party [03:33]
  • 11 Hank III - No Values [01:35]
  • 12 Dean Ween - Gimmie Gimmie Gimmie [01:45]
  • 13 Casey Chaos - Depression [02:15]
  • 14 Mike Patton - Six Pack [02:15]
  • 15 Ice T - Police Story [01:33]
  • 16 Tom Araya - Revenge [00:53]
  • 17 Lemmy - Thirsty & Miserable [02:12]
  • 18 Chuck Dukowski - What I See [01:55]
  • 19 Tim Armstrong et Lars Frederiksen - No More [02:12]
  • 20 Henry Rollins - Black Coffee [04:49]
  • 21 Henry Rollins et Inger Lorre - Slip It In [06:37]
  • 22 Henry Rollins et Kira Roessler - Annihilate This Week [03:59]
  • 23 Henry Rollins - My War [03:47]
  • 24 Ryan Adams - Nervous Breakdown [Piste Bonus] [01:58]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au Cherokee Studios à Los Angeles, mai 2002. Overdubs au Cherokee en mai-juin 2002. Enregistré par Dee Robb et Bruce Robb. Mixé par Clif Norrell au Skip Saylor's, juin-juillet 2002. Masterisé par Stephen Marcussen en juillet 2002.

line up

Tom Araya (voix), Chuck Dukowski (voix), Ice-t (voix), Lemmy Kilmister (voix), Nick Oliveri (voix), Mike Patton (voix), Iggy Pop (voix), Kira Roessler (voix), Henry Rollins (voix), Jim Wilson (guitare), Marcus Blake (basse), Jason Mackenroth (batterie), Chuck D. (voix), Keith Morris (voix), Neil Fallon (voix), Cedric Bixler Zavala (voix), Jeff Moreira (voix), Corey Taylor (voix), Exene Cervenka (voix), Hank III (voix), Dean Ween (voix), Casey Chaos (voix), Tim Armstrong (voix), Lars Frederiksen (voix), Inger Lorre (voix), Ryan Adams (guitare, voix).

remarques

Tous les revenus des ventes de ce disque ont été reversés aux "West Memphis Three".

chronique

Styles
hardcore
Styles personnels
tribute caritatif

Henry Rollins semble être le type de gars qui, lorsqu'il a une idée dans la tête va jusqu'au bout, jusqu'au point même où cette idée atterrisse chez moi alors que je vis bien loin de Los Angeles même si je dois être à six poignées de mains d'Henry comme tout le monde. Ouahou, Henry, si proche... alors ce disque ? Alors c'est l'histoire d'un mec qui a dû s'étouffer avec ses barres énergétiques un jour en lisant le journal, en épluchant un fait divers alias l'affaire des "West Memphis Three". Pour résumer, Henry se documente sur ces gusses et devient berserk, et rise above : trois gamins sont accusés de meurtre et foutus en taule et Henry n'est pas d'accord, les mecs sont innocents ! Alors il nous dit dans le livret qu'un chèque n'aurait pas suffit, parce que ça ne fait pas assez de bruit. Donc, ben voilà, pourquoi pas faire un disque qui fait du bruit ? Et hop, Henry chope l'idée à trois heures trente du matin dans son lit (véridique) et puis en fait non, pas le temps, et puis là il se dit "mais les gamins, ils en ont du temps devant eux les pauvres, en taule, à l'âge où je parcourais l'Europe dans un van pourri avec Black Flag", et d'un coup Henry eut le TEMPS. Il embauche alors Mother Superior (alias le groupe qui l'accompagne dans le Rollins Band), chope le tél d'une agent qui a un gros carnet d'adresse, et lui dit de contacter la crème, mais pas mal de monde n'a pas le TEMPS, et donc sa cop's appelle d'autres agents qui connaissent encore plus tout le monde. Et hop, enregistrement vite fait (un morceau, un Rollins Band, un vocaliste, une minute de prise) et hop à la maison vous réécouterez des standards de Black Flag toutes générations confondues, avec des stars punk hardcore metal rock toussa plus Rollins qui comble le vide de ceux qui n'avaient pas le TEMPS. Le résultat ? Un bel objet graphiquement parlant, avec le Tennessee en noir, c'est beau, où tout est bien expliqué, et puis des interprétations très fidèles dans les pistes, un peu moins énervées que les originales et finalement le plus bel hommage qu'on puisse rendre à Black Flag en en faisant un groupe encore plus megamultiinstrumentistes, avec quinze chanteurs différents en plus de la dizaine passées entre les mains de Greg Ginn pour une cause qui dépasse l'intérêt particulier des individus composant le groupe... d'ailleurs, je ne sais pas comment cette histoire s'est passé avec SST, vu le micmac actuel autour du groupe, comme l'impression que les tensions venaient de loin donc déjà à l'époque ça devait pas être forcément facile de sortir ces morceaux sans fâcher quinze autres personnes - mais ça, c'est pas précisé dans le livret ! Quelques chouchous sont à mettre en exergue quand même dans cette bande de stars : Iggy Pop et sa voix vicieuse (qu'est-ce qu'il aurait été bon dans Black Flag !), Keith Morris parce qu'il a la voix juste pour ça, Lemmy sur un Thirsty and Miserable qui lui va comme un gant, Depression avec un Casey Chaos vraiment psychotique ou le I've Heard It Before bien brutal par Jeff Moreira, Tom Araya parce que c'est Tom Araya et Mike Patton parce que c'est Mike Patton. Globalement, ce "Rise Above" est comme une compilation de Black Flag enregistrée très proprement des années plus tard... un peu comme le "Still Cyco" de Suicidal Tendencies, mais pour une bonne cause, on fait tourner les micros, tout ça pour des gamins incarcérés à tort (selon Henry hein, je vais pas refaire l'histoire) et on prend le monde entier à témoin. Tout cela me laisse aussi un peu rêveur, à l'heure où l'on voit des américains demander de l'aide sans faire de disques via "réseaux sociaux" et se mettre ensemble pour palier l'insuffisance des services publics hospitaliers ou judiciaires... un problème américain devient vite ainsi un problème international et bon, j'imagine que si quinze mecs se mettaient à enregistrer un disque comme ça en France, ils ne recevraient pas beaucoup de thunes de la part d'Henry Rollins ou de Keith Morris, même à six poignées de main de distance et récolteraient même un procès si ça se trouve... tout ça pour dire que la contestation américaine d'une manière ou d'une autre sera toujours très médiatisée, vous voyez, par exemple, je ne connais pas Henry Rollins, et je lui donne des thunes pour soutenir des gamins qu'il garde au chaud dans son cœur, et pourtant, pourtant, y en a des problèmes dans l'monde ! Voilà, sachez que si vous avez acheté cette compilation c'est que vous aurez participé à un machin politique et si vous aimez Black Flag ça tombe bien, y a pleins de chansons du groupe dedans, à part celles vraiment trop glauques et longues comme les fameuses faces B de My War. Si Black Flag et cette histoire de gars de Memphis vous passent au-dessus de la tête, il y a aussi les compiles des Enfoirés, mais c'est un peu moins hardcore et sombre.

note       Publiée le vendredi 11 septembre 2015

partagez 'Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three".

ajoutez une note sur : "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three".

ajoutez un commentaire sur : "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rise Above - 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three".

Klarinetthor › mardi 20 décembre 2016 - 13:46  message privé !

Sacré Lemmy, on dirait qu'il chante du Motorhead l'air de rien.

Note donnée au disque :       
Rastignac › vendredi 27 mai 2016 - 14:55  message privé !
avatar

...juste en ps : quand j'ai acheté le cd à sa sortie, je n'avais aucune information sur cette affaire. J'ai juste acheté le truc parce que "black flag repris par x et y" : et ça fait son effet quand Lemmy ou Iggy reprennent du Black Flag, compilation vraiment puissante, avec un gros son et tout.

L'information sur les "west memphis three" est bien opaque sur le cd, en 2002-2003, pour un français, dans une ère pas encore complètement adsl-isée : je crois que j'ai réussi à peu près à comprendre de quoi ça parlait des années après. Si on a juste le cd en main, il faut ouvrir le livret pour en savoir un peu plus (enfin, un peu plus sur les motivations de Henry, presque rien sur l'affaire).

D'où l'introduction et la conclusion grognonne dans la chronique sur ce type d'objet - en plus du fait que je n'arrive pas bien à saisir le "caritatif" quand c'est exprimé par une oeuvre d'art, je bugge en fait, l'impression d'assister à un oxymore (peut-être un effet de l'écoute des compilations "cadeau de la vie" au profit de l'"Arc", écoutés 'captif' quand j'étais enfant, ainsi que l'utilisation de cette thune par le Crozemarie découverte plus tard). Voilà, une très bonne compilation ; l'objectif quant à lui, derrière, se perd, pour moi, dans les relations entre musique et charité, lesquelles me dépassent complètement.

Note donnée au disque :       
blub › vendredi 27 mai 2016 - 13:46  message privé !

Du beau monde sur cette compil! Et puis c'était pour une bonne cause!

Note donnée au disque :       
taliesin › samedi 12 septembre 2015 - 11:15  message privé !

Sale histoire que celle-là... Mais une excellente compile, il faut le dire !

Note donnée au disque :       
Alfred le Pingouin › vendredi 11 septembre 2015 - 21:31  message privé !

Entre temps les gars ont été innocentés.