Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Tribute Albums › Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)

Compilations - Tribute Albums › Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)

cd • 12 titres

  • 1HIV+: 'Excommunications (Intro)'
  • 2Judith Juillerat: 'Stairs (uncertain journey)'
  • 3Years of Denial: 'Cervix couch'
  • 4Der Himmel: 'In this glass house'
  • 5Closed Mouth: 'The blue hour'
  • 6Dreamscape Invocation: 'Figurative theatre'
  • 7SFD + Diamond Dog: 'Romeo's distress'
  • 8Baron Fantôme: 'Skeleton kiss'
  • 9Stranger Dreams: 'Haloes'
  • 10Forgotten Sunrise: 'When I was bed'
  • 11Lunar Paths : 'Spectre'
  • 12Lonsai Maïkov feat. Marcel P.: 'The angels'

informations

chronique

Bon, elle va pas être facile celle-là. Ce n’est un secret pour personne que Christian Death est mon groupe préféré de la terre de l’univers du monde, du coup tout ce qui y touche de près ou de loin prend une teinte sacrée. Difficile de rendre un hommage à un tel groupe car la question se pose de la démarche: quel intérêt à faire des reprises dans le style deathrock, le genre ayant été involontairement crée par lui mais user d’autres techniques ne conduirait-il pas à trahir l’essence même de ce pourquoi nous aimons Christian Death ? Certes, c’est sorti chez Unknown Pleasures Records qui n’a pas peur de se frotter à des défis complexes mais tout de même. D’autant qu’il s’agit du quatrième opus de la saga Honoris et que certains noms (nonobstant leur qualité artistique) deviennent un peu trop des habitué(e)s de l’exercice, ainsi Judith Juillerat, Years of Denial ou Swesor Bhrater… Evidemment, l’important est qu’ils fassent du bon boulot mais ça m’inquiète toujours un chouia le syndrome de la bande de potes toujours présents. Passons. Il y a bien d’autres gens, plutôt engageants d’ailleurs, comme Der Himmel (ex-über Berlin) ou Lonsai Maïkov. Après une intro plutôt sympa signée HIV+ mêlant sonorités electro sèches, samples religieux et ambiance Charles Manson, c’est Judith Juillerat qui ouvre le bal par une version électronique lente et torve de ‘Stairs’. Nulle passion ici, le feeling est inéluctable, comme si une tueuse en série déambulait dans un night club avec ses Ray-Bans et un katana à la main. Le travail du clavier rend justice à la beauté orientale du thème avec un bon travail sur les sonorités de la boîte. Les second à la reprendre sont Swestor Bhrater qui essaient de se profiler dans une vision plus ouvertement gothique mais en évitant de sonner deathrock; le combo contourne l’écueil en optant pour un gothic rock moderne moins invocatoire et désespéré avec un chant grave travaillant une inéluctabilité simple des paroles. Du bon taf pour ces deux artistes. La question brûlant pas mal de lèvres ? Quelqu’un aurait-il eu la bêtise de reprendre ‘Romeo’s distress’ ? Oui, SFD accompagné des talentueux Diamond Dog qui demeurent dans le feeling deathrock en lui conférant une énergie plus ouvertement punky. Plutôt pas mal, la tension post punk habitée offre une seconde jeunesse en évitant le plagiat. Years of Denial habillent ‘Cervix couch’ de beaucoup d’espace, de manière quasi cinématographique, avec un relent humanoïde conféré par la voix; on pourrait imaginer cette version dans un remake de ‘Blade Runner’. Der Himmel jouent avec le feu en reprenant ‘In this glass house’ en deathrock mais comme ils sont bons, ils s’en sortent avec honneur en épurant les lignes pour mettre en évidence la beauté du thème principal et conférer une touche décadente (le chant) au morceau. Closed Mouth poussent le vice plus loin en jouant au jeu du décalcomanie qui se superpose sans se superposer et ça fonctionne aussi. Si Dreamscape Invocation se frottent au deathrock de ‘Figurative theatre’ en l’alourdissant, ils en rognent hélas tous les contours avec un chant ultra calibré goth rock mais peu expressif, des guitares rampantes efficaces mais paraissant serpenter sans trop de soucier d’une batterie qui fait son truc dans son coin de façon un brin bancale. Pas terrible. Baron Fantôme s’en sort mieux. Comme SFD + Diamond Dog, le Français nage dans des eaux semblables au modèle mais en leur conférant des nuances différentes, un peu comme si c’était les Sisters of Mercy première époque qui avaient repris le morceau (c’est presque à s’y méprendre). Le résultat est réussi et plaisant à l’écoute. J’ai davantage de souci avec Stranger Dreams dont le ‘Haloes’ voit lui-aussi ses contours gommés, ses nuances minimisées, sonne de ce fait plutôt plat et sans saveur malgré les tentatives du groupe pour conférer une ambiance spéciale; ce n’est pas raté mais je le ressens comme un pur exercice de style. Peu convaincu également par la cover de ‘When I was bed’ par Forgotten Sunrise, démarche dark wave peu habitée même si originale. C’était casse-gueule de s’attaquer à ‘Spectre’ et Lunar Paths trébuchent quelque peu sans perdre de dent. Une fois encore, il y a du vrai boulot mais la production gomme complètement la richesse mélodique, l’impression mélancolique de la chanson. Le groupe sauve la mise par un intéressant travail percussif légèrement oriental mais ça compense à peine. Le final par Lonsai Maïkov accompagné du producteur et DJ Marcel P. conclut sur des climats martiaux sans excès avec vocaux graves plaisants. J’apprécie même si ça tient peu la route face à l’original. Pas facile d’être objectif avec des formations de la trempe de Christian Death, ma subjectivité jouera un rôle dans la note mais une chose est certaine, nous sommes loin de la facilité des hommages concoctés à la va-vite par Cleopatra (des remixes au lieu de vraies reprises déjà, dont on ne retiendra que ceux de Laibach et Leather Strip), on devine une soigneuse sélection et un effort des artistes, cela mérite d'être salué. 4,5/6

note       Publiée le jeudi 19 octobre 2023

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Compilations - Tribute Albums - Only Theatre of Pain Tribute

Compilations - Tribute Albums
Only Theatre of Pain Tribute

Christian Death - Death Box

Christian Death
Death Box

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Honoris IV (Tribute to Christian Death & Rozz Williams)".

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
    avatar

    Absolument. Purée, ce correcteur, marre ! 'Blue jour' aurait effectivement sonné cool ^^

    Note donnée au disque :       
    taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

    (la reprise de Closed Mouth, j'imagine qu'il s'agit de "The blue hour" - bien que "The blue jour" je trouvais ça original ;-) )