Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Tribute Albums › The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams

Compilations - Tribute Albums › The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams

cd | 17 titres

  • 1 Omewenne: 'In winds of time my body'
  • 2 Galaxxy chamber: 'Stairs / Prayer'
  • 3 Crush Violet + Gitane Demone: 'Cervix couch'
  • 4 Stone 558: 'Dream for mother'
  • 5 Insanasomnia: 'Théâtre figuratif'
  • 6 Silvery: 'Into the light'
  • 7 Casual: 'Deathwish'
  • 8 Human disease: 'In Absentia'
  • 9 I will I: 'Relax the world'
  • 10 Micharel: 'Red handed'
  • 11 Kiss the blade: 'Epitaph'
  • 12 Antiworld: 'Figurative theatre'
  • 13 Contradiction: 'Stairs'
  • 14 Heaven falls hard: 'Desperate hell'
  • 15 Audra: 'The glass house'
  • 16 Allotropy Exhibition: 'System of a non union'
  • 17 MKA: 'The devil and Mr Williams'

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
death rock

'The tongue achieves the dialect' est le fruit du travail du fan-club de Rozz Williams (www.rozznet.com) qui souhaitait ainsi lui rendre hommage. Ce sont donc quinze groupes qui ont été sélectionnés pour proposer leur relecture de son oeuvre. Rude défi donc, car underground ou non, Rozz est l'une des plus importantes icônes du monde gothique et c'est toujours avec circonspection que l'on examine toute 'atteinte' à un tel patrimoine. Quelques noms connus comme Kiss the blade, Antiworld, Stone 558 ou Omewenne côtoient nombre de formations moins célèbres, ce qui pouvait donner un certain intérêt à cette compilation en nous proposant un regard neuf. Comme dans tous les exercices du genre, on trouve des reprises qui cherchent à coller à l'original ou qui en restent proches (Galaxxy chamber, Crush Violet (accompagnés de Gitane Demone, tout de même), Casual, Antiworld,...), d'autres qui s'en éloignent, ainsi Omewenne qui ont mis en musique un texte de Rozz ou MKA qui ont carrément composé un morceau. Atmosphère death rock dans l'ensemble, puisque la plupart des chansons proviennent du répertoire de Christian death ou Shadow Project; on sent la sincérité et l'enthousiasme des formations présentes même si toutes les interprétations ne se valent pas. Niveau originalité, la palme revient à Contradiction qui donnent une touche orientale plutôt réussie à 'Stairs' et Omewenne avec des atmosphères néoclassiques. Au jeu de 'cherchez l'erreur', on citera MKA avec sa pitoyable ballade folk 'The devil and Mr Williams' qui partait sans doute d'une bonne intention mais fait clairement tache (heureusement, c'est le dernier morceau). Pour le reste, c'est plutôt agréable même si pas toujours très original; citons encore Insanasomnia qui nous proposent une version en français de 'Figurative theatre'. Un tribute sympathique donc qui ne remuera pas forcément les chaumières mais qui se laisse volontiers écouter.

note       Publiée le dimanche 7 mars 2004

partagez 'The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams".

ajoutez une note sur : "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams".

ajoutez un commentaire sur : "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The tongue achieves the dialect - A tribute to Rozz Williams".