Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKadavar › Kadavar

Kadavar › Kadavar

cd • 6 titres • 33:56 min

  • 1All our thoughts04:35
  • 2Black sun06:12
  • 3Forgotten past05:38
  • 4Goddess of dawn04:13
  • 5Creature of the demon04:48
  • 6Purple sage08:06

line up

Lindemann (chant, guitares), Mammut (basse), Tiger (batterie)

Musiciens additionnels : Shazzula (thérémine, [6])

remarques

chronique

Styles
rock
hard rock
psychédélique
Styles personnels
space-rock psychédélique

Dans la série des groupes qui se sont trompés de décennie, j'en tiens un de toute beauté, Kadavar. Ce power trio est vraiment bloqué dans les années 70, au même titre que tant d'autres (Graveyard, Witchcraft, Reverend Bizarre, Wolfmother, etc). Les allemands proposent en 2012 leur premier album éponyme. Au programme, 6 titres de space-rock psychédélique à la gloire d'Hawkwind, Led Zeppelin et surtout de Black Sabbath. Tout chez eux sonne à l'ancienne, leur son, le chant, leur style, leurs vêtements, leurs barbes. Je pensais avoir trouver avec le premier Witchcraft l'album le plus anachronique qui soit. Et bien Kadavar va plus loin ! Ce premier album, c'est du copié-collé de la musique vintage 70's. Et le pire, c'est que c'est excellent ! Quelle classe, quel feeling ! Kadavar a bien compris ce genre. On croise tellement de groupes voulant se la jouer revival à nous pondre du vieux hard rock 70's mais ça ne donne rien. Là, j'ai l'impression d'entendre la suite de "Master of reality" ou du "Vol. 4" de Black Sabbath ! Et en plus, ils influent à leur base rock burné 70's une bonne dose de psychédélisme et de space-rock directement issue d'Hawkwind, notamment sur le dernier morceau, "Purple sage". Et, c'est tellement bon ! Les riffs et les enchaînements sont parfaits. Le chant de Lindemann est placé au second plan avec un effet lointain vintage super bien intégré. Tous les instruments se complètent à merveille. Tous les plans sont ultra-judicieux, les changements de rythmes, de parties, les montées en puissances, les solos de guitares si fluides secondés par une basse bien lourde et ronde et cette batterie qui frappe vite et surtout fort... C'est tellement bien placé, tellement naturel. C'est vraiment rare d'avoir une telle qualité avec ce genre. La production est vraiment crue, loin, très loin de la production proprette de ces dernières années. Le son des cymbales est quand même un poil limite, tellement elles grésillent ! Au final, Kadavar se place directement avec ce premier album comme l'un des leaders de cette scène "retro-rock". Tous les fans de vieux heavy/rock metal des années 70 se doivent de posséder un tel disque. Une réussite complète !

note       Publiée le samedi 16 mai 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Kadavar".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kadavar".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kadavar".

Rikkit › vendredi 8 décembre 2017 - 12:04  message privé !

Relou ces groupes. On a envie de tous les collectionner, comme des Pokemon, parce qu'esthétiquement c'est beau, mais comme les Pokemon, dans le fond, ça sert à rien.

Horn Abboth › mardi 19 mai 2015 - 01:11  message privé !

Ouais, cette collaboration m'avait d'ailleurs quelque peu laissé sur ma faim...

Note donnée au disque :       
SEN › lundi 18 mai 2015 - 12:01  message privé !

Ils ont sortie un disque en commun qui s'appelait WHITE RING, pas étonnant donc de voir le bassiste de ANO partir officier au sein de KADAVAR.

Horn Abboth › lundi 18 mai 2015 - 11:35  message privé !

Me rappelle avoir pris une bonne baffe quand je les avais découvert avec ce premier album. Ce dernier est vraiment bon, ça commence déjà à baisser un poil en qualité à partir du deuxième. A noter aussi que Mammut le bassiste n'est plus dans le groupe et a été remplacé par le géant Simon Bouteloup, le bassiste qui officiait auparavant dans Aqua Nebula Oscillator.

Note donnée au disque :