Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuapo › Hirohito

Guapo › Hirohito

10 titres - 53:24 min

  • 1/ Cantopop (9:02)
  • 2/ Shaolin Drunk Monkey (2:11)
  • 3/ Essence Absorbing Stance (2:28)
  • 4/ Orca (1:37)
  • 5/ Chongo (4:06)
  • 6/ Reverse Versus (5:00)
  • 7/ Amaïn (4:54)
  • 8/ Maoists vs. Taoists (4:32)
  • 9/ Golden Fist of Hirohito (8:49)
  • 10/ Untitled (10:45)

enregistrement

Londres, Angleterre, juin 1998

line up

Matt Thompson (basse, guitare), Dave Smith (batterie, percussions), Caroline Kraabel (saxophone)

chronique

Styles
jazz
hardcore
Styles personnels
expérimental > noise

Après une série considérable de mini albums, le duo bruitiste d'avant garde anglo-saxon se lance finalement dans l'écriture d'albums complets. Précédé par une réputation incendiaire quant à leurs prestations en concert, les Guapo signent "Hirohito", leur second ouvrage, sur le label français Pandemonium, et qui les voit collaborer avec la saxophoniste des Honkies, Caroline Kraabel. Sauvagement influencée par leurs contemporains nippons tels que Ground Zero et Ruins, la musique de Guapo ne s'éloigne pas de cette approche agressive et déconstructiviste qui a fait, si pas le succès, en tout cas la réputation des formations précitées. Le seul problème - en ce qui me concerne du moins - c'est que la démarche sonne trop le copier/coller à mon goût si bien que j'ai vraiment toutes les peines du monde à identifier dans ce fatras sonore ce qui pourrait distinguer nos amis brittons des yakuzas de l'avant garde. "Hirohito", en bien des endroits, me donne l'impression d'avoir repiqué les quelques bonnes idées de l'album "Null & Void" du collectif de Otomo Yoshihide. Certes, la puissance est là, c'est indéniable, et même si ce foisonnement de décibels s'avère être plaisant, on est en droit de se demander si une telle exubérance n'est pas avant tout la résultante d'une nécessité à dissimuler une écriture finalement plutôt convenue derrière un effet tape-à-l'oeil apte à convertir les plus dociles. Avec cependant un penchant plus prononcé pour des rythmiques plus lourdes ("Reverse Versus") ou une écriture dégingandée assez fun ("Essence Absorbing Stance"), Guapo marque quelques points. Assez en tout cas, même s'ils s'avèrent largement en deçà, pour attirer l'attention des amateurs de groupes comme Creedle ou Mr.Bungle en quête de nouvelles sensations.

note       Publiée le samedi 23 février 2002

partagez 'Hirohito' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hirohito"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hirohito".

ajoutez une note sur : "Hirohito"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hirohito".

ajoutez un commentaire sur : "Hirohito"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hirohito".

bubble › lundi 23 janvier 2012 - 15:36  message privé !

ben c'est un peu le problème de guapo . Sur 5 suns et black oni c'est carrement les lignes de basse de magma qui sont repompées.

saïmone › lundi 23 janvier 2012 - 09:58  message privé !
avatar

La ressemblance avec Ground Zero est poussée tellement loin qu'ils en recyclent les samples de Null and Void. Cover album ?

Note donnée au disque :