Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnathema › Hindsight

Anathema › Hindsight

  • 2008 - Kscope, KSCOPE106 (1 cd digipack)

cd | 10 titres | 52:42 min

  • 1 Fragile Dreams [5:30]
  • 2 Leave No Trace [4:52]
  • 3 Inner Silence [3:40]
  • 4 One Last Goodbye [6:03]
  • 5 Are You There? [5:18]
  • 6 Angelica [5:00]
  • 7 A Natural Disaster [6:20]
  • 8 Temporary Peace [5:10]
  • 9 Flying [6:27]
  • 10 Unchained (Tales of the Unexpected) [4:18]

enregistrement

Par Les Smith et Jamie Cavanagh.

line up

Vincent Cavanagh (chant, guitare), Jamie Cavanagh (basse, programmation), John Douglas (batterie), Les Smith (programmation, claviers), Danny Cavanagh (guitares, claviers, chant), Lee Douglas (chant)

Musiciens additionnels : David Wesling (violoncelle), Duncan Patterson (mandoline)

remarques

"Hindsight" propose une compilation de 9 morceaux ré-orchestrés en formation semi-acoustique ainsi qu'un inédit.

chronique

Styles
rock
Styles personnels
atmosphérique

Depuis "A natural disaster" en 2003, cinq années se sont déjà écoulées. Anathema, fraichement débarqué sur Kscope, le label de Porcupine Tree), est de retour avec un nouvel album studio qui s'apparente plutôt à une sorte de compilation de ses meilleurs morceaux, le tout entièrement ré-enregistré et ré-orchestré pour l'occasion. Du coup "Hindsight" se présente de lui même comme le disque idéal pour s'arrêter et faire un petit point rétrospectif sur la carrière du groupe. En effet, pas mal d'eau a coulé sous les ponts depuis l'EP "The crestfallen ep" en 1992 et son death métal convenu agrémenté de vocaux méchamment gutturaux, jusqu'au rock atmosphérique du dernier album en date "A natural disaster". Le chemin parcouru est d'ailleurs assez incroyable. La rupture décisive aura lieu sur "The silent enigma" où Vincent Cavanagh remplace Darren White et apporte ainsi un peu de finesse dans ce monde de brutes. Depuis, le groupe s'est sans cesse appliqué, d'albums en albums, à produire une musique plus propre, plus accessible et plus émotionnelle, le tout avec un certain succès. Mais lorsque on se retourne sérieusement sur cette carrière désormais considérable, on s'aperçoit que les britanniques n'ont toutefois jamais sû convaincre de façon pleine et entière, laissant toujours derrière eux des albums aux innombrables qualités, mélodiques notamment, mais sur lesquels il manquait toujours ce petit truc qui fait rentrer un disque dans la conscience collective. Ceci explique certainement pourquoi Anathema n'a sans doute jamais atteint la popularité à laquelle il aurait pû prétendre. Mais revenons au présent et à ce "Hindsight" qui propose donc neuf réorchestrations et un (seul) inédit. L'idée d'un tel disque est assez plaisante et c'est de toute façon toujours mieux à prendre qu'une vulgaire compilation. L'orchestration semi-acoustique fait la part belle aux cordes et parvient à réellement mettre en valeur la voix chargée d'émotions de Vincent Cavanagh exposant ainsi la facette la plus mélancholique d'Anathema. Cette interprétation subtile, permet de redécouvrir certaines des meilleures compositions du groupe sous un jour nouveau et de leur donner ainsi un bon petit coup de fraicheur. Le dernier morceau et seul inédit du disque reste dans la même lignée et propose une orchestration extrêmement soignée. "Hindsight" est finalement un peu à l'image de la carrière d'Anathema : c'est beau, très bien interprété et bien foutu mélodiquement, mais malgré tout, ça ne parvient malheureusement pas à convaincre de façon pleine et entière. Un bon album de tout de même, alors ne boudons pas notre plaisir.

note       Publiée le dimanche 7 septembre 2008

partagez 'Hindsight' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hindsight"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hindsight".

ajoutez une note sur : "Hindsight"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hindsight".

ajoutez un commentaire sur : "Hindsight"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hindsight".

NevrOp4th › jeudi 22 mars 2012 - 11:37  message privé !

We'ere here because we're here est géniale,je l'ai beaucouté écouté. Un anathema beau et lumineux, alternative 4 est classe aussi mais différent. C'est par cet album que je les aient découverts.. il reste donc objectivement au dessus du derniers.

Arno › jeudi 22 mars 2012 - 00:45  message privé !

Ca oui... évidemment

Pat Bateman › jeudi 22 mars 2012 - 00:38  message privé !

On a le droit de s'en foutre ou pas ?

Arno › jeudi 22 mars 2012 - 00:14  message privé !

Ah oui tiens: A tous ceux qui préfèrent Alternative 4 à We'ere here because we're here... Vous n'avez aucun goût et vous êtes des grosses merdes...

Arno › mercredi 21 mars 2012 - 00:36  message privé !

J'écoute encore "We're Here because we're here" pratiquement tous les soirs... Ca a une durée infinie ce truc... Le prochain sort le 16 avril...