Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Strobe › Chemical Sweet Girl E.P.

Black Strobe › Chemical Sweet Girl E.P.

  • 2004 - Output, OPR 71 CDEP (1 cd)

cd | 7 titres | 42:05 min

  • 1 Chemical Sweet Girl [7:28]
  • 2 Me And Madonna [5:09]
  • 3 Innerstrings (No Shuffle Mix) [5:33]
  • 4 Fitting Together [6:22]
  • 5 The Abwehr Disco [6:22]
  • 6 Me And Madonna (2 Fairlight Bitches Remix) [5:28]
  • 7 Chemical Sweet Girl (Alter Ego Remix) [5:41]

line up

Arnaud Rebotini (programmation, production, voix, lyrics, composition), Ivan Smagghe (programmation, production)

Musiciens additionnels : Jennifer Cardini (voix, productions, lyrics 2), Ewan Pearson (Remix, production additionnelle 6), Alter Ego (Remix 7)

chronique

Styles
electro
electroclash
gothique
dark wave
Styles personnels
soft goth > doom disco

S'il y a bien un groupe d'electro dont on parle sans cesse dans les milieux rock et metal depuis un certain temps, c'est Black Strobe ! Si le nom fait référence à ces saletés de néons de lumières noire qui rendent fluorescents vos lacets de chaussures voire vos pellicules si vous ne vous lavez pas les cheveux, le mot "black" n'est vraiment pas là par hasard. En effet, en plus d'être un des groupes pionniers de l'electroclash avant que le mot existe, Black Strobe a une réèlle filiation avec le Gothique (je suis sur qu'en soirée Goth ça cartonne), l'EBM, le Shoegazing voire le metal extrème ! Fans de black metal norvégien, et plus particulièrement de Darkthrone et Burzum (dont ils avouent s'inspirer pour les structures répétitives proche de la transe), ils ont toujours cherché au fil leur carrière à rapprocher le public "dark" des clubbers, et vice-versa. Une noble mais lourde tache. Si Ivan Smagghe au travers de ses mixs - aujourd'hui assez prisés - a en effet tenté de mélanger ces styles (cf la chronique de "How to kill the dj"), c'est aussi le cas d'Arnaud Rebotini, ancien death metalleux au sein du groupe Swamp et aujourd'hui chercheur à l'IRCAM (nous y reviendrons) au travers de ses soirées "Sometimes Funky People Are Dressed In Black"... Un intitulé qui en dit long . Ce E.P. assez classique de prime abord regroupe les singles "Chemical Sweet Girl" (pop et stressé) et "Me And Madonna" - ce dernier étant une écharde digne de "Frank Sinatra" de qui-vous-savez, agrémentés de quelques remixs et autres morceaux assez anecdotiques... Même si dans tout ce que fait Black Strobe, il y a une certaine agressivité, une certaine animosité, planquée dans ces couches de synthés hyper-cheap et ces vocaux déshumanisés jusqu'à l'os. N'allez quand même pas arrêter le cd avant la fin, le remix d'Alter Ego qui cloture cet ep est assez interessant voire torturé par moments... Une bonne introduction au duo parisien, en attendant l'album "Burn Your Own Church" (tout un programme, hein ?). A suivre.

note       Publiée le samedi 19 mai 2007

partagez 'Chemical Sweet Girl E.P.' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Chemical Sweet Girl E.P."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Chemical Sweet Girl E.P.".

ajoutez une note sur : "Chemical Sweet Girl E.P."

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Chemical Sweet Girl E.P.".

ajoutez un commentaire sur : "Chemical Sweet Girl E.P."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Chemical Sweet Girl E.P.".

(N°6) › vendredi 23 décembre 2011 - 16:06  message privé !  (N°6) est en ligne !
avatar

Ah, je mets enfin la main là-dessus. La veine plus putasse de Rebotini (loin de la mélancolie sourde de ses albums sous son propre nom), quoiqu'on reconnaisse quand même très bien sa patte. C'est bon c'est bon !!

Note donnée au disque :       
kama › mercredi 15 juillet 2009 - 19:56  message privé !

"Fans de black metal norvégien, et plus particulièrement de Darkthrone et Burzum (dont ils avouent s'inspirer pour les structures répétitives proche de la transe)" Le genre d'accroche commerciale qui doit super bien marcher dans les milieux bovidés. "attends, c'est pas gay ca tue!! C'est du darkthrone version darkelectro!!!" Perso j'accroche pas trop.

saïmone › dimanche 12 août 2007 - 23:48  message privé !
avatar
Meurs electroclash
Note donnée au disque :       
SHARCRASH › mardi 24 juillet 2007 - 16:53  message privé !
A écouter absolument: leur remix de "Ghost Trace" de Tiefschwarz!
Note donnée au disque :       
juj › samedi 30 juin 2007 - 09:19  message privé !
c'est la version instrumentale là-dessus, non ? avec les vocaux, sur l'indispensable Remix Collection, elle défouraille tout, mais ce qui s'appelle pour cher