Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMichael Mantler › More movies

Michael Mantler › More movies

  • 1980 - Watt, WATT/10 (1 cd)

10 titres - 40:42 min

  • 1/ Movie Nine (2:59)
  • 2/ The Sinking Spell (4:17)
  • 3/ Movie Eleven (4:50)
  • 4/ Will We Meet Tonight ? (3:19)
  • 5/ Movie Thirteen (4:45)
  • 6/ The Doubtful Guest (3:21)
  • 7/ Movie Fifteen (4:30)
  • 8/ Movie Fourteen (6:24)
  • 9/ Movie Ten (2:05)
  • 10/ Movie Twelve (4:12)

enregistrement

Grog Kill Studio, New York City, USA, août 1979 - mars 1980

line up

Carla Bley (piano, orgue), Philip Catherine (guitare), Michael Mantler (trompette), Steve Swallow (basse), Gary Windo (saxophone ténor), D.Sharpe (batterie)

remarques

Ce disque a fait l'objet d'une réédition cd en l'an 2000 où les albums "Movies" et "More Movies" sont réunis en un seul disque

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
post bop > fusion

En s'embarquant ouvertement dans une relecture inédite d'un jazz fusion alors en pleine perdition par l'intermédiaire de son dernier opus intitulé "Movies", Michael Mantler renouvella sans trop y croire l'intérêt pour cette hybridation tant décriée, l'amenant aux rivages de genres alors bien étranger à l'idiome jazz. Une forme de fusion mâture, adulte, réfléchie, plus cérébrale qu'organique à dire vrai, mais malgré tout une musique qui a un message authentique et personnel à faire passer. Vu l'engouement suscité, "Movies" devenant même la meilleure vente du label Watt à ce moment précis, c'est presque sans surprises - mais avec toutes les craintes du monde - que l'on retrouve Michael Mantler deux ans plus tard avec, sous les bras, l'éloquent "More Movies". Bien qu'à l'écoute du disque, cette peur ne soit pas justifiée, il semblerait qu'elle ait malgré tout atteint une grande portion d'auditeurs puisque cette suite a été purement et simplement boudée par son public. En l'absence de Coryell et Williams, Mantler loue les services du belge Philip Catherine, se paye D.Sharpe à la batterie et inclut comme valeur ajoutée le saxophoniste ténor Gary Windo. Des choix solides qui ont de quoi rassurer, et qui, de fait, assurent. Pourtant, "More Movies" ne marche pas sur les traces des abstractions discrètes qui faisaient en partie le charme de "Movies". Le sextet semble plutôt redoubler d'effort pour créer l'osmose d'un groupe plus soudé que jamais. Exception faite de "Will We Meet Tonight ?", un peu trop léger à mon goût, les échanges sont lumineux et le discours reste passionné entre les trois solistes. La vraie surprise - qui en même temps pourrait peut-être expliquer le manque d'intérêt pour ce disque - réside dans la réinterprétation de "The Sinking Spell" et "The Doubtful Guest", issus de "The Hapless Child", où Windo prend le relais de Wyatt. Et le résultat se montre vraiment à la hauteur de son illustre prédécesseur. Si vous n'en aviez donc pas assez, "More Movies" s'avère être un vrai petit plus.

note       Publiée le samedi 14 mai 2005

partagez 'More movies' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "More movies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "More movies".

ajoutez une note sur : "More movies"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "More movies".

ajoutez un commentaire sur : "More movies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "More movies".