Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHashtronaut › Bottle Universe

Hashtronaut › Bottle Universe

2 titres - 74:51 min

  • 1 Bottle Universe (35:58)
  • 2 Mindbomb (38:13)

line up

Hashtronaut : Synthé Yamaha CS1X, Roland Juno 6 & Séquenceur Yamaha QY70

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school prog

Hashtronaut continue sur sa lancée. Après des opus percutants comme The Lambda Variant et Nexus, le multi musicien Anglais récidive avec un opus encore plus audacieux. Bottle Universe est un voyage au centre de mouvements séquentiels tourbillonnants, qui laisse peu de place à l’oisiveté du rêve, de la pensée magique.
Une intro cosmique berce nos sens. Comme un cosmonaute, on se laisse bercer par les souffles spatiaux, accompagnés d’effets sonores intersidéraux. Les mouvements valsent dans une sphère obscure et, vers la 8ième minute, un souffle d’acier propulse un séquenceur tourbillonnant, aspirant nos sens dans les méandres des structures polyrythmique de Bottle Universe.
Le rythme est lourd en rotation. Il tournoie avec force, sur des percussions voltigeuses, nerveuses, nourrissant un séquenceur endiablé qui vrille avec force, à l’ombre de superbes stries synthétiques qui enveloppent une atmosphère survoltée. Des nappes d’un synthé statique circulent à une vitesse opposée au tourbillon séquentiel, créant 2 mouvements parallèles qui s’harmonisent malgré les oppositions des phases. Les synthés sont suaves et Hashtronaut parfume son Univers en Bouteille de suaves solos qui se fondent aux mouvements effrénés et nous amènent aux confins d’un passage ambiant, où les éléments atmosphériques ont le souffle court. Car le tourbillon séquentiel repart de plus belle, avec plus de vélocité et d’intensité sur de superbes solos. Un titre au sommet de l’art musical. De la musique électronique, expérimentale, sombre, osée et audacieuse. Que demander de plus à cet étrange Hashtronaut?
Des effets sonores staccato se bousculent sur leurs échos, cédant l’espace à Mindbomb. Au loin, on entend une séquence se modeler et prendre une forme spiralée. Serpentant les effets sonores analogues, ainsi que des coussins flottants, le mouvement est truffé de superbes solos de synthé et des percussions plus nourries qui augmentent la cadence sur un séquenceur hypnotique. Un titre lourd, moulé pour une cadence répétitive, permettant aux synthés d’insuffler des notes vivaces, parmi des solos aigus qui strient un univers dense. Le rythme pilonne un tempo plus nerveux qui s’agrippe à une structure plus relevé où l’intensité progresse subtilement depuis le début de cette Bombe d’Esprit. Dans ce gratin musical hautement expérimental, Hashtronaut réussi à coller des segments mélodieux qui accrochent et incitent une nouvelle écoute.
Furieux, puissant et incisif. Bottle Universe accote tout ce qui peut se faire par les grands artistes de MÉ à la vogue. Un lourd tourbillon séquentiel qui ne laisse pas de place au répit et aux imaginations chimériques. Hashtronaut semble furieux, car il livre ici un opus encore plus percutant que The Lambda Variant. Il fait fi des conventions et des structures établies lors des grands mouvements musicaux; pas de longues élaborations atmosphériques à la recherche d’issues séquencées. Du rythme constant par un séquenceur bouillonnant et des synthés assoiffés de rythme séquencés. Un superbe album, pour ceux qui aime l’imaginaire inimaginable. Disponible au http://www.hashtronaut.net

note       Publiée le vendredi 3 novembre 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Bottle Universe" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Bottle Universe".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Bottle Universe".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Bottle Universe".