Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRoswell Rudd › S/t

Roswell Rudd › S/t

cd | 5 titres | 37:57 min

  • 1 Respects [10:33]
  • 2 Old stuff [08:57]
  • 3 Jabulani [04:59]
  • 4 Sweet smells [10:20]
  • 5 Pannonica [03:08]

enregistrement

Hilversum, Hollande, 11 février 1965

line up

Louis Moholo (batterie), Roswell Rudd (trombone), John Tchicai (saxophone alto), Fin Von Eyben (contrebasse)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
free jazz > avant garde

Avec ce disque de Roswell Rudd, la collection Free America se permet un écart de conduite puisque c'est le seul energistrement, avec "Improvisie" de Paul Bley, à avoir été enregistré en Hollande plutôt qu'en France, et surtout quelques années plus tôt, en 1965 précisément, précédant d'une demi décennie l'hémorragie free qui allait s'emparer du continent Européen et que la susdite collection illustre à merveille. Cinq petites années plus tôt donc, et si les différences dans les intentions ne sont pas nécessairement flagrantes, on déplorera néanmoins un niveau d'enregistrement laissant à désirer, qui dénote fortement des autres disques et qui se révèle être en fin de compte préjudiciable à ce que notre écoute peut en tirer. Sorte de trait d'union entre J.J.Johnson et Grachan Moncur III, Roswell Rudd est un tromboniste alliant le charme des inflexions d'antan aux audaces des langages nouveaux qui poussent un peu partout comme des champignons. A ses côtés, on retrouve déjà le fidèle John Tchicai à l'alto avec lequel il forma il y a peu le New York Art Quartet, Louis Moholo, futur batteur du Chris McGregor's Brotherhood of Breath, remplaçant ici Milford Graves. Et il y a instantanément quelque chose de typiquement africain dans cette musique, propulsée par le beat du sud-africain ("Jabulani"). Il n'y a pas de heureux hasard puisque Rudd était intéressé par la question, lui qui avait une formation d'anthropologue. Tchicai lui-même explorera plus avant cette nouvelle direction, notamment au sein du New Jungle Orchestra de son compatriote Pierre Dørge qu'il ira rejoindre au Danemark. En ce sens, ce disque éponyme de Roswell Rudd ne trahit pas le fil rouge de cette collection. Bien au contraire, elle préfigure ce qui allait advenir alors que l'Art Ensemble de Joseph Jarman n'avait pas encore vu le jour, alors que Archie Shepp n'avait pas encore pris le pli de la conscience politique qui allait l'animer tout entier, alors que Sun Ra ignorait que son devenir était lié à celui des étoiles...

note       Publiée le samedi 26 février 2005

partagez 'S/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

Wotzenknecht › samedi 6 mars 2010 - 19:46  message privé !

2016 !! Ca c'est de l'avant garde.