Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnd Also The Trees › The millpond years

And Also The Trees › The millpond years

cd | 11 titres

  • 1 The suffering of the stream
  • 2 Simple Tom and the ghost of Jenny Bailey
  • 3 The house of the heart
  • 4 This ship in trouble
  • 5 Count Jeffrey
  • 6 Shaletwon
  • 7 The sandstone man
  • 8 From the silver frost
  • 9 The millpond years
  • 10 Needle street
  • 11 L'unica strada

enregistrement

The Abbatoirs, Février 1988

line up

Steven Burrows (basse), Nick Havas (batterie), Simon Huw Jones (chant), Justin Jones (guitare), Mark Tibenham (claviers additionnels)

chronique

Styles
gothique
cold wave
post punk goth
Styles personnels
romantisme noir

Je crois bien que ‘Millpond years’ est mon album préféré de And also the trees. Leur romantisme noir y trouve, me semble-t-il son expression la plus parfaite. Plus sensuel mais également plus écorché que jamais, le ton général semble s’être adouci, s’être fait plus mélancolique, moins désespéré. En apparence peut-être car la noirceur torturée de ‘Count Jeffrey’, l’intensité hantée de ‘Simple Tom and the ghost of Jenny Bailey’, les contractions de ‘Suffering of the stream’ montrent vite que sensibilité blessée ne cicatrise jamais si facilement. Plus belle que jamais, leur cold wave lyrique semble évoluer comme une rivière ( ‘This ship in trouble’,’Suffering of the stream’), toute en guitares aux cordes tendues qui virevoltent en spirales tantôt cristallines, tantôt angoissantes de par leurs échos. Le groupe l’a enrichie de discrètes touches de clavier, de violons qui lui donnent une profondeur mélodique plus douce mais toujours aussi poignante. Chaque chanson prend les contours d’une peinture qui semble s’animer sous nos yeux. On imagine volontiers les musiciens du groupe vivre dans un manoir dans la campagne anglaise et se promener en chemise blanche, la mèche rebelle, et leur vie à cette époque ressemblait bien à cette réalité-là…le romantisme dans toute sa splendeur, sa noirceur et son intensité !

note       Publiée le mercredi 29 octobre 2003

partagez 'The millpond years' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The millpond years"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The millpond years".

ajoutez une note sur : "The millpond years"

Note moyenne :        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The millpond years".

ajoutez un commentaire sur : "The millpond years"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The millpond years".

Richard › mardi 17 janvier 2017 - 19:00  message privé !

C’est bien ceci « The Millpond Years ». Le romantisme dans sa forme la plus pure. Un bouillonnement de passions, de mélancolie qui met notre moi en souffrance. L’âme est mise à nu. Superbe.

Note donnée au disque :       
Dorian Grey › mardi 17 septembre 2013 - 21:21  message privé !

Rhaaa "Shaletown", une pure merveille cette chanson, elle me file les frissons à chaque fois!

Note donnée au disque :       
amaterasu › jeudi 6 novembre 2008 - 15:56  message privé !

très bon mais un peu prévisible

Note donnée au disque :       
Solvant › vendredi 22 août 2008 - 22:40  message privé !
Du velours noir empoissonné cet album. En trois titres : "This ship in trouble" suivit de "Count Jeffrey" et pour finir "Shaletwon" tout le ton hanté de Coleridge est rendu, magnifique & puissant.
Note donnée au disque :       
Nekyia › samedi 9 décembre 2006 - 12:42  message privé !
difficile de choisir entre "the Millpound Years" et "Farewell to the Shade". l'un des albums emblématiques de la cold wave des années 80...tout simplement magnifique !
Note donnée au disque :