Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNirvana (USA) › Incesticide

Nirvana (USA) › Incesticide

  • 1992 • Geffen GED24504 • 1 CD

cd • 15 titres

  • 1Dive
  • 2Sliver
  • 3Stain
  • 4Been a son
  • 5Turnaround
  • 6Molly's lips
  • 7Son of a gun
  • 8Polly
  • 9Beeswax
  • 10Downer
  • 11Mexican seafood
  • 12Hairspray queen
  • 13Aero zeppelin
  • 14Big long now
  • 15Aneurysm

enregistrement

Enregistré entre 1988 et 1992

line up

Chad Channing (batterie), Kurt Cobain (chant, guitares), Dale Crover (batterie), Dave Grohl (batterie), Krist Novoselic (basse), Dan Peters (batterie)

remarques

chronique

Cette compilation de vieux morceaux inédits et/ou introuvables est sortie dans le but de fructifier encore un peu plus le succès aussi bien énorme qu'inattendu de "Nevermind". Bien sûr, ici, le résultat est beaucoup moins retentissant, vu que les morceaux sont presque tous plus vieux et moins "commerciaux" que ceux de l'album précédent. Personnellement, il s'agit de mon album préféré de Nirvana. Bien qu'il rassemble des enregistrements de périodes très différents avec des line-ups aussi très variables, je trouve qu'il est composé de deux parties bien distinctes et homogènes. Tout d'abord, on a sur les 11 premières plages du CD des titres très courts, 1 à 3 minutes, très efficaces, sans fioritures, à la limite violents, avec en apogée l'excellentissime et intense "Son of a gun". On peut aussi noter une vresion bien particulière de "Polly", déjà présent sur "Nevermind" en beaucoup plus calme ! Ensuite, à partir de "Hairspray queen", les titres sont plus longs, plus expérimentaux et moins spontanés, avec des larsens plus présents. Le groupe montre encore une fois qu'il est capable d'écrire autre chose que des morceaux simplistes. En tout cas, dans les deux secteurs, le groupe excellait et ce "Incesticide" en est la preuce parfaite. Un trèc bons CD, bien différent des albums les plus connus du groupe de Seattle.

note       Publiée le dimanche 27 octobre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Incesticide".

notes

Note moyenne        45 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Incesticide".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Incesticide".

vieille fessée › dimanche 27 décembre 2015 - 09:50  message privé !

Kurt Cobain devait souffrir de pathologie psychologique et était pas mal contradictoire mais si il y a bien une chose sur laquelle il à été assez clair c'est que si dans un sens il était très fier de Nevermind il n'en était pas satisfait et qu'il reniait le son et l'aspect commerciale de l'album (pas de source précise, mais je me souvient l'avoir lu dans un mag à l'époque).

Parole dont acte, à peine plus d'un ans après Nevermind le groupe nous sert une compile au son beaucoup plus brut et ressemblant au véritable Nirvana live et Kurt Cobain déclare entre temps dans une interview que leur prochain album (qui sera In Utera) risque de faire fuir les fan de Nevermind...

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 7 août 2013 - 19:01  message privé !

Dans la presse les encarts qui annonçaient le disque affichaient pour aero zeppelin "aero zeppelin joke" ... entre temps y a eu lézard avec la bande à jaz, et hop, plus de "joke"

Note donnée au disque :       
Ramon › mercredi 7 août 2013 - 19:00  message privé !

Petite compile d'inédits pas mal du tout, Molly's Lips et Aero Zeppelin valent leur pesant de beurre de cacahuètes notamment.

Note donnée au disque :       
vieille fessée › mardi 22 janvier 2013 - 03:16  message privé !

J'adore quand Nirvana à ce genre de son complètement écorché et une approche mélodique improbable (que l'ont retrouve aussi sur In Utero et sur quelques face B et inédits). Par moment, ce Nirvana là me manque vraiment.

Note donnée au disque :       
DEADSOULS › samedi 26 février 2011 - 21:12  message privé !

Réécouté aujourd'hui, ça faisait longtemps et toujours aussi bon! Dive, Big long Now font partie de mes préférés. Avec une pochette faite par Cobain en prime.

Note donnée au disque :