Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNirvana (USA) › Roma

Nirvana (USA) › Roma

cd • 23 titres • 75:34 min

  • 1Radio friendly unit shifter04:00
  • 2Drain you03:33
  • 3Breed03:04
  • 4Serve the servants03:11
  • 5Come as you are03:34
  • 6Smells like teen spirit04:37
  • 7Sliver02:14
  • 8Dumb03:00
  • 9In bloom04:13
  • 10About a girl02:40
  • 11Lithium03:58
  • 12Pennyroyal tea03:31
  • 13School02:34
  • 14Polly03:13
  • 15Very ape02:18
  • 16Lounge act02:36
  • 17Rape me02:38
  • 18Territorial pissings02:35
  • 19All apologies03:16
  • 20On a plain03:21
  • 21Scentless apprentice03:39
  • 22Heart-shaped box04:34
  • 23Demolition03:12

enregistrement

Enregistré live le 22 février 1994 à Rome au Palaghiaccio

line up

Kurt Cobain (chant, guitare), Dave Grohl (batterie), Krist Novoselic (basse), Pat Smear (guitare)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
grunge

C'est marrant parce que lorsque j'ai acheté ce bootleg, je n'avais absolument pas fait le lien avec le côté un peu exceptionnel de ce CD. En effet, ce concert de Nirvana à Rome en février 1994 représente le dernier de Kurt Cobain. Quelques heures après leur set, dans sa chambre d'hôtel, le chanteur-guitariste tentera de mettre fin à ses jours. Ce coup-là, il se loupera... mais pas 1 mois et demi plus tard chez lui... Donc voilà, ce sobrement intitulé "Roma" est un bootleg du dernier concert de Nirvana. A côté de ça, musicalement, la très bonne surprise vient du son quasi-parfait. La différence avec un enregistrement officiel ne tient que par le volume général légèrement plus bas que sur un live mixé et bien produit, mais à part ça, aucun problème pour bien distinguer tout ce qu'il s'y passe. Les instruments sont plutôt bien équilibrés, donc le plaisir d'écoute est total. J'aurais juste aimé un son ou une performance un peu plus pêchu et énergique, mais c'est un détail. Les 22 titres s'enchainent super bien et on a en fait affaire à un concert tout ce qu'il y a de plus classique de la part du quatuor (eh oui, Pat Smear avait rejoint le groupe de manière officielle quelques mois plus tôt). Rien dans ce live ne permet de s'attendre à une tentative de suicide aussi proche. La set-list est classique, pas de grands absents ni de grosses surprises, on peut juste noter que la part belle est donnée aux morceaux de "Nevermind" qui sont presque tous joués (à l'exception de "Something in the way" et du titre caché). "Roma" représente donc une petite pièce à posséder pour son côté testament, il reste très agréable à écouter, mais il n'apporte pas grand chose d'autre aux disques live officiels, le live à Reading étant certainement ce que le groupe a sorti de plus abouti au niveau de leurs performances scéniques.

note       Publiée le samedi 20 mars 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Roma".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Roma".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Roma".

Ramon › mercredi 7 août 2013 - 20:11  message privé !

Un bootleg de fort bonne qualité.

Note donnée au disque :       
Nicko › samedi 20 mars 2010 - 23:23  message privé !
avatar

pareil pour moi ! A Paris le 14 février... avec des "si"...

Note donnée au disque :       
Twilight › samedi 20 mars 2010 - 21:36  message privé !
avatar

Quand je pense qu'ils ont joué à Neuchâtel, moins d'un mois avant ce concert de Rome...et que j'y suis pas allé ! Si j'avais su !