Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCaptain Beefheart & His Magic Band › Shiny beast (bat chain puller)

Captain Beefheart & His Magic Band › Shiny beast (bat chain puller)

12 titres - 47:05 min

  • 1/ The Floppy Boot Stomp (3:51)
  • 2/ Tropical Hot Dog Night (4:48)
  • 3/ Ice Rose (3:37)
  • 4/ Harry Irene (3:42)
  • 5/ You Know You're a Man (3:14)
  • 6/ Bat Chain Puller (5:27)
  • 7/ When I See Mommy I Feel Like a Mummy (5:03)
  • 8/ Owed T'Alex (4:06)
  • 9/ Candle Mambo (3:24)
  • 10/ Love Lies (5:03)
  • 11/ Suction Prints (4:25)
  • 12/ Apes Ma (0:40)

enregistrement

The Automatt, San Francisco, USA, 1977

line up

Captain Beefheart (chant, harmonica, saxophone soprano), Eric Drew Feldman (synthétiseur, Fender Rhodes, piano, basse), Bruce Fowler (trombone), Jeff Morris Tepper (slide guitar, guitare), Arthur Dyre Tripp Iii (marimba, percussions), Robert Arthur Williams (batterie, percussions), Richard Redus (slide guitar, bottleneck, guitare, accordéon, basse)

chronique

Styles
rock
blues
ovni inclassable
Styles personnels
expérimental

1978. Depuis la déconfiture de ses deux précédents albums, parus il y a quatre ans, il n'y avait plus rien à espérer de ce chantre de l'impossible qu'est Captain Beefheart. Sa dernière trace discographique remontait à l'année 1975, "Bongo Fury", avec Frank Zappa. L'affaire semblait être entendue. Mais alors qu'on le croyait définitivement perdu, peut-être même mort et entérré, Beefheart revient en 1978 avec un excellent album, le présent "Shiny Beast (Bat Chain Puller)", où il renoue avec les meilleurs moments de "The Spotlight Kid" (c'est déjà pas si mal), épaulé par un nouveau Magic Band où l'on peut trouver Black Jewel Kitabu, qui n'est autre que Eric Drew Feldman, claviériste de son état et futur producteur des Pixies et dEUS. Le tromboniste de Frank Zappa, Bruce Fowler, vient prêter main forte, ainsi que l'ancien Mothers, Arthur Tripp III. L'étrangeté refait son apparition ("Bat Chain Puller") dans des arrangements loufoques mais maîtrisés. "Suction Prints" montre que la nouvelle formation du Magic Band est aussi habile à jouer n'importe quoi comme le firent ses illustres prédécesseurs. Enfin, un album de Beefheart ne serait rien sans sa voix, et celle-ci, sans tomber dans l'excès du temps jadis, semble positivement influencé par ce sang neuf.

note       Publiée le jeudi 9 mai 2002

partagez 'Shiny beast (bat chain puller)' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Shiny beast (bat chain puller)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Shiny beast (bat chain puller)".

ajoutez une note sur : "Shiny beast (bat chain puller)"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Shiny beast (bat chain puller)".

ajoutez un commentaire sur : "Shiny beast (bat chain puller)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Shiny beast (bat chain puller)".

DukeOfPrunes › mardi 29 mai 2018 - 00:31  message privé !
avatar

https://en.wikipedia.org/wiki/Bat_Chain_Puller

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › lundi 28 mai 2018 - 10:50  message privé !

C'est quoi la version "originale" de ce disque ?

Très bon album et le suivant est du même acabit.

Note donnée au disque :       
DukeOfPrunes › samedi 26 mai 2018 - 15:17  message privé !
avatar

Je vois que personne n'a chroniqué la version "originale" de ce disque... hmmm. Je la préfère presque à ce disque-là ! Plus rugueuse, aussi, ceci explique cela ?

Note donnée au disque :       
SEN › vendredi 25 mai 2018 - 22:03  message privé !

Mon préféré du Captain ! Un chef d'oeuvre, le terme n'est pas galvaudé !

Note donnée au disque :       
boumbastik › vendredi 25 mai 2018 - 20:19  message privé !

Oh oui, terrible celui-ci.

Note donnée au disque :