Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCaptain Beefheart & His Magic Band › Doc at the radar station

Captain Beefheart & His Magic Band › Doc at the radar station

  • 1986 • Virgin 0777 7 87136 2 3 • 1 CD

cd • 12 titres • 38:31 min

  • 1Hot Head3:23
  • 2Ashtray Heart3:25
  • 3A Carrot Is as Close as a Rabbit Gets to a Diamond1:38
  • 4Run Paint Run Run3:40
  • 5Sue Egypt2:57
  • 6Brickbats2:40
  • 7Dirty Blue Gene3:51
  • 8Best Batch Yet5:02
  • 9Telephone1:31
  • 10Flavor Bud Living1:00
  • 11Sheriff of Hong Kong6:34
  • 12Making Love to a Vampire With a Monkey on my Knee3:11

enregistrement

Sound Castle Recording Studio, Los Angeles, USA, 1980

line up

Captain Beefheart (chant, gongs, harmonica, saxophone soprano, clarinette), Eric Drew Feldman (synthétiseur, basse, mellotron, piano électrique, piano), Bruce Fowler (trombone), John French ("drumbo") (slide guitar, guitare, marimba, basse, batterie), Gary Lucas (guitare, cor anglais), Jeff Morris Tepper (slide guitar, guitare)

remarques

chronique

Styles
rock
blues
ovni inclassable
Styles personnels
expérimental

"Shiny Beast (Bat Chain Puller)" fût une excellente surprise. Alors, comment fallait-il le prendre ? Un sursaut ou l'amorce d'un regain d'intérêt ? "Doc at the Radar Station" répond à cette question sans détour : Captain Beefheart & son Magic Band sont de retour, et s'apprêtent à nous faire déguster. C'est bien simple : cet album de 1980 est sans aucun doute le meilleur Beefheart, son plus personnel, depuis "Lick My Decalls Off, Baby". C'est le retour de ses délires poétiques surréalistes, cette fois solidement appuyés par un mellotron inattendu, joué par Eric Drew Feldman. La fine équipe se complète par le retour d'Antennae Jimmy Semens et John "Drumbo "French, sans compter Gary Lucas, jeune guitariste d'avant garde et futur collaborateur de Jeff Buckley. La légende veut qu'une grande partie du répertoire gravé ici est en fait issu des sessions du mythique "Trout Mask Replica". Vrai ou faux, c'est en tout cas l'atmosphère particulière de ce disque qui plane sur cette nouvelle livraison, et des titres à l'intitulé aussi impossible comme "Making Love to a Vampire with a Monkey on My Knee" sont là pour montrer qu'on nage bel et bien dans le délire total.

note       Publiée le jeudi 9 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Doc at the radar station".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Doc at the radar station".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Doc at the radar station".

(N°6) › mercredi 11 juillet 2018 - 13:42 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

C'est vraiment dans cette période de Beefheart que son influence sur PJ Harvey via John Parish éclate dans toute sa splendeur. Y a des choses qui évoquent fortement Dance Hall at Louse Point & A Woman A Man Walk By là-dedans (Run Paint Run Run, Sue Egypt).

SEN › lundi 17 novembre 2014 - 09:13 Envoyez un message privé àSEN

Quel chef d'oeuvre, mon album préféré de Beefheart avec "Shiny beast (bat chain puller)" ! Je m'y replonge toujours avec le même plaisir depuis toute ces années, intemporel et inégalée la musique de Beefheart traverse les décennies sans jamais vieillir, il fait partie de ces artistes qui s'écoutes toute une vie !

Note donnée au disque :       
Valsturm › lundi 26 mai 2008 - 10:39 Envoyez un message privé àValsturm
Un merveilleux et brûlant condensé de l'art et du cochon. Captain Beefheart à son meilleur, parmi les plus grands compositeurs d'après guerre, mais comme dirait l'autre, "seul les vrais l'savent".
Tango Mago › jeudi 12 janvier 2006 - 15:17 Envoyez un message privé àTango Mago
Hé hé, p'tet bien mon préféré après Trout mask replica celui-là.
Note donnée au disque :       
Tango Mago › dimanche 20 novembre 2005 - 22:34 Envoyez un message privé àTango Mago

Sue Egypt, Sue Egypt !

Note donnée au disque :