Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCaptain Beefheart & His Magic Band › Safe as milk

Captain Beefheart & His Magic Band › Safe as milk

cd | 19 titres | 71:05 min

  • 1 Sure 'Nuff 'N Yes I Do [2:15]
  • 2 Zig Zag Wanderer [2:40]
  • 3 Call on Me [2:37]
  • 4 Dropout Boogie [2:32]
  • 5 I'm Glad [3:31]
  • 6 Electricity [3:07]
  • 7 Yellow Brick Road [2:28]
  • 8 Abba Zaba [2:44]
  • 9 Plastic Factory [3:08]
  • 10 Where There's Woman [2:09]
  • 11 Grown So Ugly [2:27]
  • 12 Autumn's Child [4:02]
  • 13 Safe as Milk [4:13]
  • 14 On Tomorrow [6:56]
  • 15 Big Black Baby Shoes [4:50]
  • 16 Flower Pot [3:55]
  • 17 Dirty Blue Gene [2:43]
  • 18 Trust Us [7:22]
  • 19 Korn Ring Finger [7:26]

enregistrement

Recording Studio, Los Angeles, USA, 1967

line up

Captain Beefheart (chant, harmonica, marimba), Ry Cooder (guitare, basse), John French ("drumbo") (batterie), Jerry Handley (basse), Alex St. Clair (Alex St. Clair Snouffer) (guitare), Russ Titelman (guitare), Milt Holland (batterie, percussions), Taj Mahal (percussions), Sam Hoffman (theremin), Jerry Cotton (guitare)

remarques

Cette réédition comporte sept titres supplémentaires, de "Safe as Milk" à "Korn ring Finger"

chronique

Styles
rock
blues

Don Van Vliet, grand pote de Frank Zappa, va faire sien le sobriquet de "Captain Beefheart", le nom d'un des personnages du projet de film que nos deux hurluberlus ont du abandonné. Même s'ils aiment se disperser dans différentes disciplines artistiques, celle surlaquelle ils vont faire reposer toute leur carrière reste la musique. En 1967, Captain Beefheart, secondé par son "Magic Band" ouvre les hostilités avec "Safe as Milk", un album de blues presque conventionnel. Presque, vous avez bien lu, et c'est là toute la différence. Cette différence, justement, est perceptible sur des titres comme "Zig Zag Wanderer", "Drop Out Boogie", "Electricity", "Yellow Brick Road" ou "Abba Zabba", sur lesquelles plannent la voix rauque, profonde et gutturale du Capitaine, pas encore au sommet de son art. Ces origines blues, jamais elles ne disparaîtront de l'œuvre du bonhomme. Seulement, là où, plus tard, elles serviront de soutien à un propos décalé, histoire de ne pas perdre ces repères, sur "Safe as Milk", elles prédominent et dictent leur loi. Pas pour longtemps.

note       Publiée le jeudi 9 mai 2002

partagez 'Safe as milk' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Safe as milk"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Safe as milk".

ajoutez une note sur : "Safe as milk"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Safe as milk".

ajoutez un commentaire sur : "Safe as milk"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Safe as milk".

Klarinetthor › vendredi 3 juin 2016 - 16:24  message privé !

Faudrait que j'aie le CD; mais la en comparant avec du FLAC sur mon ordi ca sonne pas du tout pareil; beaucoup plus rond, un peu moins granuleux mais surtout les grattes sont moins acides. Sur Electricity par exemple c'est flagrant. J'ai plus qu'a savoir comment ca sonnait sur l'original.

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 3 juin 2016 - 10:09  message privé !
avatar

Je sais pas ce que t'entends exactement par crade, mais pour te répondre car ça m'a donné envie de le ressortir (édition 99 la même que pour la chro) : le son du CD est granuleux mais très limpide (basse souvent hyper-audible, tous les instruments sont bien perceptibles et y a une reverb bien gouleyante)...à part le mic du Captain qui fait peut-etre plus 50's que 60's sur certains morceaux, et des trucs plus brouillons comme Dropout boogie ou Plastic Factory (le parti-pris lo-fi dont tu parles tout simplement ? "son garage" quoi), je trouve qu'il claque autant qu'il ronronne ce son, et même on les sentirait presque, déjà un charisme à part... blues avec un froc trop large et des chicots autant bigarés qu'le dit falzar (mais le haut-de-forme et une canne pommeau de baron...leur look dandyesque sur le bousin quoi)

Klarinetthor › mercredi 1 juin 2016 - 22:09  message privé !

est-ce que le son est aussi crade en CD ou sur les LP initiaux ? Je me demande si les reed LP ont ete foirées en fait; ou bien si le parti-pris lo-fi fait partie integrante du disque.

Note donnée au disque :       
Alvus Dei › vendredi 18 juillet 2014 - 11:19  message privé !

Mon album de blues rock préféré! Et effectivement l'un des Beefheart les plus accrocheurs, le meilleur pour certains, et je les comprends... ZIG ZAG WANDERER!!!! A écouter avec le Freak Out! des Mamans pour vos soirées sixties... ;)

Note donnée au disque :       
(N°6) › mercredi 10 avril 2013 - 15:56  message privé !
avatar

Trop sage par rapport à quoi ? Trout Mask ? Certe, mais tout paraît trop sage à côté de Trout Mask. Safe as Milk est déjà génial de bout en bout.