Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIsis › In the absence of truth

Isis › In the absence of truth

cd | 9 titres | 64:50 min

  • 1 Wrists of Kings [7:45]
  • 2 Not In Rivers, But In Drops [7:48]
  • 3 Dulcinea [7:10]
  • 4 Over Root and Thorn [8:31]
  • 5 1,000 Shards [6:17]
  • 6 All Out of Time, All Into Space [3:04]
  • 7 Holy Tears [7:04]
  • 8 Firdous E Bareen [7:50]
  • 9 Garden of Light [9:17]

enregistrement

Enregistré par Matt Bayles au studio The Bomb Shelter, Los Angeles, entre le 8 juin et le 2 juillet 2006.

line up

Jeff Caxide (basse), Mike Gallagher (guitares), Bryant Clifford Meyer (samples, chant), Aaron Turner (guitare, chant), Aaron Harris (batterie)

Musiciens additionnels : Troy Zeigler (percussion [8], guitare acoustique [8]), Charley Turner (chant [2, 7], Caleb Scofield (chant [5])

chronique

Styles
post-hardcore
rock
Styles personnels
post-core

Rien à faire ! C'est plus fort que moi, plus j'écoute "In the absence of truth", plus j'en viens à le considérer comme un sous produit de "the highway" de Cult Of Luna. Musicalement en effet les 2 disques ont beaucoup en commun, et outre un son très proche, correspondent pour les 2 groupes à une étape supplémentaire dans l'"atmosphérisation" de leur musique : ralentissement des tempos, prise de pouvoir du chant clair... Mais là où les européens sont parvenus à transformer l'essai de la plus brillante des manières en conservant fougue et puissance et en restant passionnants sur la durée, les américains marquent le pas avec cet album moins direct et incisif mais tortueux et alambiqué, dont certains titres ne sont d'ailleurs pas sans rappeler le "Lateralus" de Tool. Aussi, on peine à retrouver sur leur nouvel album ces moments de grâce pure tels qu'on les a connus sur "Oceanic" et "Panopticon" : ces constructions patientes, et progressivement jouissives, ces riffs de malades qui pouvaient terrasser un rhinocéros en 3 ou 4 notes magiques. S'il reste malheureusement largement en deçà de leur deux précédentes productions, "In the absence of truth" est loin d'être un mauvais disque, au contraire même, on y trouve d'assez bonnes choses à l'image de toute la fin de l'album et de l'excellent travail de percussion sur "Firdous E Barren" et "Garden of light". On sent qu'il ne manque pas grand chose, mais c'est pourtant ce petit quelque chose qui aurait fait la différence...

note       Publiée le mardi 1 mai 2007

Dans le même esprit, Chris vous recommande...

partagez 'In the absence of truth' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "In the absence of truth"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In the absence of truth".

ajoutez une note sur : "In the absence of truth"

Note moyenne :        39 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In the absence of truth".

ajoutez un commentaire sur : "In the absence of truth"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In the absence of truth".

Dun23 › samedi 6 juillet 2013 - 10:15  message privé !

C'est clair que c'est pas bien difficile d'être un meilleur chanteur que Turner si Moreno le devance... (je n'aime pas le gros Chino)
Mais je vais quand même, si j'y pense, jeter une oreille sur Palms, histoire de pas passer à côté de quelque chose.

Note donnée au disque :       
torquemada › vendredi 5 juillet 2013 - 19:15  message privé !

Ceux qui aiment Isis dans son côté le plus aérien ferait bien de jeter une oreille à Palms, le nouveau projet des 3/5e du groupe avec Chino Moreno, qui est quand même un bien meilleur chanteur qu'Aaron Turner, ça a vraiment l'air excellent (je commence à peine à découvrir l'album).

Note donnée au disque :       
H2O › mercredi 5 octobre 2011 - 01:17  message privé !

C'est bête, le dernier était bon. Pas comme celui ci qui est terriblement quelconque.

Mon préféré reste Panopticon.

varg › vendredi 21 mai 2010 - 00:49  message privé !

c'est pas trop tôt

Moonloop › mercredi 19 mai 2010 - 10:20  message privé !

Le groupe va bientôt prendre fin: http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view&friendId=4045552&blogId=534569049

Note donnée au disque :