Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIsis › Celestial

Isis › Celestial

cd | 11 titres | 51:59 min

  • 1 Sgnl>01 [0:55]
  • 2 Celestial (the tower) [9:42]
  • 3 Glisten [6:34]
  • 4 Swarm reigns (down) [6:01]
  • 5 Sgnl>02 [0:51]
  • 6 Deconstructing towers [7:30]
  • 7 Sgnl>03 [0:34]
  • 8 Collapse And Crush [5:55]
  • 9 C.F.T. (new circuitry and continued evolution) [5:42]
  • 10 Gentle time [7:02]
  • 11 Sgnl>04 [1:06]

enregistrement

Outpost studio de Stoughton (MA) par Matt Bayles.

line up

Jeff Caxide (basse), Mike Gallagher (guitare), Bryant Clifford Meyer (samples, chant), Aaron Turner (chant, guitare), Aaron Harris (batterie)

remarques

La seconde pochette est celle de l'édition boitier cristal Escape Artist de 2000.

chronique

"Celestial" est à mon avis le disque sur lequel Isis parvient à la maturité. Après une courte introduction, "Celestial (the tower)" déboule comme un buldozer lancé à 200 à l'heure... Cet excellent titre annonce la couleur car l'intégralité du disque va être du même tonneau, à savoir : terriblement bon et puissant ! La grande force de Isis est d'avoir sû se détacher au fil du temps de ces anciennes influences pour réussir à poser les bases d'un style inimitable, lourd, racé et puissant. Bien loin d'être une pâle copie de Neurosis, Isis étale ici toute sa classe et abats ses meilleurs atouts : un talent de composition hors du commun que ce soit dans les morceaux rapides et brutaux ou dans ceux plus calmes et tortueux, où la section basse / batterie fait des ravages. Les guitares tantôt délicates, tantôt délicieusement stridentes ("Deconstruction towers") s'immicent sournoisement et irrémédiablement au plus profond de vous. Côté vocaux, Aaron Turner se montre comme à l'accoutumée vraiment bestial ! Isis ou comment marrier de la plus belle des façons subtilité et brutalité ! Je dois dire que j'ai mis beaucoup de temps pour arriver à apprécier "Celestial" à sa juste valeur. Mais cet album est comme un grand vin, il se bonifie avec le temps et le nombre d'écoutes. Voilà donc un disque proche du chef-d'oeuvre pour un groupe qui a gagné définitivement toute mon estime. Je ne sais vraiment pas ce qui me retient de lui mettre un 6 sur 6...

note       Publiée le mercredi 29 octobre 2003

partagez 'Celestial' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Celestial"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Celestial".

ajoutez une note sur : "Celestial"

Note moyenne :        30 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Celestial".

ajoutez un commentaire sur : "Celestial"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Celestial".

Hallu › mercredi 3 janvier 2018 - 17:04  message privé !

Marrant, celui-là non plus je trouve pas qu'il vieillit très bien... Ça reste le meilleur Isis je trouve, direct et inspiré, mais au final pour moi ce que Turner a sorti de mieux c'est "Zozobra" d'Old Man Gloom. Isis c'est trop stérile je trouve, pas aussi émotionnel et honnête qu'un Neurosis. Dans Blood, Sweat + Vinyl ils présentent Isis comme du métal pour intello, et c'est vrai qu'y a un peu de ça. C'est beau, violent, mais au final un peu trop creux. Un concert d'Isis, c'est des hipsters à lunettes, chemises carreau, cheveux courts. Le même public que pour du post-rock. Old Man Gloom y a toujours cette touche de folie et d'humanité qui fait la différence.

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 21 juin 2012 - 16:33  message privé !
avatar

D'accord avec Seijitsu

Fryer › jeudi 21 juin 2012 - 15:30  message privé !

@vargounet: Seijitsu est dans sa période Aerofiante, ça lui passera.

Seijitsu › jeudi 21 juin 2012 - 13:19  message privé !

Plat et linéaire, c'est ce que j'aurais dit à propos de Panopticon. Celui-ci, c'est épique tout le long et les interludes sont très sympa.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › jeudi 21 juin 2012 - 13:12  message privé !

Bon album, quelques riffs excellents mais un peu trop plat et linéaire...

Note donnée au disque :