Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFishbone › 101 - Nuttasaurusmeg fossil fuelin' the fonkay

Fishbone › 101 - Nuttasaurusmeg fossil fuelin' the fonkay

36 titres - 131:59 min

  • 1/ Party at Ground Zero (6:29) - 2/ ? [Modern Industry] (3:51) - 3/ Ugly (2:51) - 4/ Lyin' Ass Bitch (4:15) - 5/ When Problems Arise (3:55) - 6/ Selection (3:02) - 7/ Cholly (2:49) - 8/ It's a Wonderful Life [Gonna Have a Good Time] (3:04) - 9/ Freddie's Dead (4:30) - 10/ Ma and Pa (3:20) - 11/ Bonin' in the Boneyard (4:45) - 12/ Change (2:58) - 13/ Fight the Youth (4:01) - 14/ Sunless Saturday (4:18) - 15/ Everyday Sunshine (3:59) - 16/ Lemon Meringue (6:12) - 17/ Black Flowers (4:35) - 18/ Unyielding Conditioning (3:59) - 19/ Skankin' to the Beat (3:30) - 20/ Lyin' Ass Bitch (4:26) - 21/ Mr. Zero (2:35) - 22/ Alcoholic (4:51) - 23/ Fishbone [Is Red Hot] (2:50) - 24/ Pink Vapor Stew (6:34) - 25/ And They Prey on You (5:22) - 26/ Poem Dance/Instrumental (3:42) - 27/ Game of Destruction (3:49) - 28/ Glow in the Dark (5:17) - 29/ What Have I Done (5:16) - 30/ Skankin' to the Beat (2:52) - 31/ ? [Modern Industry] (3:40) - 32/ Slick Nick, You Devil You (4:41) - 33/ Iration (4:37) - 34/ Just Call Me Scrooge (2:32) - 35/ Love and Bullshit (1:59) - 36/ The Goose (5:19)

enregistrement

Californie, USA, 1985 - 1993

line up

John Bigham (guitare), Chris Dowd (claviers), Fish (batterie, percussions), John Norwood Fisher (basse), Kendall Jones (guitare), Walter Kibby Ii (chant, cuivres), Angelo Moore (chant, saxophone)

remarques

chronique

Styles
funk
metal
fusion
Styles personnels
ska punk > funk metal

Jamais en retard d'une guerre quand il s'agit de pactole à ramasser, Sony attend gentiment que les Fishbone refassent parler d'eux (ils publient un nouvel album sous licence Arista en 1996) pour amortir leurs frais en publiant en quatrième vitesse une double compilation, celle dont je vous parle à l'instant : "101 - Nuttasaurusmeg Fossil Fuelin' The Fonkey". Ah, c'est sûr, la bande d'Angelo Moore doit être aux anges. Jetés quasi à la rue trois ans plus tôt, voir son ancien employeur vendre sous le manteau ses affaires personnelles, ça doit faire chaud au coeur... D'accord, Sony était là depuis le début, et c'est sûr, sans eux, Fishbone n'aurait sans doute pas eu cette liberté artistique qui leur permis de réaliser des disques comme "The Reality of My Surroundings". Monde bien impitoyable que celui de l'industrie du disque où le moindre faux pas justifie les pires sanctions dans les délais les plus courts. Cette compilation est un problème. Comme fût sans doute aussi la gestion du groupe en lui-même. De toute évidence, Sony ne savait pas trop quoi faire. Alors, à l'image d'un groupe qui se plait à changer de visage, autant aborder la question sous deux angles différents : le premier disque fait office de best of, bien que dans le chef de Fishbone cela n'ait strictement aucun sens, augmenté de quelques titres issus d'anciens EP ("Party at Ground Zero", "? (Modern Industry)", "Ugly", "Lyin' Ass Bitch" et "It's a Wonderful Life"). Le second, lui, s'attarde sur une quantité impressionnante d'inédits, face B et autres prises alternatives. En somme, le fan n'écoutera jamais le premier disque, et le novice, si jamais il est tout de même tenté par l'expérience, fera volontiers l'impasse sur le second. Attention, excepté "Fight the Youth", "Sunless Saturday" et "Black Flowers", l'aspect le plus métal de Fishbone ne semble pas avoir récolté assez de faveur que pour y figurer. Si cette compilation est un problème, elle soulève surtout la question à l'origine de tous leurs maux : à qui s'adressent-ils ?

note       Publiée le samedi 16 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "101 - Nuttasaurusmeg fossil fuelin' the fonkay".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "101 - Nuttasaurusmeg fossil fuelin' the fonkay".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "101 - Nuttasaurusmeg fossil fuelin' the fonkay".

Ramon › mardi 14 janvier 2014 - 19:17  message privé !

Franchement comme compile, on a vu (bien) pire ! Mais c'est vrai que c'est plus l'aspect ska du groupe qui est privilégié.

Note donnée au disque :       
hell › lundi 30 août 2010 - 22:04  message privé !

C'est un chef d'oeuvre, sans nul doute, s'il faut en choisir un, c'est celui ci, je me souviens à l'époque il a eu des kros énormes, bref, pas du tout ok avec progmonster !!!!!

Note donnée au disque :