Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFishbone › The psychotic friends nuttwerx

Fishbone › The psychotic friends nuttwerx

  • 2000 • Edel 0121792HWR • 1 CD

10 titres - 44:55 min

  • 1/ Shakey Ground (3:45)
  • 2/ The Suffering (5:16)
  • 3/ Where'd You Get Those Pants (3:44)
  • 4/ Everybody Is a Star Stewart (3:50)
  • 5/ One Planet People (5:16)
  • 6/ Just Allow (3:29)
  • 7/ AIDS & Armageddon (5:57)
  • 8/ It All Kept Startin' over Again (5:58)
  • 9/ Dear God (3:45)
  • 10/ Karma Tsunami (3:55)

enregistrement

The Village, Palindrome Recorder, Sunset Sound, Grand Master Recorders, Cherokee Recording Studios, Californie, USA, 1999

line up

Lenny Castro (percussions), George Clinton (chant), Perry Farrell (chœurs), John Norwood Fisher (basse, chant), Flea (basse), Bruce Fowler (cuivres), Walt Fowler (cuivres), John Frusciante (guitare), H.r. (chœurs), Walter Kibby Ii (chant, cuivres), John Mcknight (claviers, cuivres), Angelo Moore (chant, saxophone, theremin), Chad Smith (batterie), Spacey T (chant, guitare), John Steward (batterie), Gwen Stefani (choeurs), Rick James (chant), Los Fabulosos Cadillacs (choeurs)

remarques

chronique

Styles
funk
metal
rock
fusion
Styles personnels
ska punk > funk metal

Fishbone refuse de lâcher prise ! Cette nouvelle en réjouira certains. D'autres s'en moqueront complètement. Et je vais vous dire, c'est une bonne chose ! Car à l'écoute de cet incroyable "The Psychotic Friends Nuttwerx", Fishbone - qui doit une fois encore faire face à un changement drastique de personnel mais aussi de maison de disques - semble, après tant d'années d'errances et de questionnements, s'être fait enfin à l'idée qu'il n'avait absolument rien à prouver. Plus rien. Quand, fin 1999, ils rentrent en studio, en compagnie d'une quantité tellement impressionnante d'invités qu'ils décident de rebaptiser l'ensemble "The Familyhood Nextperience" (les Red Hot au complet moins Anthony Kiedis, H.R. des Bad Brains, Perry Farrell de Jane's Addiction, Gwen Stefani de No Doubt, Los Fabulosos Cadillacs, Lili Haydn, Donny Osmond, , Rick James et... George Clinton !), c'est gonflés à bloc qu'ils enregistrent un disque en tous points modeste mais truffé de qualités indéniables. Certes, Fishbone montre ici qu'ils enterrent définitivement l'idée de s'attirer la sympathie d'un public qui n'a d'ouvert que sa gueule pour se plaindre. Plus de grattes assassines, les seules exceptions de l'album étant éparpillées dans quelques passages du disque (le coda de "Everybody is a Star", sur "Just Allow" ou "It' All Kept Startin' Over Again") ; mises bout à bout, ces interventions ne devraient pas excéder les deux minutes. Par conséquent, il est évident que l'absence remarquée de plages instrumentales électriquement relevées finira bien par dénoter sur un site qui ne parle que de musique sombre et experimentale. "The Psychotic Friends Nuttwerx" n'est ni l'un ni l'autre, je dois bien l'avouer. C'est même plutôt tout le contraire... Un pur disque de funk. Même s'il ne cadre pas avec notre ligne éditoriale, il signe cependant le retour triomphant d'un groupe fantastique de générosité qui tout au long de sa carrière aura démontré une curiosité et une audace de tous les instants que trop d'auditeurs encore sont incapables de cultiver.

note       Publiée le samedi 16 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The psychotic friends nuttwerx".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The psychotic friends nuttwerx".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The psychotic friends nuttwerx".

Ramon › mardi 14 janvier 2014 - 19:24 Envoyez un message privé àRamon

Voilà et de loin, l'album le plus accessible du groupe, c'est même une usine à tubes, ça y est le Monde va succomber,surtout qu'on a mis les petits plats dans les grands, c'est certain…Bah non, le label ne fait rien pour soutenir ce disque qui sort dans l'indifférence générale alors qu'il a coûté bonbon; la malédiction n'est pas levée et Fishbone s'enfonce dans l'anonymat…triste et injuste.

Note donnée au disque :       
Dun23 › dimanche 18 juin 2006 - 12:44 Envoyez un message privé àDun23
Sans être le disque que je préfère, je l'aime bien celui là. Il a une coolitude raffraichissante. Il faut quand même noter la reprise jouissive Everybody Is A Star des non moins excellent Sly & The Family Stone. Au final, un album s'aventurant dans les contrées reggae mais bon, et revenant vers un funk fortement sympathique., notamment la reprise (encore) des Temptations, Shakey Ground. Le reste n'est pas en reste (hum), les titres originaux étant franchement bons, à l'image de The Suffering par exemple. Pour se mettre en forme!
Note donnée au disque :