Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFishbone › Chim Chim's badass revenge

Fishbone › Chim Chim's badass revenge

  • 1996 • Rowdy 75444-37010-2 • 1 CD

15 titres - 69:31 min

  • 1/ Intro (1:40)
  • 2/ Chim Chim's Badass Revenge (4:27)
  • 3/ In the Cube (8:32)
  • 4/ Beergut (3:40)
  • 5/ Interlude 1 (1:57)
  • 6/ Psychologically Overcast (5:07)
  • 7/ Alcoholic (4:44)
  • 8/ Love...Hate (6:44)
  • 9/ Interlude 2 (1:08)
  • 10/ Riot (0:57)
  • 11/ Monkey Dick (4:36)
  • 12/ Sourpuss (7:13)
  • 13/ Rock Star (5:09)
  • 14/ Pre Nut (3:12)
  • 15/ Nutmeg (10:29)

enregistrement

D.A.R.P. Studios, Atlanta / Music Grinder Studios, Los Angeles, Californie, USA, 1995

line up

John Bigham (guitare), Busta Rhymes (voix), N'dea Davenport (chœurs), Fish (batterie, percussions), John Norwood Fisher (basse), Mary Harris (chœurs), Walter Kibby Ii (chant, cuivres), Angelo Moore (chant, saxophone), Peach (choeurs), Jeanette (choeurs), Janna (choeurs), Tirunji (choeurs), Taree (choeurs), Trina Meade (choeurs), John Nelson (choeurs)

remarques

chronique

Styles
funk
metal
fusion
Styles personnels
ska punk > funk metal

A priori, le départ de leur ancien guitariste n'a pas dissuadé Fishbone de s'entêter dans la voie des guitares rentre-dedans. C'est à John Bigham, présent au sein de la formation depuis 1989, qu'incombe à présent cette lourde tâche ; la plage titre, "Beergut", "Psychologically Overcast" (avec Busta Rhymes en guest !), l'ouvertement punk "Riot", le presque séduisant "Monkey Dick", la liste est longue des titres qui s'enchaînent à du cent à l'heure. Hélas, les riffs et mélodies égrénées sur cette longue heure ne parviennent pas à susciter le moindre enthousiasme. On pourrait presque dire que "Chim Chim's Badass Revenge" passe sur nous sans effets, se déroule dans l'indifférence la plus totale, devenant même limite fatigant en cours de route par faute de titres souvent trop longs (les interminables "In The Cube" et "Sourpuss"). Avec cette charge guitaristique ininterrompue, mais sans la production nickel cadmium de Terry Date, le son reste très souvent brouillon si bien que Fishbone recouvre les couleurs d'un groupe débutant. Même 24-7 Spyz sonne mieux ! La folie - toute Zappaienne par moments - qui animait "The Reality of My Surroundings" est, elle, bien présente (chose qui faisait défaut sur "Give a Monkey a Brain..."), mais cela n'est clairement pas suffisant pour rattraper un album dont la motivation principale ne se situait pas, de toute évidence, dans la musique à produire mais bien dans l'impératif besoin de survie. Comme d'habitude, serais-je tenté de dire, les titres les plus réussis sont ceux encore enrobés des effluves reggae de leur prime jeunesse ("Love... Hate" et la reprise réactualisée d'un de leurs vieux titres, "Alcoholic"), voire l'orgiaque et ambitieux "Nutmeg" en toute fin d'album. Fishbone s'est peut-être donc fait justice en prenant sa revanche, en publiant ce disque tout d'abord, en réglant ses comptes par chansons interposées ensuite ("Interlude 1", "Rock Star"), mais dans l'ensemble, c'est un retour raté sur toute la ligne.

note       Publiée le samedi 16 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Chim Chim's badass revenge".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Chim Chim's badass revenge".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Chim Chim's badass revenge".

Ramon › mardi 14 janvier 2014 - 19:15  message privé !

Bah non, ce disque très âpre,limite repoussant de prime abord, plein de fureur ,voit un groupe dont deux membres essentiels ont quitté le navire (l'un des deux pour cause de troubles mentaux), probablement au sommet de sa carrière avec un batteur exceptionnel qui pousse les musiciens dans leurs retranchements. Chim Chim est une tuerie qui demeure incomprise, un truc anti commercial à souhait, un disque au poing tendu avec majeur levé, un chef d'oeuvre en somme.

Note donnée au disque :       
hell › lundi 30 août 2010 - 22:05  message privé !

Excellent album, c'est quoi cette kro

Note donnée au disque :       
LySoL › lundi 7 juillet 2008 - 22:05  message privé !
Argh, quelle sévère chronique pour l'un des meilleurs albums (et l'un des moins accessibles certes) du gang FISHBOOOOOOOONE. Sur scène, c'est toujours la grosse baffe ... évidemment.