Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMoğollar / Silûetler › Anılarla

Moğollar / Silûetler › Anılarla

cd | 18 titres | 47:05 min

  • 1 Moğollar - Eastern Love (Kara Dut Parmak Gibi) [2:43]
  • 2 Moğollar - Sessiz Gemi [poème de Yahya Kemal Beyatlı] [2:50]
  • 3 Moğollar - İlgaz [3:40]
  • 4 Moğollar - İndim Havuz Başına [3:07]
  • 5 Moğollar - Everlasting Love [2:39]
  • 6 Silûetler - Geçti Dost Kervanı [adaptation de Pir Sultan Abdal] [3:46]
  • 7 Silûetler - Sirto [2:05]
  • 8 Silûetler - Kasap Havası [2:11]
  • 9 Moğollar - Hard Work (Darıldın mı Gülüm Bana) [2:33]
  • 10 Moğollar - Artık Çok Geç [3:09]
  • 11 Moğollar - Mektup [reprise de "The Letter" des Box Tops] [1:50]
  • 12 Moğollar - Lazy John [3:08]
  • 13 Moğollar - Kaleden Kaleye Şahin Uçurdum [2:21]
  • 14 Silûetler - Suya Giden Allı Gelin [Adaptation de Karacaoğlan] [2:33]
  • 15 Silûetler - Ali Baba [1:45]
  • 16 Silûetler - Kaşık Havası [2:08]
  • 17 Silûetler - Lorke Lorke [2:24]
  • 18 Silûetler - Dede Efendi [2:13]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Metin Alatlı (orgue 7-8, 15-16), Aziz Azmet (chant 1-5, 9-13; guitare rythmique 17-18), Cahit Berkay (guitare 1-5, 9-13), Murat Ses (claviers 1-5, 9-13, 17-18), Engin Yörükoğlu (batterie 2, 4), Mesut Aytunca (guitare solo 7-8, 15-18), Erol Bilem (basse 7-8, 15-18), Aydın Daruga (batterie 1, 3, 5, 7-13, 15-18), Rasim Ulusman (guitare rythmique 7-8, 15-16), Hasan Sel (basse 1-5, 9-13)

Musiciens additionnels : Moğollar, Silûetler

chronique

Styles
rock
garage
psychédélique
folk
world music
Styles personnels
istanbul swinging sixties

Souvenirs, souvenirs… Avec cette compilation, c’est dans les swinging sixties qu’on replonge. Les swinging sixties à Istanbul. Et ca balançait pas mal à l’époque, malgré les préjugés sur cette révolution occidentale, le rock’n’roll, que certains jeunes turcs voulaient goûter à pleines dents. Parmi eux, la première vague de ce qu’on appellera un peu plus tard l’anadolu pop, Silûetler, le groupe de Mesut Aytunca, qui remporte le concours Altın Microfon en 1966 avec « Lorke Lorke », un « swing instrumental » basé sur une mélodie folk traditionnelle, avec des guitares très surf et un clavier aux tons acides. Altın Microfon, le « Micro Doré », c’est le rendez-vous annuel organisé par le journal Hürriyet où se presse toute cette génération reprenant à leur compte l’héritage musical très fort des airs populaires turcs à la sauce rock anglo-saxonne. L’influence la plus forte de Silûetler, ce sont les Shadows. Comme eux, Les Silhouettes sont un groupe strictement instrumental où la guitare, tendance solaire, prédomine aussi bien languide comme une bronzette sur les plages de la Mer de Marmara, « Kasap Havası », que lancée dans une cavalcade effrénée, « Kaşık Havası ». L’absence de chanteur ne les empêche pas de se frotter à des répertoires de grands poètes folk, ne gardant que les mélodies de « Suya Giden Allı Gelin », dont une version explosive est donnée par Cem Karaca & Apaşlar dans ces mêmes années, et de « Geçti Dost Kervanı », ces deux titres bénéficiant d’une orchestration plus riche, presque classique pour la seconde, les portant au-delà du simple rock à guitare pratiqué par la majorité des formations de l’époque, toutes plus occidentalisées les unes que les autres. Mustafa Kemal Atatürk aurait été fier. Une autre formation emblématique de ces années Altın Microfon, c’est bien sûr Moğollar, qui décroche la troisième place en 1968 avec sa version de « İlgaz », merveilleusement arrangée par Murat Ses en façon de complainte de Western, la voix suave de Aziz Azmet se mêlant aux claviers psychédéliques en mélancolique mélopée. Ces deux-là, avec le batteur Aydın Daruga, venaient de quitter Silûetler pour rejoindre Cahit Berkay dans ce qui deviendrait quelques années, et changements de personnel, plus tard le groupe inventeur de l’anatolian pop moderne, celle qui irait au-delà des simples adaptations de morceaux populaires pour créer son contenu propre. Pour le moment, Azmet assume le rôle de vocaliste en Turc et en Anglais, et Moğollar première période balance un folk-rock encore fermement enraciné dans la culture des reprises, switchant les langues au plaisir pour du rock beat à l’accent digne de leurs lointains cousins Japonais à la même époque, « Everlasting Love », pop-soul qui déborde, ou l’irrésistible « Lazy John », composé par Murat Ses, pourraient passer pour des morceaux issus de la scène Group Sounds sans trop de problèmes. A l’inverse, et comme dans l’hexagone les yéyés, le tube interplanétaire « The Letter » des Box Tops devient « Mektup », et ça ne sonne pas particulièrement Turc au-delà de la langue. En clair, il faudra attendre l’arrivée de Taner Öngur pour mettre de l’ordre dans tout ça, même si certains morceaux de cette époque comme « İlgaz » ou le « Lorke Lorke » de Silûetler seront retravaillés pour leur premier album. Mais faudrait pas non plus voir à passer sur cette période trop vite, en penchant du côté folk turc réactualisé, Moğollar est déjà un grand groupe, les arrangements et le jeu de clavier de Murat Ses brillent d’inventivité, le groupe envoie ainsi quelques classiques sur la piste comme le bouillant rock psyché « Kaleden Kaleye Şahin Uçurdum » où Cahit Berkay sort un solo déchiré qui contraste avec les gentilles guitares surf de Silûetler, le Erkin Koray Dörtlüsü, qui participe également au concours en 68, n’est pas loin. Comme il se doit, ils adaptent le poète contemporain Yahya Kemal Beyatlı sur un « Sessiz Gemi » où règnent encore les orgues et claviers de Ses, écrins de soie pour le chant élégant et lyrique de Azmet, survolant aussi de concert le folk-rock dansant et taquin de « İndim Havuz Başına ». Comme une étape vers les sommets à venir, les deux groupes, en cette deuxième moitié des sixties, posaient des fondations fortes pour la musique populaire turque en signant une poignée de morceaux marquants.

note       Publiée le dimanche 9 avril 2017

Dans le même esprit, (N°6) vous recommande...

partagez 'Anılarla' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Anılarla"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Anılarla".

ajoutez une note sur : "Anılarla"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Anılarla".

ajoutez un commentaire sur : "Anılarla"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Anılarla".