Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVoice of Eye › Seven Directions Divergent

Voice of Eye › Seven Directions Divergent

cd | 7 titres

  • 1 Gates Of Mysterious Fire [8:20]
  • 2 Where Are You? [6:28]
  • 3 Fish Radio [5:04]
  • 4 Golden Space Funk Transmission [6:05]
  • 5 Om Shanti [9:31]
  • 6 Remember [5:07]
  • 7 Transformational Birth [18:02]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Bonnie McNairn, Jim Wilson

chronique

Le choc nous arrive en même pas dix secondes : sur leur nouvel album, Voice of Eye se met au funk. Mais pas que ! Ils se mettent au jazz, au rock psychédélique, et même à la neofolk. Seven Directions Divergent, c'était pourtant marqué clairement sur la pochette ; il n'empêche que la première écoute surprend. Et c'est tant mieux : loin de vouloir courir derrière leurs aboutissements de la décennie précédente, Jim Wilson et Bonnie McNairn avancent et s'essaient à autre chose. Alors vite, à nos étiquettes ! Rock psychédélique, oui, fortement ; new age, forcément ; deep ambient, évidemment ; et puis parce qu'on est chez Voice of Eye, une grosse louchée d'exotisme, de réverbérations, d'effets en cascade. La voix est plaisante, les compositions nouvelles sont longues et bien ficelées, et l'on passe un bon moment, "rafraîchissant" pour tenter d'être au plus juste, dans ces nouveaux grooves doucereux et oniriques. Mais où sommes-nous donc ? Dans un raga céleste intense, comme le prouve 'Om Shanti', dans le VOE familier, comme semble le justifier la présence de 'Transmigrational Birth', dans une autobiographie de hippies enfumés, comme sur les paroles faciles de la folk moyennement réussie de 'Remember' ? Sommes-nous en plein Chemical Playschool des Legendary Pink Dots, sur 'Golden Space Funk Transmission' ? Nenni, sous des compositions si divergentes soient-elles, le souffle de l'Oeil transparaît toujours comme une évidence induite, par delà les étiquettes et les formules expérimentées ici, quitte à risquer de tomber dans une forme d'accessibilité new age parfois gênante, comme sur 'Where Are You' et ses paroles en français mièvres et indignes du groupe. Voice of Eye a pris un risque et voilà le groupe en pleine charnière ; et l'on peut saluer la nouvelle orientation comme regretter le mélange encore mal assumé des deux "styles" sur un seul album, avec 'Om Shanti' et 'Transmigrational Birth' maladroitement placés bien que très bons pris séparément. Ne reste plus qu'à attendre le prochain opus pour savoir s'ils poursuivent dans le space-funk psychédélique tout public ou s'ils retournent faire gronder les sols sédimentaires de leur désert rougeoyant.

note       Publiée le mardi 18 janvier 2011

partagez 'Seven Directions Divergent' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Seven Directions Divergent"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Seven Directions Divergent".

ajoutez une note sur : "Seven Directions Divergent"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Seven Directions Divergent".

ajoutez un commentaire sur : "Seven Directions Divergent"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Seven Directions Divergent".

Fryer › samedi 22 décembre 2012 - 12:43  message privé !

Les extraits font beaucoup bien envie.

ericbaisons › mardi 18 janvier 2011 - 17:07  message privé !

eh beh, quelle disco! tu nous fait une proggy session là