Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVoice of Eye › Anthology One: 1989-91

Voice of Eye › Anthology One: 1989-91

vinyl • 15 titres

  • 1Delivery
  • 2Transcending Consciousness
  • 3Temple Gates Of Apprehension
  • 4Contemplation
  • 5Voices II (Darkness)
  • 6Message Of The Sentinel
  • 7The Field Of Eyes
  • 8In Santa Fe
  • 9Twisted Reflections
  • 10Duets Of Smokey Guitars
  • 11Déjà Hier (Live At CSAW 5/25/91)
  • 12Voice Of Entropy (Live At CSAW 5/25/91)
  • 13Conundrum
  • 14The Shadow I Knew
  • 15Rite Of Springs (Live At Lawndale Arts Center 3/16/91)

vinyl • 9 titres

  • 1Vénité Morte
  • 2Leave The Past Behind (Georgia Town)
  • 3La Nuit De Tombe
  • 4Effigy For The Shelter Deficient
  • 5The Vision
  • 6Vraie Peinture
  • 7Joie De La Grandes Espaces
  • 8Interlude March Of The Wrinkled
  • 9Redro Dlrow Wen (Falling Back In Fields Of Resignation)

remarques

A1-A10 extraits de Isolation (K7, 1989) B1-C1 extraits de Voice Of Eye (K7, 1991) C2-D6 extraits de Resonant Fields / Hot Gypsy Fink Hell (K7, 1991)

chronique

Voice of Eye n'est pas tombé de nulle part ; il s'agit à la base de l'évolution du défunt groupe Esoterica Landscapes 7, formation d'improvisation bruitiste américaine de la fin des années 80 déjà connus pour leurs perfomances incluant quantité d'instruments fait main. Bonnie McNairn et Jim Wilson ont décidé de continuer dans leur lancée et de chercher un nouveau son à travers de nouvelles expérimentations plus cernées autour de percussions, de textes et de thématiques mystiques et animistes encore présentes aujourd'hui. Mais pour en arriver là ils ont traversé diverses étapes entre noise chaotique et ambient animiste et cette première compilation revient sur ces tous débuts du groupe en offrant une sélection issue de trois cassettes depuis longtemps disparues de la circulation – Isolation (1989), Voice of Eye (1991) et Resonants Fields (1991). Le son y est étonnant, très brut mais très vivant tout comme les diverses improvisations : la première face issue d'Isolation donne à entendre une cacophonie semblant issue d'un jam entre Aeoga et le Current 93 de Nature Unveiled, donnant dans cette brutalité indéfinie et sauvage comme une bataille rangée de sangliers éclairés par la pleine lune ; comme une masse de formes organiques hurlant les unes contre les autres sur un fond de piétinement bovin. La Nature dans sa primitive violence se poursuit sur la seconde face, relativement plus calme mais tout aussi menacante (sinon plus) avec des drones et des percussions cette fois mieux définies, donc d'autant plus efficaces. Comparer ces pistes au space-funk de Seven Directions Divergent laisse rêveur tant l'un est éloigné de l'autre et ici encore une hostilité indomptée domine grandement l'atmosphère même si lentement, par le second vinyle, les choses se précisent : via deux longues pistes le son Voice of Eye va ici prendre sa forme plus familière, stylistiquement tout au moins. Enfin, la dernière face regroupe quelques expérimentations avec des textes (le vinyle cite Baudelaire, Neruda et la Bhâgavad-Gitâ) sur des formats plus courts à rapprocher de ce que fera Life Garden sur Seed. L'accent n'est pas au top sur les textes francophones, déjà trahis par les titres : 'Joie de la Grandes Espaces' (sic) mais encore une fois c'est surtout sur les sonorités que cela se joue ; abusant ici du delay afin de renforcer l'aspect irréel des percussions qui trottent autour de nous tandis que les voix, elles, caressent l'espace par des réverbérations déjà exploitées en tant qu'instrument sonore. Un bien beau document pour ceux qui aiment le croisement d'exotisme et d'expérimentations de cette période (Zoviet:France, Vidna Obmana, Robert Rich...) qui se verra rapidement complété par un second volume, cette fois en double CD.

note       Publiée le samedi 28 avril 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Anthology One: 1989-91".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Anthology One: 1989-91".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Anthology One: 1989-91".