Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVoice of Eye › Mariner Sonique

Voice of Eye › Mariner Sonique

cd • 9 titres

  • 1Transmission 5:51
  • 2Strange Attractor 4:43
  • 3The Shadow I Knew 3:03
  • 4Deja Hier 9:23
  • 5Melange Nuit 10:59
  • 6Descending A Stare 4:39
  • 7Eros And Innana 4:15
  • 8Deep BE Vox 9:04
  • 9Epitaph For King Lear 10:50

line up

Marlon Porter (basse, percussions, plaque de métal, "spring thing 2") , Jim Wilson (samples, percussions, guitare, plaques de métal, "thing", "spring thing 2"), Bonnie McNairn (voix, flûte, percussions, samples, plaques de métal, "squawk box", "string pipe")

Musiciens additionnels : Ure Thrall (sampler et "thing" sur Strange Attractor)

remarques

Les instruments entre guillemets sont fabriqués par le groupe lui-même.

chronique

Styles
ambient
dark ambient
musique électro-acoustique
musiques du monde
Styles personnels
elemental soundscapes

Voice of Eye est né du chaos, créé dans la matière brute, bruitiste et impovisée d'Esoterica Landscapes 7. Pourtant, dès les premières cassettes, on peut entendre les prémices d'un son très caractéristique et subtil, éminemment spirituel au sens littéral : c'est un souffle vital qui mêle poésie et vitalité, noirceur et lumière, esthétique et expérimentation en une matière fluide en constante mutation, fondant en son sein percussions hypnotiques, cordes torturées, saveurs orientales et mystique personnelle. Il reste ici des traces de ce désordre interne qui va de l'ordre de Halo Manash joué par Einstuerzende Neubauten ('Strange Attractor') à des drones vocaux cosmiques dignes de Randy Greif ou Zoät-Aon ('Eros and Innana') jusqu'à une impressionnante (et dissonnante) pièce d'ambient industrielle ultra glauque ('Epitaph for King Lear') qui rend la sortie du voyage douloureuse. En son milieu, encore quelques essais avec de la poésie (étrange et minimal 'Melange Nuit') font surface après avoir exploité auparavant notamment la Bhagavad-Gita sur leurs premiers enregistrements. D'autres titres déjà caractéristiques du potentiel à venir envoûtent immédiatement, tel 'Descending a Stare' qui laisse ses percussions lestes rythmer de lourdes spirales venteuses. La tonalité de 'Mariner Sonique' bien que déjà impressionnante reste plombante et difficile d'accès pour qui n'est pas préparé au trip, et la douceur toute relative des montées et descentes ne fait en fait qu'accentuer cette l'impression de chute dans le monde-d'à-côté qu'ils exploitent tant. Et ce n'est que le début...

note       Publiée le mardi 11 janvier 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mariner Sonique".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mariner Sonique".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mariner Sonique".