Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDisturbing Foresights › De-Grunged

Disturbing Foresights › De-Grunged

12 titres - 40:34 min

  • 1/ Work It Out
  • 2/ Brainless Brian
  • 3/ Positive
  • 4/ Shadow
  • 5/ Genepharm
  • 6/ Going To The Pub
  • 7/ N.P.M.
  • 8/ Robin Hood
  • 9/ This 1's 4 U
  • 10/ Perfect World
  • 11/ Chemical Century
  • 12/ Lonely

enregistrement

Enregistré et mixé en 1993 au Excess Studio, Rotterdam. Remasterisé en 2008 au Void Studio, Eindhoven.

line up

Iwan (chant), Koen (basse, chant), Cor (batterie, chant), Bas (guitare)

remarques

L'album devait sortir en 1993. C'était leur premier. Malheureusement GAP Records n'a apparemment pas fait son boulot, d'où les 15 ans de retard.

chronique

Styles
hardcore
metal
Styles personnels
metalcore has-been décaféiné

Après 15 ans d'attente meublés de splits et de démos, Disturbing Foresights réussi enfin à sortir son album de 1993, remasterisé, avec ZE artwork et ZE promo. Et bien laissez moi casser le suspens, c'est incroyablement raté. Episodique, éphémère, anonyme, ce disque dégage une indifférence redoutable par son manque total de musicalité, et le son est malheureusement complètement en décalage avec les morceaux. Les guitares sont plates comme l'encéphalogramme de Lorie, la basse s'emmerde, et le chant est plus que poussif, crié/chanté avec approximation et apathie. La batterie quant à elle, démotivée, lisse, molle et détachée, rivalise d'inadéquations et d'ennui. (l'instrumental N.P.M.: enchaînement chabada, roulements de caisse claire, Lars Ulrich, un régal) Pour les compos on sait pas trop, quelques facéties rythmiques saugrenues justifient probablement l'appellation "crossover" (pour la période), mais dans l'ensemble on se coltine les sempiternels plans mid-tempo trop lourds pour être punk, trop légers pour être hardcore (metal FM du week-end à la rigueur). Les riffs s'enchaînent tristement, on n'a aucun souvenir du précédent et aucune envie d'entendre la suite. L'intermède rockabilly "Going To The Pub" illustre parfaitement la cavité béante ou se trouve normalement le feeling. "De-Grunged" est une réalisation indécise à la croisée de styles naissant à l'époque, où les modestes bribes de spontanéité sont bousillées par un son passe-partout; un grain de sable dans le désert du métal que je vous invite à souffler nonchalamment comme moi, et qui j'en suis convaincu n'aurait pas rencontré beaucoup plus de succès en 93.

note       Publiée le samedi 9 août 2008

partagez 'De-Grunged' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "De-Grunged"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "De-Grunged".

ajoutez une note sur : "De-Grunged"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "De-Grunged".

ajoutez un commentaire sur : "De-Grunged"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "De-Grunged".

Painkiller › lundi 20 avril 2009 - 01:10  message privé !

Merde de néo-metal

Note donnée au disque :