Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFront 242 › Tyranny (For You)

Front 242 › Tyranny (For You)

cd | 10 titres

  • 1 Sacrifice
  • 2 Rythm Of Time
  • 3 Moldavia
  • 4 Trigger 2 (Anatomy Of A Shot)
  • 5 Gripped By Fear
  • 6 Tragedy (For You)
  • 7 The Untold
  • 8 Neurobashing
  • 9 Leitmotiv 136
  • 10 Soul Manager

line up

Patrick Codenys, Richard 23, Daniel B, Jean-Luc De Meyer.

chronique

Styles
electro
ebm
indus
Styles personnels
ebm

De tous les Front 242 je n’ai en ma possession que celui-ci, les autres étant depuis fort longtemps retournés à la médiathèque. Est-ce que cela veut dire que Tyranny For You est mon préféré ? Peut être, peut être pas... en fait, j’ai surtout une terrible envie vous de parler de celui-ci, qui me semble si non pas le plus important dans leur carrière, en tout cas le plus sombre, le plus trouble. Après avoir été le représentant le plus reconnu et cité du genre EBM avec Nitzer Ebb, fait dansé les foules avec le mythique « Headhunter », et lâché des rafales de rythmes carrés dans le monde entier à travers leurs prestations scéniques impressionnantes, les Front 242 ont injecté une bonne dose de nuance dans leur EBM pure et dure, au moment même ou d’autres formations dangereuses commençaient à leur voler la vedette en réinterprétant la recette (qui a dit Skinny Puppy ?). Sur Tyranny (For You), le groupe marque une évolution facilement perceptible au niveau des textures : plus complexes que par le passé, plus denses, les nappes de sonorités indus et electro ne fixent plus simplement le but de faire danser, mais aussi celui de plonger l’auditeur dans un trip angoissant. Cette ambiance froide et menaçante est palpable sur des pièces comme « Neurobashing » ou « Moldavia » (qui du reste sont quasiment identiques), dans lesquelles on se retrouve au milieu du rythme et de voix distantes qui semblent nous ordonner de remuer les fesses sous peine de se voir exécuté d’une balle dans la nuque. Le côté martial cher au groupe n’a donc pas complètement viré sa cuti, et les beats façon pistolet d’abattage sont encore là... mais cet album est sans conteste plus ambigu que les précédents, plus nuancé peut être, plus inquiétant surtout. Et les textures sont beaucoup plus riches qu'elle n'en n'ont l'air aux premières écoutes, cachant foultitude d'effets, de sons obscurs. L’EBM proposée ici est introspective et quelque chose de malade se loge en dedans, la puissance directe et les déflagrations de beats salvateurs d’autrefois laissant place à une succession d’ambiances industrielles plus tellement dansantes mais contrastées et pour tout dire assez noires, le genre d’electronic body music qui vous met davantage dans une ambiance Half-Life et chasse à l’homme plutôt que dans un trip purement dancefloor… suspense maintenu tout du long, séquences linéaires, voix insidieuses, sonorités glaciales en sous-couche, et une poignée de titres extrêmement proches les uns des autres, formant un tout cohérent et indivisible : la mélodie obsédante de « Tragedy For You » ou le trip létal de « Sacrifice », le minimalisme glaçant d’un « Gripped By Fear » ou la nausée intérieure proposée par un « Rythm Of Time », difficile de choisir. Les ambiances offertes ici flirtent donc avec l’angoisse, la terreur larvée, sans jamais s’y plonger réellement… Tyranny (For You) est un album borderline, marqué par une atmosphère entre-deux : dancefloor déserté ou baraquement militaire isolé dans la toundra, aux prises avec une armée inconnue venu du grand froid. Un seul terme sera à retenir ici : calcification.

note       Publiée le mercredi 28 novembre 2007

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Tyranny (For You)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tyranny (For You)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tyranny (For You)".

ajoutez une note sur : "Tyranny (For You)"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tyranny (For You)".

ajoutez un commentaire sur : "Tyranny (For You)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tyranny (For You)".

mangetout › mercredi 25 janvier 2017 - 23:32  message privé !

A sa sortie ce disque pouvait passer comme une véritable ode au son, à son usinage, à son architecture, notamment rythmique, et l'impact quasi physique qu'il peut produire sur l'auditeur, tout ça dans une contexte "rock" (au sens élargi, loin de la musique dite "concrète").

Solvant › mardi 27 octobre 2009 - 21:36  message privé !

Tiens.. ils sont demain à la Loco. J'irai voir ce que ça peut donner en 2009, si entre temps j'ai pas des mots-croisés à terminer.

Note donnée au disque :       
mangetout › vendredi 23 janvier 2009 - 02:24  message privé !

C'est ce que je disais Raven, mais "Body to body" ne figure pas sur l'original de "No comment" (il y a 6 morceaux, trois par face), sur la réédition CD, après "S Fr Nomenklatura part I et II" tu as en bonus "Body to body" (Electronic Body Music version), deux lives et une démo. Tu peux trouver l'original de "Body to body", version sortie à l'époque, en 1981, en face B du premier 45 t "Principles", sur la réédition de "Geography". Personnellement j'ai le mini CD (8 cm), acheté vers 1988, "Two in one" qui regroupe les deux premiers 45 t du groupe, le disque en question : http://www.discogs.com/viewimages?release=74804 . On y est arrivé, ouf ! Ceci dit les trois premiers 242 et surtout "Geography" sont mes préférés et de loin.

Raven › vendredi 23 janvier 2009 - 00:59  message privé !
avatar

Bah j'ai No Comment (la version cd de 1992) et Body to body est en pleine tracklist. La version cd de No comment est supérieure au vinyl rien que pour ça si aucun autre titre ne figure dessus à la base (et je dis ça bien que Lovely Day soit un de mes titres de F242 préférés - Jean-Luc De Meyer est un bon chanteur goth quand il se force) et je parlerai ptetre de No Comment quand même. Et Wotzy: cool ça, ça éviteras des chros inutiles;

Note donnée au disque :       
mangetout › jeudi 22 janvier 2009 - 11:47  message privé !

"Body to body" n'est pas sur "No comment", une nouvelle version de ce morceau sortie sur la mythique compilation "Electronic boby music" a été rajoutée sur la réédition CD mais ne figurait pas sur le vinyle original. Le morceau d'origine était sorti si je me souviens bien sur leur premier maxi "Two in one" aux cotés des titres "Ethics", "Principles" et "U-men", maxi qui doit dater de 1981/82 (on le trouve maintenant sur la réédition CD de "Geography").