Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKlub des loosers › Vive la vie

Klub des loosers › Vive la vie

cd • 18 titres • 58:30 min

  • 1Premier contact
  • 2Le manège des vanités
  • 3Dead hip-hop
  • 4Avec les larmes
  • 5Autour d'un café
  • 6Ne plus y croire
  • 7Toute la vérité
  • 8Poussières d'enfants
  • 9Le rendez-vous manqué
  • 10De l'amour à la haine
  • 11Sous le signe du V
  • 12Un peu seul
  • 13Baise les gens
  • 14Peut-être un verre ?
  • 15Pas stable
  • 16Depuis que j'étais enfant
  • 17Perspectives
  • 18Il faut qu'on parle

enregistrement

Enregistré par James Delleck au studio Exibiologie en 2003-2004.

line up

Detect (scratches), Fuzati (MC, production)

Musiciens additionnels : Orgasmic (production, scratches 8, 13), Jean-Benoît Dunckel (production, choeurs 11), Para One (production 13), Jonathan Lambert (voix 13)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
rap marginal

Enfin ! Après un long moment d'attente, Record Makers décide de sortir le premier album du Klub des Loosers, "Vive la vie". Le label versaillais a-t-il lui aussi peur du suicide (commercial) ? Car Fuzati, avec son sens de l'auto-dérision, donne l'impression de se foutre du succès ("l'Hymne"). A travers des conversations téléphoniques où le rappeur masqué ici étudiant tente de séduire une Anne-Charlotte peu respectueuse car trop bien élevée pour vraiment dire non, et au fil de longs monologues à la haine imagée, le Klub dresse un tableau fissuré du genre humain. Même si la qualité des morceaux peut s'avérer inégale, la volonté personnelle de Fuzati parvient à maintenir l'attention de l'auditeur durant près d'une heure de mix mélangeant Abstract, Prog ou Psyché, appuyant des textes habillement travaillés. "Toute la vérité", "De l'amour à la haine" et "Perspectives" font mouche tandis que "Baise les gens" ou "Sous le signe du V" reviennent sur des EP's peu reconnus. Abouti et intelligemment construit, "Vive la vie" apparaît comme une réflexion sur les rapports tendus de l'Homme face à la société. Moins violent que "Taxi Driver " mais plus profond que les enfoncements naïfs de portes ouvertes de la scène alternative française actuelle, le premier album du Klub des Loosers confirme tout le talent d'un rappeur que trop de gens souhaiteraient un mutisme immédiat. Fuzati commencerait-il à vraiment faire peur ? C'est tout ce qu'on peut souhaiter à ce mc marginal qui mérite tout de même le soutien d'un public potentiellement apte à l'auto-pendaison.

note       Publiée le jeudi 2 décembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vive la vie".

notes

Note moyenne        35 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vive la vie".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vive la vie".

Damodafoca › mardi 3 mai 2016 - 16:48  message privé !

SI tu me garanties que c'est mieux que la vidéo de musac que j'ai mis en lien, je te crois ! Et oui, un jour j'aimerais bien voir ça. Après je trouve que Fuzati avec un sampler c'est un bon producteur avec des tas de bonnes idées. C'est déjà ça !

dariev stands › mardi 3 mai 2016 - 12:59  message privé !
avatar

Bon, on aimes les mêmes hein. Mais je crois que c'est pas forcément simple de rendre une formation "hip-hop" live en enregistrement. Les Roots et Beastie l'ont bien fait, mais Death Grips sur disque par exemple, bof bof... Donc j'ai vraiment envie de te dire : va voir KLub des Loosers en live. (quant à Rapper's Delight, c'est une boucle rejouée pendant 15 minutes... J'adore le sampling, mais le hip-hop joué en live, c'est classe quand même. Mais effectivement, pour être exhaustif, l'oeuf de la poule, c'est les fêtes en plein air du Bronx avec les DJ's et les breaks de funk passés en boucle... Cela dit je parlais de la notion de concerts, finalement un peu étrangère au hip-hop à l'origine.)

Damodafoca › lundi 2 mai 2016 - 21:48  message privé !

Oui/non. En fait j'en sais rien , je me suis jamais posé la question de qui était venu avant, l'oeuf la poule, le dj le posse. Oui, Sugarhill c'est un groupe, ça je sais en effet - quoique rapper's delight est basé sur une boucle, non ? - même si je préfère ce qu'ils ont fait après (Leblanc). Après je me fais mal comprendre : je ne dis pas que je suis CONTRE les groupes avec instru en hip hop, je suis fan hardcore des Beastie qui ont réalisé des merveilles dans cette config, j'aime beaucoup les Roots, j'ai parlé de MC900 qui défonçait tout, et je trouve que Deltron live ça fonctionne hyper bien, par exemple - sans parler de Death Grips, on va encore venir m'insulter comme pour Yeezu- pour aller vite et donner quelques exemples... Je dis juste que là, au vue de la vidéo, ça fonctionne pas pour moi. Pas du tout même. Et visiblement tu dis que cette video aussi n'est pas dingue.

dariev stands › lundi 2 mai 2016 - 16:26  message privé !
avatar

Je ne vais pas défendre Fuzati qui m'a souvent consterné en interview (un mec sûrement très intelligent mais complètement imbu et péteux) et certes, c'est un peu gentillet comme accompagnement, un peu jazz-plastoc. mais en concert, ça rend vraiment bien, nerveux,classe, mieux que sur cette vidéo, ça je peux le dire. Mais cher Damo, je ne vais pas t'apprendre que le hip-hop en concert a commencé avec des musiciens live ? (je parle de Sugarhill, pas des fêtes dans le Bronx, qui n'étaient pas vu comme des concerts)... Donc le coup du procès, euh... Fuzati te ferait un cours d'histoire avec son ton méprisant s'il était là (et ça serait le début le bagarre, chouette).

Klarinetthor › dimanche 24 avril 2016 - 17:49  message privé !

Ca change du missionnaire fuzatien

Note donnée au disque :