Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLac Placide › Freedom from their hands

Lac Placide › Freedom from their hands

3 titres - 25:34 min

  • 1/ Healing (9:35)
  • 2/ Haïtise (7:52)
  • 3/ Freedom from their hands (8:07)

enregistrement

janvier 2005

line up

Sénéchal Morin (guitares), Rodeur Renaud (chant), Sa Majesté Roy (chant), Bourgmestre Ville (claviers, choeurs), Archiviste Demurger (basse), Rebouteux (batterie)

remarques

chronique

Un détour par le lac se fait toujours avec la peur au ventre. On ne sait jamais quelle créature s'y cache, ni sous quelle forme elle apparaîtra dans le but de nous surprendre. Le premier album de Lac Placide, "Away", avait avant tout pour mérite de révéler une jeune formation française qui, de toute évidence, jetait toutes ses forces dans la bataille pour donner vie à une musique à laquelle ils croient et dont les influences sont bien plus vastes qu'on pourrait se l'imaginer. Même si d'évidents signes s'y manifestaient tout le long du parcours, Lac Placide semblait pour ma part avoir encore du mal à bien affirmer sa personnalité (faut dire aussi qu'elle est multiple, ce qui ne facilite pas les choses) et se traduisait aussi par un choix de titres peut-être pas des plus appropriés, écrits à des périodes différentes, ne rendant pas justice à un groupe de toute évidence en pleine évolution. Au delà du concept, Lac Placide se devait de réfléchir à comment mettre en perspective ses histoires pour créer un liant, une unité de ton, qui en ferait un bloc compact et indiscutable. C'est d'autant plus crucial quand on a la prétention honorable de placer la barre si haut. Pour l'instant, faute d'un album en attente d'être réalisé et produit, il serait encore beaucoup trop tôt pour affirmer dès aujourd'hui que Lac Placide se retrouve désormais à l'abri de cet écueil. Toutefois, impatient de démontrer que les choses bougent - et en bien - du côté du Lac, l'Archiviste nous rappele à ses bons souvenirs en nous faisant parvenir leur nouvel EP, "Freedom from Their Hands", sur lequel je vais de ce pas appliquer les analyses dont je vous ai parlé plus avant. Ce EP ne contient que trois titres, et malgré cela, mes esgourdes n'ont aucune peine à apprécier la progression notable. Lac Placide ne durcit pas le ton mais, au contraire, affine, raffine son propos. Cela se traduit par des tas de petites subtilités placées à gauche et à droite, dans des effets discrets qui font tout le charme de ce genre de productions ; un jeu à l'unisson entre clavier et batterie en guise de transition, des fioritures précieuses pour rajouter de la densité à certains passages (façon Gentle Giant sur "Häitise"), et j'en passe... Trois titres, certes, mais trois titres longs, et là où certains tourneraient en rond pendant des heures pour ne rien dire, Lac Placide alterne des thématiques toujours riches et mélodiquement porteuses où le groupe se laisse emporter par des rythmiques purement métal pour retomber juste après sur des nappes de clavier qui ne sont pas sans évoquer le plus contemplatif des Marillion ("Healing"). En ce qui me concerne donc, "Freedom from Their Hands" répond à toutes les attentes et dissipe les quelques doutes que j'avais autrefois, assumant plutôt deux fois qu'une l'option d'une affiche à deux chanteurs, élément troublant mais intimement lié dorénavant à leur univers à la fois féérique et tumultueux. Allez, encore trois ou quatre titres comme ça, et ils l'ont leur nouvel album. Dernière petite chose ; si ce n'est déjà fait, je vous recommande vivement un détour par leur site, tout simplement splendide...

note       Publiée le samedi 2 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Freedom from their hands".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Freedom from their hands".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Freedom from their hands".

jesuistoutdur › jeudi 6 octobre 2005 - 00:08  message privé !
Mouais, si on enlève les 2 r et le e de progressif en remplaçant ensuite le g par un u on obtient ce qui définit le mieux lac placide ...
Note donnée au disque :       
fracture › mardi 28 juin 2005 - 10:34  message privé !
Je trouve qu'il y a eu progrès dans les voix depuis Away. Production? Mixage? Qualités vocales? Un peu des trois sans doute...
Nicko › lundi 27 juin 2005 - 20:54  message privé !
avatar
un peu comme Chris donc, mais là, musicalement, ça rattrape fortement !
Note donnée au disque :       
Chris › lundi 27 juin 2005 - 20:52  message privé !
avatar
Pour ma part, j'ai du mal à accrocher. Le chant me rebute vraiment, non pas par sa dualité, mais plutôt par ses intonations, enfin je sais pas trop comment l'expliquer mais j'ai vraiment du mal sur la partie vocale.
Note donnée au disque :       
Nicko › vendredi 24 juin 2005 - 22:29  message privé !
avatar
ah !! Et bien dites-moi, je ne m'attendais pas à cela ! Non, je ne suis pas devenu un fan inconditionnel de la musique de Lac Placide. Cependant, et là, elle est vraiment importante, j'ai été très agréablement surpris ! J'avais zappé leur premier album alors que j'ai leur démo (qui ne m'avait pas plu), mais là, quel changement. On sent une grande maturité et même si certaines choses ont du mal à passer comme le chant masculin (certes bon, mais j'ai du mal avec ce style de chant), il n'en reste pas moins un MCD riche. D'ailleurs, niveau chant, la dualité avec le chant féminin est très intéressante et on obtient quelques passages vraiment originaux et sympas. Les structures sont complexes, mais le tut reste très abordable, les guitares empruntent à Iron Maiden alors que le reste est plus "soft" dirons-nous. Ce qui ressort de ce CD, c'est une réelle personnalité et ça, c'est ce qui est le + appréciable pour le futur. J'ai trouvé aussi par moment que ça se rapprochait d'Ellipsis, c'est p'tet un rapprochement purement personnel, mais c'est l'impression que j'ai à l'écoute de ce CD. Une bonne surprise, de la qualité ! J'attends la suite de pied ferme !
Note donnée au disque :