Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFields Of The Nephilim › Dawnrazor

Fields Of The Nephilim › Dawnrazor

cd | 13 titres

  • 1 Intro (the harmonica man)
  • 2 Slowkill
  • 3 Laura II
  • 4 Preacher man
  • 5 Volcane (Mr Jealousy has returned)
  • 6 Vet for the insane
  • 7 Secrets
  • 8 Dust
  • 9 Reanimator
  • 10 Power
  • 11 The tower
  • 12 Dawnrazor
  • 13 The sequel

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

The Lodge, Suffolk, Angleterre, février 1987

line up

Carl Mc Coy (chant), Tony Pettitt (basse), Peter Yates (guitare), Paul Wright (guitare), Nod Wright (batterie)

chronique

Avant d'écrire cette chronique, je me demandais s'il me serait possible de ressentir l'émotion qui m'a submergé voici 17 ans lorsque j'ai posé cette galette pour la première fois sur ma platine...Je n'avais pas écouté 'Dawn razor' depuis belle lurette, le moment semblait donc adéquat. La réponse est oui, même si bien entendu, elle est décuplée pour qui découvrirait Fields of the Nephilim au travers de cet album. Montez le son...Un bruit de train à vapeur qui s'arrête...et là...bon sang ! Mais c'est le génialissime thème de l'homme à l'harmonica crée par Ennio Morricone pour le non moins génial 'Il était une fois dans l'Ouest' ! Hé oui, sauf que cette fois, l'harmonica est soutenu par des guitares sombres et qu'en guise de Charles Bronson face aux trois pistoleros, nous avons un allumé au look de prêcheur western flanqué de quatre acolytes portant chapeaux, pantalons de cuir poussiéreux et longs manteaux. D'un seul coup, les Fields of the Nephilim apportent un nouvel élément dans l'iconographie gothique...loin des cathédrales ou du spleen urbain, leur univers mêle au-delà, version chamanique, imagerie western glauque et références bibliques. Musicalement, le groupe s'inscrit dans une ligne entre Sisters of mercy et Red Lorry Yellow Lorry, avec guitares flamboyantes et vocaux caverneux. Si à priori, le son manque un brin de distance avec celui des parrains, l'avenir nous prouvera largement que nos cinq cowboys gothiques n'avaient rien de second couteaux et leur style s'imposera comme un classique, lui-même copié par la suite. Mélodiquement parlant par contre, le combo n'a rien à envier à qui que ce soit...Dès le superbe 'Slow kill', la locomotive s'emballe pour ne plus s'arrêter...'Laura II', 'Preacher man', 'Volcane'...pratiquement que des hits ! La particularité des Fields est de parvenir à conjuguer des structures assez complexes (nous sommes loin des trois accords post punk) et une certaine efficacité musicale directe qu'ils perdront, hélas (de mon point de vue), après 'The Nefilim'. 'Dawnrazor'simpose donc comme un classique, non du western spaghetti mais bien du rock gothique. A vos pistolets !

note       Publiée le mercredi 5 mai 2004

partagez 'Dawnrazor' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dawnrazor"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dawnrazor".

ajoutez une note sur : "Dawnrazor"

Note moyenne :        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dawnrazor".

ajoutez un commentaire sur : "Dawnrazor"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dawnrazor".

allobroge › lundi 26 mai 2014 - 09:47  message privé !

Inoxydable, dans le top 3 des meilleurs albums goth avec le 1er Sisters et le 1er Mission. La classe intergalactique!

Note donnée au disque :       
empreznor › jeudi 18 juin 2009 - 23:53  message privé !

J'ai decouvert apres les Sisters, mais c'est sur qu'a posteriori l'influence est flagrante. Mais pas grave vu qu'l y a ce coté post punk en plus. Pas exemp de longeurs dans la deuxieme partie, sinon c'est parfait.

Note donnée au disque :       
Aiwass › lundi 16 juillet 2007 - 22:10  message privé !
PREACHER MAN !!!
Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 20:19  message privé !
Un très bon album, influencé par les Sisters of Mercy.
Note donnée au disque :       
cimetiere › vendredi 12 janvier 2007 - 07:26  message privé !
extra. rien a ajouter
Note donnée au disque :