Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFields Of The Nephilim › Earth Inferno

Fields Of The Nephilim › Earth Inferno

cd | 9 titres | 77:29 min

  • 1 Intro (Dead But Dreaming: for Her Light/At the Gates of Silent ...)
  • 2 Moonchild
  • 3 Submission
  • 4 Preacher Man
  • 5 Love Under Will
  • 6 Sumerland
  • 7 Last Exit for the Lost
  • 8 Psychonaut
  • 9 Dawnrazor

enregistrement

1990.

line up

Carl McCoy (chant), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), Don Wright (batterie), Peter Yates (guitare), Jon Earin (claviers)

remarques

Issu de trois live différents. Titre inspiré ouvrage occulte de 1905 signé par le magicien londonien Austin Osman Spare.

chronique

C’est avec ce disque que j’ai été initié aux Fields Of The Nephilim… juste avant Dawnrazor. Ce qui m’avait soufflé avec ce live, c’était son ambiance incroyable, mystique. Il n’était pas rare que je me le passe en boucle en pleine nuit, allongé sur le plumard face au plafond, et c’était parti pour des heures de trip occulte… Grâce soit rendue à la personne qui a mis ce disque entre mes mains ! Earth Inferno est le testament de la première formation des Nephilim. Cet album ambitieux regroupe des enregistrements issus de trois différents live, combinés de façon astucieuse afin de sonner comme un seul et même concert. Le son, absolument énorme, ample et profond, enveloppe le spectateur comme un grand drap noir. On a par moments la sensation que le concert a été capturé dans un ravin ou une grotte, tellement les échos et les effets de reverb dans la voix de McCoy sont accentués, nous plongeant dans un monde envoûtant, où les seuls repères rassurants restent les voix de spectateurs. L’aura ténébreuse des Nephilim ne perd jamais une once de puissance tout au long du disque, de l’introduction épique à la fin, version hallucinante de "Dawnrazor". Ce qu’il faut savoir sur ce live n’est pas sorcier : toutes les versions des titres présents ici surpassent en tous points celles des albums, qui, une fois réécoutés, paraissent presque fades. Les morceaux sont joués en « rallonge », avec une approche foncièrement progressive dans ses structures toutes en accélérations et décélérations, alambiquées et complexes, télescopées pour prolonger le trip obscur jusqu’au confins de la nuit, avec pléthore de solos électriques qui partent dans tous les sens, virant psychédélique pour notre plus grand bonheur. Les guitares et la basse investissent le lieu, égrenant leurs mélodies envoûtantes, plantant un décor surréaliste, entre western post-apocalyptique et messe noire. Les claviers sont tapis dans le smog, tandis que la voix caverneuse et incantatoire de McCoy envahit l’atmosphère, s’étalant le long des murs, s’insinuant dans les corps, imprégnant les esprits. Le chanteur semble encore plus possédé que sur les enregistrements studio, donnant à ce concert des allures de longue procession démoniaque, dont les effets de reverb outranciers accentuent l’impact. Les versions des classiques "Preacher Man", le terrible "Psychonaut", "Sumerland" et "Love Under Will" donnent des frissons dans l’échine, nous faisant traverser des mondes d'un onirisme noir... "Last Exit For The Lost" culmine à dix minutes, "Submission" se tortille et agonise, retombe, se relève, tout en pics et creux, magnifique… et que dire de "Moonchild", viscéralement interprété par un McCoy qui vocifère comme un damné… Autant de moments de puissance et de beauté noire contre lesquels on n’oppose aucune résistance. Toute la puissance ténébreuse et occulte d’un concert des Nephilim est parfaitement retranscrite sur ce Earth Inferno, sans conteste l’un des albums live les plus intenses que je connaisse, toutes catégories confondues. Plusieurs fragments de vie de cette créature incroyable qu’étaient les Nephilim, immortalisés en un seul et même enregistrement, véritable trip nocturne dans lequel on se replonge encore et encore sans jamais s’en lasser. LOWER ME DOWN DOWN DOWN DOWN DOWN DOWN !!!

note       Publiée le samedi 15 décembre 2007

partagez 'Earth Inferno' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Earth Inferno"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Earth Inferno".

ajoutez une note sur : "Earth Inferno"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Earth Inferno".

ajoutez un commentaire sur : "Earth Inferno"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Earth Inferno".

Dane › dimanche 20 mars 2016 - 18:40  message privé !

Pas besoin de nouvel album...

Note donnée au disque :       
Raven › mercredi 24 juin 2015 - 07:02  message privé !
avatar

Tu as raison Kagoul, je ne sais pas pourquoi je lui avais mis une note aussi objective. Six sur six.

Note donnée au disque :       
Kagoul › samedi 11 avril 2015 - 19:10  message privé !

Sublime ce live ! Un des meilleurs jamais enregistré. Après une telle chronique, et tes trips occulte, on se demande un peu pourquoi 5 boules seulement hein Raven ^^ 6 boules pour ma part. Fields of Nephilim, le seul groupe que j'aime mais que j'ai jamais vu en Live ! je serais bien partant pour aller les voir à l'Eurorock 2015 en belgique. je partirai de belfort. Y'a des amateurs pour un co voit ?

novy_9 › mercredi 13 novembre 2013 - 12:17  message privé !

eh non effectivement :) je me souviens que la premiére partie était The Opposition dont je n'avais m^me pas écouté le set ! alors que désormais je suis fan ! un comble !

NevrOp4th › mercredi 13 novembre 2013 - 12:10  message privé !

Et beh , çà te rajeunis pas ;)

Note donnée au disque :