Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFields Of The Nephilim › From Gehenna to here

Fields Of The Nephilim › From Gehenna to here

cd • 9 titres

  • 1Trees come down
  • 2Back to Gehenna
  • 3Darkcell
  • 4Laura
  • 5Power
  • 6Laura II
  • 7Secrets
  • 8The tower
  • 9Returning to Gehenna

enregistrement

Morceaux 1 à 4, Triple X Studio, 1985 // Morceaux 5 à 9, Alaska Studios, mars 1986.

line up

Carl Mc Coy (chant), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), Nod Wright (batterie), Peter Yates (guitare sur les morceaux 5 à 9), Gary Wisker (saxophone sur les morceaux 1 à 4)

remarques

Ce cd inclut les minis 'Burning the fields' sorti en 1985 et 'Returning to Gehenna' sorti en 1986

chronique

Les années passaient, les rumeurs de reformation des Fields of the Nephilim et d'un nouvel album s'intensifiaient, sans cesse contredites, repoussées, etc. Pour faire patienter les fans et montrer que, oui, le groupe voulait bien ne pas mourir définitivement, ce dernier nous fait le coup des fonds de grenier en ressortant des vieilles bandes et les premiers enregistrements. La sempiternelle question s'impose donc...intérêt ou arnaque ? Hé bien, si il est certain que le cd se destine principalement aux fans, il n'en possède pas moins certaines qualités, à commencer par éclairer d'une lueur nouvelle 'Dawnrazor' et ses petits. 'From Gehenna to here' nous présente un Fields of the Nephilim encore très inspiré Sisters of Mercy avec quelques réminiscences de post punk qui se manifestent sous forme de lignes de saxo (!). Si la production est bonne, les structures n'ont pas encore toute la complexité qui deviendra la marque de fabrique du groupe, ce qui d'ailleurs ne dérange nullement l'écoute (pour ma part, j'ai toujours préféré l'aspect direct des 'Nefs'). On y voit aussi le chant de Mc Coy commencer à évoluer, se détachant progressivement du timbre Eldritch sans s'en affranchir encore pour autant, ce qui donne aux morceaux une touche volontiers un brin désespérée. Une chose est certaine, dès le début le groupe a su écrire de foutues bonnes chansons, il suffit d'écouter 'Trees come down', 'Darkcell' ou les premières versions de 'Laura' et 'The tower' pour s'en convaincre. 'From Gehena to here' a donc un petit côté réchauffé mais vu la qualité moyenne du 'Fallen' qui suivra, on prend d'autant plus de plaisir à se plonger dans ces excellentes vieilles chansons.

note       Publiée le mercredi 5 mai 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "From Gehenna to here".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From Gehenna to here".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From Gehenna to here".