Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKAlain Kan › Parfum de nuit

Alain Kan › Parfum de nuit

  • 1986 - Azk, AZK.1 (1 lp (vinyle))

lp | 9 titres

  • 1 Metallic dead
  • 2 BB for Brigitte
  • 3 Parfum de nuit
  • 4 Parce que!
  • 5 Rézo Perroquet vert
  • 6 It's for tonight
  • 7 Zowie the Foll
  • 8 Bloody little girl
  • 9 Schwarz market

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Chateau d’Hérouville, France

line up

Alain Z Kan (chant)

Musiciens additionnels : Bab's (basse), Laurent Sinclair (synthé, piano), Wham-Dam (guitare, basse), Plume (batterie, percussions), Jacky Novikoff (guitare), Toxedo (guitare), Fabrice Van Brabandt (orgue), Pier Alessandri (programmation des percussions)

remarques

Cet album est le second sorti sous le nom de Alain Z Kan

chronique

Parfum de nuit, c’est un peu comme les fleurs du mal, une dualité entre beauté et maléfice, l’alchimie entre le verbe et l’enfer…Trois albums et un magnifique trio perdant commercialement pour Alain Z Kan, éternel incompris avant-gardiste d’une France trop frigide, trop rigide. Plus on le rejette, plus il en rajoute; en cette année 1986, il ne fait déjà plus partie de cette société dans laquelle il se sent trop à l’étroit. Il est trop tard de toute manière, David Bowie et le punk lui ont montré le chemin, un chemin sans futur, un aller-simple pour le mur…Alors autant y aller vite, foncer et consommer la descente aux enfers à toute vitesse. Pour son dernier album, Alain y a mis le paquet. Plus sombre, grinçant et torturé que jamais, il rassemble des influences punk, rock, new wave, une larme de psychédélisme vitriolé, avec des textes plus acerbes que jamais. Toujours les mêmes thèmes: le monde de la nuit, l’homosexualité, la défonce, le sexe…Ce royaume dans lequel Alain noie sa petite gueule d’ange qui se change peu à peu en celle d’un démon…Le spectre de Bowie n’est jamais loin (‘Zowie the foll’, ‘It’s for tonight’) mais également celui des Stooges (‘Metallic dead’), sans oublier de plus larges inspirations comme le dub barré de ‘BB for Brigitte’, hommage aux frissons érotiques suscités par l’icône des 50’s, des touches tribales post-Adam and The Ants notamment au niveau du jeu de percussions (‘Zowie the foll’, ‘Rézo perroquet vert’ ou ‘It’s for tonight’), quelques grincements industriels (‘Parce que’). Les textes sont terribles, sans espoir (‘Dis maman, pourquoi tu m’as faite pute ?’, dans le génial mais trop court ‘Parce que’, ‘Tous les culs sont à prendre, tous les corps sont à vendre, tant pis si on fait du mal’ dans le glauque et putride ‘Schwarz market’ qui a dû défoncer la censure avec toutes ses allusions à l’enculade et l’alcoolisme). Alain vomit plus qu’il ne chante, comme s’il avait besoin de se libérer par les mots, exorciser tout en provoquant cette société pudibonde et hypocrite drapée dans les couleurs néon des 80’s et de son envie de fric…’Il faut plastiquer le monde’, le Bowie punk français aux yeux cerclés de noir a déjà signé son testament au travers des guitares grinçantes, des percussions sèches, d’une voix décadente à souhait distillant colère et humour noir au fur et à mesure que les ténèbres enveloppent l’artiste et ceux qui se sont laissés piéger par son charisme génial. Quatre ans plus tard, c’est la disparition, aussi subite que mystérieuse, la fin d’une comète incandescente aux reflets de jais…Pauvre génial et incompris Alain Kan.

note       Publiée le jeudi 16 mars 2017

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Parfum de nuit' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Parfum de nuit"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Parfum de nuit".

ajoutez une note sur : "Parfum de nuit"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Parfum de nuit".

ajoutez un commentaire sur : "Parfum de nuit"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Parfum de nuit".

Twilight › mardi 4 avril 2017 - 14:41  message privé !
avatar

Ah oui, tu as raison, je me demande même si c'est pas un lapsus de ma part...Je suis trop sensible.

Note donnée au disque :       
my_friend_goo › mardi 4 avril 2017 - 13:41  message privé !

Merci pour ces chroniques de cet artiste injustement oublié (encore un....). Il me semble que les paroles sont plutôt: "tous les corps sont à vendre".