Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrophagia › Whiteworm cathedral

Necrophagia › Whiteworm cathedral

cd • 13 titres • 52:36 min

  • 1Reborn through black mass03:55
  • 2Вий03:40
  • 3Angel Blake04:00
  • 4Warlock messiah03:19
  • 5Fear the priest04:34
  • 6Elder things03:30
  • 7Coffins04:06
  • 8Hexen nacht04:06
  • 9Rat witch05:34
  • 10March of the deathcorps(e)04:12
  • 11Silentium vel mortis02:30
  • 12The dead among us04:28
  • 13Whiteworm cathedral04:42

enregistrement

Enregistré du 10 février au 28 mars 2014 aux Orgone Studios, au Leaning Studio Of Greene et au Astral Plane Studio

line up

Mirai Kawashima (claviers), Killjoy (chant), Scrimm (guitares), Abigail Lee Nero (guitares), Damien Matthews (basse), Shawn Slusarek (batterie)

Musiciens additionnels : Hayley Leggs (chant, titre [9])

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
thrash metal
Styles personnels
horror/gore metal

Plus de 3 ans après le très bon "Deathtrip 69", Necrophagia est de retour avec un "Whiteworm cathedral" vraiment très intéressant lui aussi. Pour faire très simple, rapide et concis, quand je lis la chronique que j'ai faite à l'époque du précédent album, je me dis qu'on peut tout à fait remplacer "Deathtrip 69" par "Whiteworm cathedral" et on a la chronique de ce dernier album ! On a un album très homogène et très bien inspiré. Les fans de Killjoy devraient apprécier sans problème. Niveau line-up, la base rythmique reste inchangée, on peut juste noter l'arrivée de deux nouveaux guitaristes, Scrimm et Abigail Lee Nero, tous deux inconnus au bataillon, mais surtout ce qui est un véritable plus dans Necrophagia est le retour de Mirai Kuwashima, au tout dernier moment (il n'est d'ailleurs pas présent dans les photos du groupe), derrière les claviers. Si on doit décrire l'évolution depuis "Deathtrip 69", je dirais que l'album est dans l'ensemble moins speed et joue plus dans l'ambiance bien horrifique, qui a toujours fait la particularité de Necrophagia. Le retour de Mirai n'y est pas pour rien (c'est quand même lui le principal responsable du succès de "The divine art of torture") et faut bien l'admettre, Necrophagia continue d'être une sacrée référence dans cette frange death/thrash horrifique. Les compositions sont vraiment bonnes, je ne m'ennuie pas une seule seconde. Je ne peux que conseiller aux fans de films d'horreur de jeter une oreille à cet album (et à ce groupe) tant rarement on a aussi bien représenté en musique l'univers des films d'horreur. On a une bonne osmose entre les riffs death metal poisseux et l'atmosphère malsaine et noire qu'on peut retrouver dans les films d'horreur des années 70 et 80. Encore une fois Killjoy réussit à sortir un très bon disque. La très bonne surprise de cette fin d'année 2014.

note       Publiée le mercredi 4 mars 2015

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Whiteworm cathedral" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Whiteworm cathedral".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Whiteworm cathedral".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Whiteworm cathedral".