Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrophagia › The divine art of torture

Necrophagia › The divine art of torture

10 titres - 36:51 min

  • 1/ Blaspheme the body
  • 2/ Upon frayed lips of silence
  • 3/ Parasite Eve
  • 4/ Maim attraction
  • 5/ Rue morgue disciple
  • 6/ The sick room
  • 7/ Conjuring the unnamable
  • 8/ Flowers of flesh and blood
  • 9/ The divine art of torture
  • 10/ Ze do Caixao

enregistrement

Enregistré au Godelskap à Trondheim en septembre et octobre 2002

line up

Mirai Kawashima (claviers, bruitages), Killjoy (chant), Frediablo (guitares), Fug (guitares), Iscariah (basse), Titta (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
horrific thrash/gore metal

Mais que s'est-il passé dans la tête de Killjoy ? Le voilà qu'il vire tout le groupe ! Ses 3 compères qui l'avaient aidé à pondre le chef d'oeuvre "Holocausto de la morte" !!! Bon, qu'allait donc donner cet album avec un tout nouveau line-up international (on tient un Japonais et un Norvégien, Iscariah, ex-Immortal) ? Maintenant, le groupe est devenu sextette et, heureusement, il est resté tout aussi bon et destructeur. Le style est plus brutal qu'avant avec des guitares bien aggressives, tout en gardant une base bien thrash metal. L'atmosphère est toujours aussi horrifique avec ce chant si particulier. L'album est d'ailleurs conceptuel et basé sur la vie et l'oeuvre d'un des maitres des films d'horreur des anénes 50-60, le Brésilien José Mojica Marins. Le line-up peut changer, Killjoy est comme avant le seul maitre à bord, en tout cas en ce qui concerne l'orientation conceptuel de Necrophagia ! On savait aussi qu'il avait le chic pour écrire des morceaux inspirés et énergique, et bien, c'est toujours le cas ici ! On peut noter le très bon "Maim attraction" ou encore le final dantesque "Ze do Caixao". En regardant le line-up, on peut s'étonner à première vue de noter la présence d'un claviériste. Et pourtant... A cent lieues de mettre un peu partout de simples nappes, Mirai (c'est son nom...) est responsable de tous les bruitages présents tout au long de l'album, ajoutant encore un peu plus à l'ambiance déjà bien sombre et horrifique de ces 10 morceaux. En tout cas, une manière bien originale d'utiliser un claviériste à plein temps ! Malgré un line-up complètement remanié, Necrophagia reste bien le maitre en matière d'horreur. Voilà en tout cas un troisième album tout bonnement excellent !

note       Publiée le dimanche 18 juillet 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The divine art of torture".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The divine art of torture".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The divine art of torture".

COLDSTAR › dimanche 18 mars 2018 - 21:28  message privé !

RIP Killjoy :(

°°Black'°'mind°° › mercredi 9 novembre 2005 - 16:23  message privé !
entre Messiah , Necrobutcher , Dead , Euronymous , J'avais encore jamais remarquer que maniac chanté sur deathcrush . ben ce sopir je me coucherai moins con :)
Note donnée au disque :       
raziel › mercredi 9 novembre 2005 - 16:19  message privé !
ben l'album Deathcrush est avec Maniac au chant il me semble (1987).
raziel › mercredi 9 novembre 2005 - 16:16  message privé !
Et pour finir Mayhem s'est formé en 1983 également ( donc comme Necrophagia) mais beaucoup d'entre vous doivent le savoir.
°°Black'°'mind°° › mercredi 9 novembre 2005 - 16:16  message privé !
????? tiens sa je savais pas et pourtant j'ai épuré la discographie de Mayhem depuis lomgtemps , il ont sortit une demo ou un live???
Note donnée au disque :