Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrophagia › A legacy of horror, gore and sickness

Necrophagia › A legacy of horror, gore and sickness

19 titres - 61:02 min

  • 1/ World funeral - 2/ Lust of the naked dead - 3/ Hemorage - 4/ Ready for death - 5/ Ancient slumber - 6/ Black apparition - 7/ Blood thirst - 8/ Mental decay - 9/ Communion of death - 10/ Return to life - 11/ Witchcraft - 12/ Autopsy on the living dead - 13/ Death is fun - 14/ Communion of death - 15/ Insane for blood - 16/ Rise from the crypt - 17/ Kill - 18/ Chainsaw lust - 19/ Demonic possession

enregistrement

Les titres 1 à 11 ont été enregistrés en janvier 1986. Les titres 12 à 15 ont été enregistrés en mai 1984. Les titres 16 à 19 ont été enregistrés en novembre 1984

line up

Killjoy (chant), Larry Madison (guitares), Bill Bork (basse), Joe Blazer (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
thrash / gore / grind metal

Bah voilà, après "Death is fun", voici le deuxième volet des rééditions des démos de Necrophagia. Et ce coup-ci, ça sort sur le label de Killjoy, Baphomet Records, on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Et là, on a une première démo de 11 titres de 1986, pas de surprises, du thrash bien gore avec son necro et tout ce qui va avec, très proche des démos de "Death is fun" en légèrement mieux quand même. Pour finir, on a 2 démos de 1984, certainement les premières du groupe. Là, on sent vraiment qu'on est aux tout débuts de la formation. Ca transpire l'amateurisme et l'énergie des débuts. Par moments, dans les parties rapides, c'est proche du grind, c'est approximatif, mais déjà le groupe avait trouvé sa voix, gore, extrême. Quand on pense que ça a été enregistré en 1984, on peut vraiment dire que Necrophagia était certainement le groupe le plus brutal et bruyant de l'époque, c'est quand même sorti 3 ans avant le "Scum" de Napalm Death ! Les débuts d'un groupe ultime en quelques sortes... C'est aussi pour cela que je conseillerais plus cette compilation que "Death is fun" car elle est plus complète et authentique à mon avis. Cependant, une seule compil' (même sous format double-CD) des démos auraient peut-être été préférable ceci dit... On peut aussi ajouter un petit speech sur le livret de Maniac de Mayhem. Au final, il faut tout de même admettre que ces rééditions sont réservées aux véritables fans de la formation.

note       Publiée le dimanche 11 juillet 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A legacy of horror, gore and sickness".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A legacy of horror, gore and sickness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A legacy of horror, gore and sickness".