Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImmolation › Stepping on Angels... Before Dawn

Immolation › Stepping on Angels... Before Dawn

cd • 16 titres

  • 1Relentless Dawn
  • 2Holocaust
  • 3Rigor Mortis
  • 4Warriors of Doom
  • 5Immolation
  • 6Dawn of Possession
  • 7Internal Decadence
  • 8Burial Ground
  • 9Despondent Souls
  • 10Infectious Blood
  • 11Despondent Souls ('90)
  • 12Burial Ground (Live)
  • 13Infectious Blood (Live)
  • 14Immolation (Live)
  • 15Despondent Souls (Live)
  • 16Dawn of Possession (Live)

enregistrement

Piste 1-6 : enregistré au Sleepy Hollow / Dobbs Ferry (New-York) par Mike Pantaeleo (mars-juin 1987 ; novembre 1987 ; 5 juillet 1988). Pistes 7-10 : enregistré au Loft / Bronxville (New-York) par Ed Murphy. Piste 11 : enregistré au Sleepy Hollow / Dobbs Ferry (New-York) par Mike Pantaeleo (janvier 1990). Pistes 12-14 (live) : enregistré au Streets à New Rochelle (New-York) le 3 décembre 1988. Pistes 15 et 16 (live) : enregistré à BelleVernon (P.A.), le 17 juin 1989.

line up

Ross Dolan (basse, voix, [5-16]), Robert Vigna (guitare), Andrew Sakowicz (basse, voix, 1-4), Dave Wilkinson (batterie, 1-4), Tom Wilkinson (guitare, 5-16), Neal Boback (batterie, 5-16).

remarques

"Heaven defied, Christ denied, Evil desire, We'll burn in fire".

chronique

“Felindra, ouvrez la porte du temps!”. La tête de tigre s’ouvre, et tombe dans la cage cette compilation d’Immolation. Ouéééé! Sorti en 1995 par le défunt label madrilène Repulse Records, spécialiste des violences de son temps (Disgorge, Konkhra, Incantation, Demilich entre bien d’autres édités et réédités), ce disque va plaire au fan, va intéresser le curieux, va faire remuer le popotin du gars death metal. Tous les titres présents ici ont été enregistrés entre 1987 et 1990, dans la first wave of life of the Immolation. Les quatre premiers morceaux ne sont même pas encore d’Immolation, mais issus de démos de Rigor Mortis, un des premiers groupes de death new yorkais dont le split donnera naissance au groupe chroniqué. L’esprit de généalogie est ici omniprésent, le livret regorge de notes de l’époque, on peut lire les lettres de motiv’ des gars pour Roadrunner, Earache, etc., des chroniques des fanzines de l’époque, certaines élogieuses, d’autres moins, comme cette punchline sur Rigor Mortis, traduit en franglais pour vous : “C’est horrible, une bande de jeunes qui n’ont pas dû jouer de death depuis plus d’un an avec un chanteur vomitif. Ça ressemble à Sodom. SVP, achetez vous un chanteur (...)”. Le même mec dira d’Immolation un an plus tard : “Je suis fou qu’ils n’aient sorti que trois morceaux (...), non, ces mecs ne ressemblent pas à Morbid Angel”. Ahah ! Après les deux démos de Rigor Mortis, deux démos d’Immolation suivent (1988-89), au temps où ces mecs commencent à vraiment devenir des stars de l’UG (yo) sans label… L’histoire nous dira ensuite que ce n’est qu’en 1991 qu’ils pourront enfin sortir un album labellisé : Dawn of Possession, dont les yeux de lynx verront la similarité avec la pochette de cette compilation (qui devait à l’origine figurer sur la couverture de cet album). Le côté naïf crayolé cradingue comme un camion de forain de ce contenant est plus ou moins à l’image du contenu : death brutal, son de la cave, toujours pas une thune, riffs de la mort, ambiance nécrologique, démarquage dès Rigor Mortis du thrash de l'époque avec ces morceaux lents et catchy, parfois s'accélérant mais tout en restant bien épais, voix s’affinant avec le temps, odeur de tombe, ultra Satan, culte en marche. Sachant que cette compilation hommage sort en 1995, déjà, soit finalement peu de temps après que ce groupe soit connu hors de ses frontières nous donne une idée du respect qu'il dégage à l’époque. Enfin, nous retrouverons au bout du peloton des interprétations live de quelques-uns des morceaux déjà entendus dans les démos précédentes… bon le son casse un peu les oreilles, à part sur la prise à BelleVernon (cool ce nom de bled) même si on peut se plaindre que les gens ne pouvaient déjà pas éviter de raconter leur vie pendant les sets de brutal death. En somme, des titres pas du tout retouchés, un bel hommage, un bel objet d’archive, même si les titres en concert ajoutent pas grand chose… 4,5 jaunes, siouplait ?

note       Publiée le mardi 18 novembre 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Stepping on Angels... Before Dawn".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stepping on Angels... Before Dawn".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stepping on Angels... Before Dawn".

vargounet › jeudi 17 mai 2018 - 14:41  message privé !

euh c'est bien gentil tout ça mais vous l'avez achetée ou cette compil ? c'est devenu très cher. Ca fait un moment que je la recherche, mais bon ...

Demonaz Vikernes › mardi 3 février 2015 - 22:53  message privé !

Compil ecoutée ya un bail, j'en garde un souvenir mitigé, mais je suis pas le client idéal pour ça

Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 5 décembre 2014 - 16:59  message privé !

putain, pareil. première fois que je vois ce truc.

torquemada › mardi 18 novembre 2014 - 22:45  message privé !

Intéressant, j'avais jamais entendu parler de cet objet.