Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › SIX FEET UNDER - La Locomotive, Paris, 10.dec.2002

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Marduk, Six Feet Under, Impaled Nazarene, Immolation, Hate Eternal

SIX FEET UNDER - La Locomotive, Paris, 10.dec.2002

par Nicko › lundi 19 septembre 2005

Festival

X-Mas Festival 2002

Première partie

Marduk + Immolation + Impaled Nazarene + Hate Eternal + Kataklysm

Chronique

Pour la première fois depuis sa création, le X-Mas Festival passe par la capitale française. Pour débuter vers 22H30, le groupe canadien de black/death, Kataklysm. Vu le nombre de groupes à l'affiche, ils n'ont que 25 minutes pour convaincre ! Les Québécois réussissent à bien chauffer la salle avec une musique inspirée et bien interprété. Un bon début de soirée. Dès le deuxième groupe, on a affaire à un gros morceau, Hate Eternal. Je ne suis pas du tout fan de death metal, mais là, il faut reconnaitre que le trio (Oui, ils ne sont que trois pour faire tout ce boucan !!!) est ultra-impressionnant. Erik Rutan a une voix incroyable et le batteur, Derek Roddy est magistral ! Techniquement et "physiquement", c'est mnostrueux, du blast non-stop sans aucun faiblissement... Arrive le tour d'Impaled Nazarene. Le groupe s'en sort très bien malgré un son approximatif, mais hélas le set ne dura que 25 petites minutes à peine. Je reste sur ma faim surtout que le public était vraiment très réceptif à leur musique. A noter qu'une demoiselle monta sur scène pour montrer ses seins à Mika Luttinen et lui rouler une pelle !!! Les américains d'Immolation enchainent et encore une fois, c'est une réussite. Leur musique est beaucoup plus variée que celle d'Hate Eternal tout en restant brutale et prenante. On peut aussi noter la performance du guitariste soliste particulièrement bon ce soir. Avant-dernier groupe de la soirée, Marduk vient nous présenter son nouveau batteur ainsi que quelques titres de leur prochain album. Premier constat, le jeune batteur (22 ans) tape très vite et bien malgré un début laborieux. Deuxième constat, l'album à sortir fin février, "World funeral", s'annonce très varié et plus complexe que les précédents. On peut aussi ajouter que le quatuor interpréta quelques morceaux jamais joués jusqu'à présent, comme "Glorification of the black God" ou "Nightwing" ainsi qu'un "Baptism by fire" final absolument époustoufflant de brutalité. Pour le reste, la routine habituelle !

Enfin, pour terminer le festival, la déception de la soirée, Six Feet Under ! Ca a été chiant, monotone et long (par rapport aux autres groupes, plus d'une heure...), avec, pour couronner le tout, une reprise d'AC/DC, "T.N.T." risible au possible... Cependant, sur l'ensemble, le festival aura été d'un bon niveau général avec de très bons groupes (sauf le dernier !).

Mots clés : Six Feet Under, death metal, concert, Etats-Unis, Paris et Nicko

Dernière mise à jour du document : lundi 19 septembre 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre