Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKDavid Krakauer › Klezmer, NY

David Krakauer › Klezmer, NY

  • 1998 - Tzadik, TZ7127 (1 cd)

11 titres - 38:09 min

  • 1/ Alt [Dot] Klezmer [From Healthy Baby Girl] (3:48)
  • 2/ The Meeting (3:21)
  • 3/ Bechet in the Roumanian Wine Cellar (6:27)
  • 4/ Okey-Doke (1:40)
  • 5/ Klezmer a la Bechet (4:37)
  • 6/ The Haunted French Opera House (3:23)
  • 7/ Congo Square Doina (3:08)
  • 8/ Okay A.K.! [For "Pop" Abraham Krakauer] (3:24)
  • 9/ Tzibeles Bulgar (1:27)
  • 10/ B-Flat Major Bulgar (1:33)
  • 11/ The Streets of Klezmer, NY [Der Gasn Nign] (5:17)

enregistrement

Sorcerer Sound, New York City, USA, 23-26 septembre 1997 et 5-13 février 1998

line up

Oren Bloedow (basse), David Krakauer (clarinette, clarinette basse), Ben Neill (samples), Kevin Norton (batterie, percussions), Adam Rogers (guitare), Ted Richardson (accordéon)

chronique

Styles
jazz
world music
folk
Styles personnels
klezmer

C'est "Klezmer, NY" que j'aurais du acheter... Seulement, voilà ; à l'époque, il n'était pas encore sorti, et tout porte à croire que ce que je vis au mini festival ce soir-là n'en était seulement qu'au stade d'ébauche, une sorte de préparation au disque à venir. La formule précédente du trio disparaît donc, ainsi que son personnel, pour laisser place à une formation en quintette, comme lors du concert, où l'on retrouve Adam Rogers (figurant sur "Klezmer Madness !") à la guitare et un certain Oren Bloedown, guitariste de son état au sein d'Elysian Fields, cette fois à la basse, mais c'est un détail. Toute la différence entre les deux disques se fait ressentir dès les premières secondes du second titre qui instaure des climats, des ambiances, abordées timidement autrefois, et qui apportent ici à la musique klezmer une autre dimension. Elle n'est toutefois pas pervertie de manière confuse comme s'amusent à le faire les membres de Natfule's Dream. C'est juste un regard un peu plus moderne, à coup d'influences bien dosées toujours bien présentes entre jazz, blues, et même une touche funk étonnante (souvenez-vous de "Funky Dave" sur son disque précédent), qui permet toutefois de l'apprécier à sa juste valeur, comme le reflet fidèle de l'existence des hommes où peine et joie ont du mal à se départager. Il y a quelque chose de l'ordre de la sagesse dans ces musiques traditionnelles car chaque envolée festive laisse toujours l'impression d'avoir été motivée par l'énergie du désespoir, alors qu'à l'inverse, on peut aussi très clairement percevoir qu'à travers ces longues complaintes déchirées, il y a toujours un sourire, synonyme, lui, d'espoir. Depuis, David Krakauer a trouvé refuge sur le label jazz français Label Bleu et y a publié trois albums, dont un en concert, qui, eux, font clairement de la modernisation de cette musique leur credo, allant même jusqu'à intégrer un dj ! Cela vaut peut-être la peine d'aller pousser la curiosité jusque là.

note       Publiée le vendredi 24 septembre 2004

partagez 'Klezmer, NY' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Klezmer, NY"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Klezmer, NY".

ajoutez une note sur : "Klezmer, NY"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Klezmer, NY".

ajoutez un commentaire sur : "Klezmer, NY"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Klezmer, NY".

Richter › samedi 29 octobre 2011 - 08:55  message privé !

Vu mercredi soir à Montpellier (salle Le Jam), c'était moins cher (22 euros) et franchement c'était bien excellent (cette salle permet une réelle proximité avec les musiciens et même si c'était assis, il y avait une bonne ambiance).

absinthe_frelatée › samedi 27 novembre 2010 - 19:17  message privé !

David Krakauer jouera du John Zorn lundi 13 décembre au New Morning. Pour ceux que ça intéresse dépêchez-vous, il reste plus beaucoup de place (c'est 33€).

boumbastik › mercredi 3 mars 2010 - 19:49  message privé !

En effet, 12 Tribes est un chouille en dessous. Et New Hot One m'a carrément laissé indifférent. Krakauer tourne un peu en rond ? Peut-être, mais ça doit pas être évident d'innover quand on s'appuie aussi fortement sur une musique traditionnelle, donc de fait un peu figée dans le temps.

GinSoakedBoy › mercredi 3 mars 2010 - 18:51  message privé !

Oui, celui là est excellent, 12 tribes est en dessous mais reste suffisamment étonnant. Le problème avec Krakauer, c'est que une fois passé la phase de découverte, sa musique tourne un peu en rond, surtout depuis a new hot one et puis le DJ (socalled) n'apporte pas grand chose selon moi.

Note donnée au disque :       
boumbastik › mercredi 3 mars 2010 - 18:31  message privé !

excellents, Krakauer et les zicos qui l'accompagnent, ça pulse, ça couine, ça spirale vers le haut et vers le bas, ça fout la banane jusqu'aux oreilles ! Un autre album pas mal : 12 Tribes