Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCannibal Corpse › Tomb of the mutilated

Cannibal Corpse › Tomb of the mutilated

9 titres - 35:05 min

  • 1/ Hammer smashed face
  • 2/ I cum blood
  • 3/ Addicted to vaginal skin
  • 4/ Split mide open
  • 5/ Necropedophile
  • 6/ The cryptic stench
  • 7/ Entrails ripped from a virgin's cunt
  • 8/ Post mortal ejaculation
  • 9/ Beyond the cemetery

enregistrement

Morrisound studios, Tampa, Floride, juin 1992.

line up

Chris Barnes (Chant), Jack Owen (guitare), Alex Webster (basse), Paul Mazurkiewicz (batterie), Bob Rusay (guitare)

remarques

La pochette existe en 2 versions, l'une censurée, l'autre non.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Cannibal corpse est un groupe pour beaucoup sur-estimé, pour ma part, il faut bien avouer qu'il est difficile de trouver un mauvais disque dans leur discographie, et ce n'est sûrement pas avec cet excellent "tomb of the mutilated" que l'on va tomber dessus. Rien que la pochette (la version non censurée bien entendu !) vous met immédiatement dans l'ambiance : le malaise est omniprésent. Certainement l'une des illustrations de Vincent Locke les plus immondes qu'il ait réalisé. Musicalement, nous avons affaire ici encore à l'un des albums les plus sombres de Cannibal. Production assez crade, chant ultra guttural (merci Chris Barnes de nous préciser dans le livret qu'aucun effet n'a été utilisé pour les voix !), riffs malsains et agressifs, tout dans ce disque est glauque. Et c'est bien pour çà qu'il m'est difficile d'y donner un avis : un jour je l'aime, un autre je le hais. Avec le recul, je me rends compte que c'est certainement un gage de qualité. Combien sont les albums capables de susciter autant d'avis différents ? Bon pour ce Cannibal, c'est simple : il est considéré comme l'un des meilleurs albums de la formation. Pourtant intrinsèquement, peu de choses le différencie des autres Cannibal : rythmes ultra rapides, blasts, titres épurés et efficaces, feeling gore très traditionnel. Mais voilà, la voix de Chris est vraiment terrible (mon dieu mais qu'est ce que c'est bas !), certains titres sont vraiment malsains ("Necropedophile" en premier avec ses samples d'enfants en cour d'école), et l'on sent que le groupe s'est attaché à vraiment retranscrire une ambiance horrifique. Sur ce "Tomb of the mutilated", ils y sont parvenus, la suite sera tout autre...

note       Publiée le lundi 3 juin 2002

partagez 'Tomb of the mutilated' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tomb of the mutilated"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tomb of the mutilated".

ajoutez une note sur : "Tomb of the mutilated"

Note moyenne :        46 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tomb of the mutilated".

ajoutez un commentaire sur : "Tomb of the mutilated"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tomb of the mutilated".

Potters field › mercredi 22 mai 2013 - 11:54  message privé !

voilà. butcherd j'ai jamais pu le blairer par contre, même si c'est le premier que j'ai écouté.

vargounet › mercredi 22 mai 2013 - 11:16  message privé !

Perso c'est surtout l'ambiance que je trouve très bonne sur ce disque, d'ailleurs the Bleeding est vraiment cool à ce niveau là aussi.

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 22 mai 2013 - 10:14  message privé !

marrant, je l'ai remis ce matin celui-ci. clairement mon preféré.

Raven › mercredi 22 mai 2013 - 02:47  message privé !
avatar

Merde..... je crois que je suis en train d'aimer ce groupe et d'accepter ce rototo ongulé qui fût longtemps un mur entre nous deux, par le truchement de cet album gardé au chaud depuis un moment - merci à sa pochette originale pleine de vie (sans déconner, y a comme un sévère effet d'absorption, à volume décent et écoute répétée, qui fait que tu deviens petit à petit comme un porc mort, cérébralement, ce qui est franchement confortable).

fallon › mardi 16 octobre 2012 - 12:18  message privé !

un disque qui a marqué mon adolescence. Quand ma mère est tombée sur la pochette (non censurée), elle a pas apprécié, doux euphémisme! 20 ans après, toute cette débauche de gore apparait grotesque et musicalement même s'il y a des bons titres, ça casse pas 3 pattes à un canard. Moyen quoi mais si je veux écouter un bon death bien old school, je me mets un "slowly we root" des gentils Obituary, c'est d'une qualité nettement supérieure!

Note donnée au disque :