Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCannibal Corpse › Butchered at birth

Cannibal Corpse › Butchered at birth

9 titres - 36:34 min

  • 1/ Meat hook sodomy
  • 2/ Gutted
  • 3/ Living dissection
  • 4/ Under the rotted flesh
  • 5/ Covered with sores
  • 6/ Vomit the soul
  • 7/ Butchered at birth
  • 8/ Rancid amputation
  • 9/ Innards decay

enregistrement

Morrisound studios.

line up

Chris Barnes (Chant), Jack Owen (guitare), Alex Webster (basse), Paul Mazurkiewicz (batterie), Bob Rusay (guitare)

remarques

apparition de Glenn Benton sur "Vomit the soul" en guest vocals...

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Un an après l'excellent "Eaten back to life", les américains de Cannibal corpse enfoncent le clou avec ce "butchered at birth". Première constatation : quelle cover ! Dans le genre immonde, Vincent Locke a fait fort. Cette pochette reste d'ailleurs une référence, il n'est pas rare de la croiser sur certains t-shirts lors des concerts, alors que l'old school n'est plus vraiment à la fête... Comme quoi on peut aussi se bâtir un nom sur autre chose que la musique (qui a dit le black metal ? lol). Avec ce "Butchered at birth" c'est aussi le premier disque avec lequel Cannibal devient réellement Cannibal, l'album sur lequel le style du groupe se pose précisément. Le chant de chris barnes prend son intonation hyper basse, le jeu de Paul prend sa vitesse de croisière (çà passe très bien sur ce disque, mais au bout du huitième disque sans changer d'un iota son jeu, ca fera beaucoup...), le son typique Morrisound apparaît, et on se retrouve avec le premier véritable album typique Cannibal corpse. Un death metal dense, bien rapide sans verser dans le blast constant, des riffs percutants malgré une prod' aseptisante (le son a vieilli...), un chant d'homme des cavernes qui gerbe son 4 heures, et une ambiance assez poisseuse collant bien au concept gore du groupe. Pas grand chose à dire de plus, ceux qui connaissent "tomb of the mutilated" peuvent se dire qu'ici on a la même chose (et inversement), sans véritables gros hits, mais des morceaux bien brutaux et défoulants, tous de qualité supérieures bien qu'un peu lassant sur la longueur (aucune personnalité intrinsèque à chaque morceau)... Seulement après un "Eaten back to life" absolument éblouissant, je dois bien avouer que cette évolution plus brutale et technique me déçoit un peu, tant le groupe perd cette accroche immédiate qu'il possédait sur son premier disque. Reste un bon disque de Death Metal, un de ceux qui ont marqué leur temps et qui s'écoute avec grand plaisir, et çà ce n'est pas rien !

note       Publiée le vendredi 26 novembre 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Butchered at birth" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Butchered at birth".

notes

Note moyenne        29 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Butchered at birth".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Butchered at birth".

KannibaleKorpse50 › dimanche 29 décembre 2019 - 17:39 Envoyez un message privé àKannibaleKorpse50

Leur deuxième meilleur album sans aucun doute, je vais jamais me lassé de gutted.

Solvant › vendredi 25 octobre 2013 - 02:13 Envoyez un message privé àSolvant

Goinfre-moi !

Note donnée au disque :       
metalgrave › samedi 19 février 2011 - 14:39 Envoyez un message privé àmetalgrave

son acide . voix doutre tombe . la bonne epoque canibale corpse avec tomb of ...

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 16 octobre 2010 - 13:40 Envoyez un message privé àDead26

L'album le plus représentatif de Cannibal Corpse à la meilleur époque, je l'avais acheté en cassette à la fnac avec la pochette censurée, toute rouge avec un trait de sang c'est tout. Les vocaux de Chris Barnes sont extraordinaires. J'adore l'intro Meat Hook Sodomy, ça met de suite dans le bain (de sang) et quand ça part c'est juste parfait.

Note donnée au disque :       
Fryer › mercredi 12 août 2009 - 22:49 Envoyez un message privé àFryer

Je passe le langage texto mais on dit thrash crédidiou. Et écoute Human Waste de Suffocation si tu veux un lot d'absinthe ;)

Note donnée au disque :