Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCannibal Corpse › Eaten back to life

Cannibal Corpse › Eaten back to life

11 titres - 36:30 min

  • 1/ Shredded humans
  • 2/ Edible autopsy
  • 3/ Put them to death
  • 4/ Mangled
  • 5/ Scattered remains, splattered remains
  • 6/ Born in a casket
  • 7/ Rotting head
  • 8/ The undead will feast
  • 9/ Bloody chunks
  • 10/ A skull full of maggots
  • 11/ Buried in the backyards

enregistrement

Produit par Scott Burns, Morrisound studios.

line up

Chris Barnes (Chant), Jack Owen (guitare), Alex Webster (basse), Paul Mazurkiewicz (batterie), Bob Rusay (guitare)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Cannibal corpse, qu'on le veuille ou non, représente tout de même une sacré référence dans le monde du death metal. Beaucoup leur crachent dessus, prétextant une non-évolution, une incapacité à se renouveller (je n'émettrais aucun avis là dessus), mais il faut bien reconnaître que ces gars-là ont un nom qui impose directement le respect, qu'ils se le sont forgés eux mêmes, et ce "Eaten back to life" est là pour en témoigner ! Premier album des américains, et il faut bien avouer que celui-ci représente avec "The bleeding" mon petit coup de coeur. D'emblée le style Cannibal corpse est reconnaissable. Seulement ici, premier album oblige, tout transpire la brutalité, le primaire, le bestial et l'inspiration ! Chaque chanson est une petite bombe en soi, rapides, remplies de riffs propices au headbang, l'album ne possède aucun moment faible. Tout passe à une vitesse folle, le groupe se permettant même de caler quelques "refrains" death metal tout ce qu'il y a de plus mémorables. On notera d'ailleurs un côté assez "punky" dans certaines rythmiques, le jeu de Paul étant d'ailleurs très adapté sur ce disque (contrairement aux productions plus récentes), et surtout ces riffs bien influencés par la scène thrash, tout en demeurant typiquement Cannibal corpse-ien (argh "A skull full of maggots", absolument enorme !)... Le chant de Chris Barnes n'a pas encore pris ses intonations hyper graves, et on se retrouve avec une espece de grognement déchiré très "haché", assez peu varié, éructant sur le même rythme mais collant parfaitement à cette ambiance gore et crade voulue par le groupe... Bref, je ne vais pas beaucoup m'étaler, s'il vous faut un disque de Cannibal corpse, nul doute que je conseillerai celui-ci (même si "The bleeding" opu "Tomb of the mutilated" ne seraient pas loin). Brutal, primitif, franchement bandant par moment, un premier essai réellement réussi, et une réputation on ne peut plus justifiée...

note       Publiée le vendredi 26 novembre 2004

partagez 'Eaten back to life' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Eaten back to life"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Eaten back to life".

ajoutez une note sur : "Eaten back to life"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Eaten back to life".

ajoutez un commentaire sur : "Eaten back to life"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Eaten back to life".

Consultant en informatique › vendredi 27 mars 2015 - 17:52  message privé !
avatar

Par l'anus de Peter Steele ! Je me rappelais pas qu'il était aussi thrashy celui-là. On dirait un rayon pils en cannettes dans une épicerie arabe tellement il te laisse en bouche un goût chambré.

vargounet › samedi 24 mars 2012 - 13:45  message privé !

Les vocaux moulinent encore grave pour un disque qui fête bientôt ses 22 ans !

Note donnée au disque :       
The Gloth › vendredi 21 octobre 2011 - 09:05  message privé !

Je connais pas tous les Cannibal Corpse, mais celui-ci est de très loin mon préféré. A part la voix (tout de même moins grave que sur les autres), c'est presque plus du thrash que du death. Bourré de riffs excellents, des rythmes variés, un son old-school terrible, et les morceaux... putain, le refrain de "Mangled", comment il est placé, fallait le trouver...

Primitif oui, mais très intelligemment composé je trouve.

vargounet › dimanche 29 mai 2011 - 15:52  message privé !

Moi je trouve la pochette terrible, entre les vieilles pochettes thrash et le gore à la cool façon House, parfait toute une époque ... Sinon le disque est en effet très primitif, beaucoup ont beau dire que le death metal est un genre primaire ... et bien la preuve que non car ce disque là on voit qu'il est plus primaire que les autres, voilà nananère.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › dimanche 29 mai 2011 - 10:43  message privé !
avatar

Y'a le son ok, mais la chronique met à juste titre l'accent sur LE truc du disque : c'est bourrin ok, mais surtout ça sonne hyper primitif (Chris Barnes : GRRREEEEEUUUUUUHHHHHHH) et c'est ce qui fait qu'il vieillit franchement bien.