Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAlice In Chains › Dirt

Alice In Chains › Dirt

cd • 13 titres

  • 1Them bones2:30
  • 2Dam that river3:09
  • 3Rain when I die6:01
  • 4Sickman5:29
  • 5Rooster6:15
  • 6Junkhead5:09
  • 7Dirt5:16
  • 8God smack3:50
  • 9Iron Gland0:43
  • 10Hate to feel5:16
  • 11Angry chair4:47
  • 12Down in a hole5:38
  • 13Would ?3:37

extraits vidéo

informations

One on One Studios et Eldorado Studios, USA, 2001

line up

Jerry Cantrell (chant et guitare), Sean Kinney (batterie), Layne Staley (chant, guitare), Mike Starr (basse)

chronique

Disparu quelque part dans les circonvolutions du net pour d'obscures raisons, il ne reste plus rien de la chronique élogieuse qui avait été faite au sujet de "Dirt". Si je dois donner mon avis sur ce disque - et c'est bien pourquoi je suis ici - je ne vais pas m'employer à écrire une redite, d'autant que je ne partage pas l'avis général. Quitte à être redondant, oui, en effet, "Dirt" démarre sur les chapeaux de roue avec "Them Bones" qui fait irrésistiblement monter en vous le taux d'adrénaline qu'un "Damn That River", à sa suite, ne viendra pas calmer. Si tout le monde s'accorde à saluer des compositions comme la plage titre ou celle qui referme ce chapitre ("Would ?"), il faudrait peut-être aussi signaler le très justement malade "Sickman" et l'impact immédiat qu'évoque un titre comme "God Smack". Tout ces morceaux véhiculent sans peine ce sentiment de malaise profond qui, plus qu'être représentatif de l'esprit grunge, s'efforce de crystaliser l'âme même du groupe de Layne Staley et Jerry Cantrell. Là où, à mon humble avis, s'installe la nuance (de taille) quand on compare ce "Dirt" de 1992 à leur album éponyme de 1995, c'est le manque de régularité qui handicape la présente oeuvre. "Junkhead", et les quelques titres qui mènent l'album vers sa conclusion ("Hate to Feel", "Angry Chair", "Down in a Hole"), déforcent considérablement le potentiel qui jusque là se dégageait de cette collection de douze titres. Il y en a parmi vous pour leur trouver un certain charme à ces titres. Nous sommes d'accord au moins sur un point ; les morceaux précités partagent avec le reste de leurs compositions ce côté lourd et sombre qui nous plaît temps, mais c'est au niveau de l'écriture que se situe pour moi leur faiblesse. Une baisse de régime regrettable, qui n'enlève rien à cet album, sauf qu'il pourra vite paraître monotone, voire ennuyeux ou laborieux sur sa fin, pour les non adeptes ou les non convaincus.

note       Publiée le dimanche 19 mai 2002

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Dirt" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Dirt".

notes

Note moyenne        88 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Dirt".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Dirt".

zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

" Dirt " . Et la condition de Staley. Je m'attendais à quelque chose de crade. Bah non. La souffrance est amenée avec classe, et subtilité. Je sais pas. Par ailleurs, ici même tracklisting que reporté au-dessus de la chro. Mais, sur mon cd, Down in the Hole n'est pas vers la fin du disque, mais vers le début. Et sinon, une découverte tardive ( et payante ) d'un groupe sur lequel j'avais des a priori négatifs. Maintenant, j'en ai trois, des Alice in Chains.

Message édité le 30-09-2021 à 18:17 par zugal21

Note donnée au disque :       
(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Comme quoi on peut faire une palanquée de grands morceaux en mettant en musique, en gros, le journal intime d'un toxico. Ça pourrait s'intituler "Piquouze : la comédie musicale" aussi. Et ça me frappe plus que jamais le côté "Paranoid/Master of Reality" des années 90 (bon, c'est un lieu commun de le dire, que AIC c'était les plus Black Sabbath de toute cette scène). C'est pas mal branlé comme construction, ça commence fort, ça monte jusqu'au tube Rooster (c'est tellement ricain et blue-collar cet hymne), ça glougloute dans la boue et puis ça re-décolle avec les incroyables quatre morceaux terminaux.

Scissor Man Envoyez un message privé àScissor Man

Je crois que cette période me parle plus du tout, y'a toujours un ou deux morcifs qui sort du lot (Sickman), mais le grunge ça vieillit aussi et pas forcément comme un bon rhum.

Note donnée au disque :       
Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

je pense qu'il va pleuvooooooaaaaeuayéiyéééé.... le jour que je mourrruuuuuuuuuuu ; ah ben tiens, je me mets à aimer ce disque à l'fine et à la cabaud.

Note donnée au disque :       
boumbastik Envoyez un message privé àboumbastik

4 ? Pourquoi 4 ? 6 !

Note donnée au disque :