Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTiamat › A deeper kind of slumber

Tiamat › A deeper kind of slumber

13 titres - 60:03 min

  • 1/ Cold Seed (3:51)
  • 2/ Teonanacatl (4:18)
  • 3/ Trillion Zillion Centipedes (1:29)
  • 4/ The Desolate One (3:44)
  • 5/ Atlantis As A Lover (5:28)
  • 6/ Alteration X 10 (5:09)
  • 7/ Four Leary Biscuits (4:03)
  • 8/ Only In My Tears It Lasts (4:48)
  • 9/ The Whores Of Babylon (3:52)
  • 10/ Kite (2:03)
  • 11/ Phantasma De Luxe (4:58)
  • 12/ Mount Marilyn (10:33)
  • 13/ A Deeper Kind Of Slumber (5:47)

enregistrement

Enregistré en Janvier, Février et Mars 1997 au studio Woodhouse (Allemagne) par Dirk Draeger & Siggi Bemm.
Produit par Dirk Draeger & Johan Edlund.
Paroles et musique de Johan Edlund.

line up

Johan Edlund (Chant, Guitare, Claviers), Thomas Petersson (Guitares), Anders Iwers (Basse), Lars Sköld (Batterie)
Musiciens additionnels : The Inchtabokatables (Violon & Violoncelle), Sami Yli-Sirniö (Sitar), Ertugrul Coruk (Flute), Anke Eilhardt (Hautbois), Birgit Zacher (Chant), Dirk Draeger (Claviers)

remarques

chronique

Styles
gothique
metal
metal atmosphérique
Styles personnels
metal gothique

Avec cet album, Tiamat offre une nouvelle orientation à sa musique, en lui conférant désormais un côté extrêmement atmosphèrique, voire carrément ambient par moments, même si le premier titre "Cold Seed" serait plutôt à ranger dans la catégorie rock gothique. Mais une fois ce premier morceau passé, on se retrouve immergé dans un univers de musique atmosphérique presque aérienne, accentué par la voix envoutante de Johan Edlund, un univers où les claviers occupent une place privilégiée, et servent de base à la structure des morceaux. Pour autant, les autres instruments ne sont pas oubliés, et même si la guitare est souvent reléguée au second plan, voire parfois totalement absente, l'utilisation d'autres instruments moins conventionnels tels que le sitar ("Four Leary Biscuits") ou le violoncelle ("Atlantis As A Lover") vient largement combler ce manque. Au delà de l'interprétation sans faille, c'est donc un véritable état d'esprit qui est retranscrit sur ce disque, et qui atteint des sommets d'intensité sur des titres comme "Atlantis As A Lover", "Kite" ou "A Deeper Kind Of Slumber". J'ai vraiment été surpris par cet album, dans le bon sens du terme, et je trouve que le groupe a su s'imposer avec brio dans un style où on ne l'attendait pas forcément.

note       Publiée le dimanche 28 avril 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A deeper kind of slumber".

notes

Note moyenne        31 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A deeper kind of slumber".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A deeper kind of slumber".

zugal21 › mercredi 14 octobre 2020 - 20:31  message privé !

Parfois, du venin dans ce disque étrangement lumineux

Note donnée au disque :       
gardenniah › samedi 7 mai 2016 - 23:28  message privé !

Dieu existe et il s'appelle Tiamat...dixit Watchmen

Solvant › mardi 12 juin 2012 - 00:54  message privé !

ça donne surtout envie d'écouter le groupe Tiamat français.

gardenniah › lundi 11 juin 2012 - 22:40  message privé !

Comment faire pour concrétiser ses amours Pink Floydien tout en restant gothique et dépressif...la réponse avec ces 13 chefs d'oeuvres que forme un des albums le plus barré , iconoclaste , génial et complétement "je me fous de tout , je fais ce que je veux" de Edlund.Honnetement le groupe n'a pas réussi à proposer aussi bien après!.ça donne envi d'écouter du Floyd non?

Alptraum › mardi 28 février 2012 - 14:31  message privé !

Only In My Tears It Lasts… et c'est l'orgasme auditif !!!